Christophe Ginisty

Nadine Morano, la "Marine" de l'UMP


Rédigé le Jeudi 5 Janvier 2012



Nadine Morano, la "Marine" de l'UMP
Vous vous demandez pourquoi on n'arrête pas de voir Nadine Morano sur tous les plateaux télévision alors qu'elle n'occupe pas une fonction ministérielle de premier plan ? Vous vous posez la question de l'importance que les médias lui accordent ?

Ne cherchez plus.

J'ai acquis l'intime conviction que Nadine Morano était "envoyée" au front pour une seule raison qui tient à un enjeu de communication : occuper l'espace que pourrait prendre Marine Le Pen s'il était laissé libre.

Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : je ne prétends pas que Nadine Morano partage les mêmes idées ou les mêmes valeurs que la présidente du Front National.

Je dis qu'elle est une sorte de contre-feu que les conseillers de Nicolas Sarkozy utilisent opportunément pour séduire les électeurs qui pourraient l'être par le style de Marine Le Pen.

Car c'est bien de style dont il s'agit et non de fond.

Beaucoup de choses les fait se ressembler. Ce sont deux femmes d'à peu près la même génération (Nadine Morano est de 5 ans l'aînée de Marine Le Pen) et surtout ce sont deux communicantes identiques : combatives, outrancières, d'apparence anti-langue de bois, aguerries aux joutes médiatiques, dominantes dans les interviews...

Elles utilisent par ailleurs les mêmes mots - un langage simple compréhensif et imagé, emprunt de goauille familière - la même façon de parler, la même dialectique pour opérer leurs démonstrations par l'indignation.

Regardez des vidéos, vous verrez, c'est assez troublant et je vous parle encore de style.

C'est une technique de communication bien connue.

Il est toujours plus facile de combattre un opposant ou un adversaire sur son propre terrain en mettant en face de lui quelqu'un qui communique de la même manière. C'est presque une règle physique qui rappelle que deux forces identiques mais contraires s'annulent.

Je n'ai évidemment aucun élément me permettant de prouver le fait qu'il s'agit bel et bien d'une stratégie délibérée de l'Elysée mais j'en mettrais ma main à couper.

En tout cas, c'est pour l'instant assez efficace. On en parle que de Morano depuis quelques semaines.

               Partager Partager
Notez


Lu 1927 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49
Allez, je parie sur Najat Vallaud Belkacem pour remplacer @manuelvalls à Matignon @najatvb
Lundi 5 Décembre - 12:39
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47

Recherche