Nominations au sein du MoDem : quelques questions en suspens


Rédigé le Lundi 31 Août 2009


Nominations au sein du MoDem : quelques questions en suspens
Vendredi dernier, le Mouvement Démocrate a annoncé la nomination de 7 personnes pour animer le groupe de travail sur les stratégies numériques, faisant ainsi suite aux décisions prises lors du Conseil National du 4 juillet dernier. Je veux le dire franchement, c'est une très bonne chose qu'un tel groupe soit mis en place et je suis pour ma part très heureux d'y retrouver Florence et Antonin, avec qui j'ai eu l'occasion de collaborer et qui sont de vrais pros du web (je connais moins bien les autres, qu'ils me pardonnent).

C'est bien que le MoDem se structure enfin. Le travail est immense et je suis positif sur les chances de réussite de ce groupe. Mais à l'instar de l'élargissement du Bureau Exécutif, je voudrais évoquer quelques questions qui, selon moi, restent en suspens.

Quel a été le processus de décision ?
Je connais certains des sept membres et encore une fois, je pense que le "casting" a du sens. Mais comment a-t-il été mené et quelles ont été les critères pour retenir tel ou tel membre plutôt que d'autres ? Je pense que la transparence serait utile, à la manière des entreprises qui exposent clairement les qualités recherchées pour leurs futurs cadres.

Pour combien de temps les membres de ce groupe de travail sont-ils nommés ?
Je l'ai déjà évoqué lors de l'élargissement du Bureau Exécutif, je pense qu'on ne doit pas former de groupe sans lui donner un calendrier et sans indiquer préalablement la durée de son mandat. La nomination "à vie" ou "jusqu'à ce que l'échec nous sépare" n'est pas très productif.

Quelles sont les missions de chaque membre ?
Dans une entreprise, on nomme des gens pour s'occuper du marketing, du commercial, des ressources humaines, des services généraux... Pourquoi, au sein d'un mouvement politique, tout le monde deviendrait soudainement interchangeable ? Je pense que ce groupe (tout comme les autres groupes dont les nominations sont pendantes) devrait être constitué de personnes ayant des compétences complémentaires afin de mieux s'insérer dans une logique de performance.

Pourquoi le Modem répugne-t-il à nommer des chefs ?
Dernier point mais d'importance, je ne connais pas de groupe de travail qui puisse se passer d'un chef. Je sais pour en avoir parlé maintes fois avec lui que François Bayrou refuse d'évoquer la possibilité d'un chef pour organiser les stratégies numériques. C'est sa conviction mais je veux rappeler qu'aucune organisation ne peut se passer de leadership. Pas pour dominer mais pour éclairer et animer.

Pour conclure ce propos, je réitère mes voeux de succès au groupe qui vient d'être constitué et je leur adresse un salut très amical. Mais j'aimerais que les dirigeants du Mouvement Démocrate puissent aller plus loin en explicitant les processus de décision, en ne donnant aucun mandat qui ne soit pas limité dans le temps, en explicitant les compétences et enfin en organisant le management sans fausse pudeur et sans peur.

L'organisation du MoDem s'en trouvera considérablement améliorée.


               Partager Partager

Christophe Ginisty
Notez

Commentaires articles

1.Posté par Antonin le 31/08/2009 22:48
Je suis en désaccord avec ton dernier point. Un groupe n'a pas besoin d'un seul leader. Il a besoin d'un groupe de leaders. Les leaderships doivent passer d'une personne à l'autre. Pour que cela réussisse il faudra que chacun de nous fasse preuve d'une grande discipline.

Un des problèmes du Mouvement Démocrate (et de la france) est justement que le pouvoir est trop concentré et qu'on ne fait pas suffisamment confiance aux initiatives des autres. La grande autonomie qui nous sera laissée (j'espère) nous permettra de révéler notre plein potentiel et jouer collectif. Les idées de chacun pourront s'épanouir dans un cadre collégial.

Concernant la limite de temps, il faudrait d'abord que le groupe sache ce qu'il va faire concrètement. Pour ma part, j'ai beaucoup d'éléments à partager mais laissons le groupe se réunir, décider de la stratégie à mener et du temps nécessaire. Il pourra fixer lui même sa deadline.

Pour ma part, j'espère que le groupe fonctionnera un peu comme un réseau, c'est à dire, que chacun puisse naturellement trouver sa place en fonction de ses spécificités, son temps et ses envies.

Je te remercie pour tes vœux de succès.

2.Posté par Christophe Ginisty le 31/08/2009 22:58
Antonin ->Tu peux compter sur mon amitié et mon soutien. Tu as toutes les qualités pour réussir.

3.Posté par Hermione le 31/08/2009 23:05
Aïe, le soutien et l'amitié de Christophe Ginisty, je ne sais pas si on doit s'y fier...

4.Posté par Observateur le 31/08/2009 23:05
Christophe, en te lisant, je sens que de plus en plus tu t'es éloigné du centre de décisions du MoDem. Tu n'es plus au courant des décisions, et tu le déplores, tu déplores de plus être parmi les élus?!

5.Posté par judikael hirel le 31/08/2009 23:10
@Antonin : déjà, je serais content si l'on apprenait à ne pas réinventer la roue. JE l'avais déjà proposé en son temps, en vain, mais lors des derniers scrutin, notamment locaux, des milliers de candidats ont pensé, écrit, conçu des centaines de tracts, d'argumentaires, d'affiches... Chacun dans son coin, bien souvent.
Et demain ? Eh bien on va recommencer, faute d'une base de données organisée et sécurisée, consultable en ligne éventuellement, dans laquelle piocher des idées, des thèmes, des thèses... C'est si compliqué que cela ? Je ne sais pas, mais en tout cas plus directement opérationnel que les milliers de sites et blogs en vrac alliant l'orange et le démocrate. Amitiés virtuelles !

6.Posté par Roulleaux Dugage le 31/08/2009 23:12
Bonjour à tous. La question est surtout de connaître la mission précisément allouée à ce groupe de travail. Groupe consulatif ou opérationnel ? Prospectif ou d'évaluation ? On peut notamment y déplorer l'absence de juristes compétents en matière de libertés publiques et de droit de la presse. La "technocratie internet" au MoDem n'est pas souhaitable.

7.Posté par CK le 31/08/2009 23:31
Ce qui me semblerait un beau progrés,avec internet,

ce serait de pouvoir rapidement par sondages,avoir les opinions des Adhérents, et même beaucoup mieux des Sympathisants Modem, principalement sur les questions les plus utiles, sans surtout éviter les délicates, ou d'autres que soi-disant on réserverait à des "pros",(en évitant quand même les questions de personnes, et aussi les gangnanteries style questionnaire de rentrée des classes),
par exemple si j'ai une idée du % de gens du Modem qui voudrait une alliance avec le PS
(c'est beaucoup, d'après un sondage entrevu, même s'il faut se méfier), je n'en ai aucune idée pour une alliance avec les Ecolos, et c'est bien dommage.

De même ce serait bien je crois si des "Vedettes" du Modem, venait discuter souvent
dans des blogs, non pas en "Professeurs" mais en simples commentateurs.

Je crois que personne ne les mangerait. Et je suis toujours étonné de ce qui supportent des Dicours d'hommes d'états à la télé d' 1h 1/2, où ce qui intéressant peut-être résumé en 10 s
et qui fustigent avec une conviction profonde des bêtises dans les commentaires, alors que la part d'intéressant me semble pour le moins bien plus grande.





8.Posté par Orange pressé le 31/08/2009 23:34
Christophe, je partage ta vision d'une plus grande clarté sur les processus de nomination. Chose que je martèle depuis le Conseil national du 04 Juillet et même avant. Toutefois, comme le mentionne Antonin il n'y a pas forcément besoin d'un chef nommé. Cependant, il faut un "leader", une tête à ce groupe, c'est essentiel qui s'il n'est pas nommé émergera tout seul. A moins que ce ne soit le futur coordinateur des stratégies numériques qui joue ce rôle tout en laissant une certaine latitude aux membres du groupe pour s'organiser.

Sur le processus de désignation des membres des cellules numériques et logistiques, il y a plus de transparence car un appel à candidature clair et ouvert a été effectué. En effet, le bureau exécutif national du 07 Juillet avait lancé un appel à candidatures. Bien sur, il n'a pas été antant diffusé qu'on aurait pu l'espérer mais c'est un début et cela tranche très fortement avec le processus adopté pour l'élargissement du Bureau exécutif qui a été plus qu'opaque.

Sur l'absence de juristes, c'est une bonne question. Il faut savoir que des juristes spécialisés dans le domaine avec un peu d'expérience, c'est dur à trouver. Et hormis les principes essentiels, je pense que l'on peut se reposer sur la commission thématique spécialisé et que cette cellule doit surtout se concentrer sur les aspects matériels et opérationnels qui sont suffisamment importants comme ça !


9.Posté par Alex78 le 31/08/2009 23:52
Ben qu'en voila une bonne chose !
Vous soulevez de bonnes questions dans l'absolu, mais faut pas rêver ! Le Modem ne ressemblera jamais a ça. Dejà que dans les entreprises, malgré tous les beaux discours, ce genre de mesures ne sont jamais appliquées ! C'est couper les cheveux en quatre, sauf pour la durée du mandat.

Contrairement aux autres posteurs, moi je crois que la question du leadership est aussi importante, même s'il est évident que le travail doive être collégial.

Je trouve étrange que François Bayrou ne veuille pas de leadership... serait-ce un point faible pour lui ? Une menace potentielle de voir une personne prendre potentiellement de l'importance, quand on sait que le web peut être un outil redoutable ?
On peut se poser la question.

10.Posté par Antigone le 01/09/2009 00:15
@CK,
Keep cool !!!
Antonin tout compris :)
Hermione" vade retro satanas" !

11.Posté par David78 le 01/09/2009 00:44
@ Antonin

Je voulais t'apporter un témoignage très défavorable sur l'un de tes confrères, en l'occurrence le patriarche de l'équipe. Je suis de la même ville que lui, et ai assisté de façon privilégiée primo à la dislocation de l'équipe qui a concouru sous la bannière Modem aux municipales, et secondo au pourrissement du groupe des adhérents modem à la fois dans ma ville et ma circonscription. Pour le primo il était responsable directement en tant que président d'association, et pour les secundos en tant que membre suppléant de l'équipe de circo car des charlots peu clairvoyants comme moi ont préféré voir des adhérents récents s'y coller.

Pour confirmation, je peux t'envoyer des éléments par mails, et Roulleaux Dugage (qui vient de commenter mais l'a pas vu le pot aux roses) pourra également certainement confirmer mon témoignage surtout au niveau de la circonscription.

Ce que j'écris n'est pas du dénigrement, mais un apport d'information qui j'espère permettra de partiellement combler l'apparente légèreté du processus qui a conduit à cette nommination.

Tous mes vœux de réussite à votre équipe: Vous êtes à un point clé pour améliorer le fonctionnement interne du Modem, même si les machines et les outils ne font pas tout!

12.Posté par CK le 01/09/2009 01:02
@Antigone
Errare ..., Ego, Rabachare (idem).
Ah si. ... non perseverare ....angelicum est... !!
.

13.Posté par Martine le 01/09/2009 02:35
Pfiou, me sens d'humeur à jeter un pavé musical for sure! :))
http://www.youtube.com/watch?v=LUASiDg-kg4

14.Posté par Danièle Douet le 01/09/2009 09:16
Comme Christophe, je sais d'expérience qu'un groupe sans leader ne peut avancer. Je l'ai vécu en entreprise et la raison du non-leadership était que le responsable - parti pour un an au Canada - souhaitait revenir et reprendre la direction de son service, en accord avec le chef de l'entreprise. Donc une question de "pouvoir", une peur de le perdre.

Résultat ? Aucune possibilité d'avancer pendant un an, le travail était effectué en s'occupant de ce qu'il fallait faire pour fonctionner, mais sans AUCUNE évolution possible. Du sur place, les uns bloquant les autres.

Jusqu'au jour où - faisant partie de ce team - je suis allée voir le chef de l'entreprise et lui ai expliqué la situation. J'avais fait le travail du meneur de groupe bénévolement - répondu au courrier qui arrivait, organisé le planning, etc... Dans l'heure qui a suivi, il a informé toute l'entreprise qu'il me confiait la responsabilité de mener cette équipe. D'ailleurs, l'ancien responsable parti au Canada n'est jamais revenu. Tout ceci pour expliquer ma demande d'un leadership clair et net, accepté par tous les participants, du moins pour une période X.

Il faut regarder les choses en face, je comprends bien que les jeunes - comme Antonin - veuillent travailler "en réseaux", ce qui est excellent. Mais un réseau sans input tourne en rond, en boucle... chaque "expert" étant sûr de son expertise et ne pouvant juger à fond de celle des autres.

Il faut un jour quelqu'un qui tranche et qui ASSUME. La démocratie en entreprise ne peut fonctionner, car un jour il y a des conséquences à porter et il faut assumer les décisions.

Et là, le MoDem dans sa gestion TECHNIQUE, fonctionne comme une entreprise dans l'Organisation de ses ressources.

Absolument d'accord avec le commentaire 5.
Posté par judikael hirel le 31/08/2009 23:10
@Antonin : déjà, je serais content si l'on apprenait à ne pas réinventer la roue.


Beaucoup moins d'accord avec le commentaire 7.

Posté par CK le 31/08/2009 23:31
Ce qui me semblerait un beau progrés,avec internet, ce serait de pouvoir rapidement par sondages,avoir les opinions des Adhérents, et même beaucoup mieux des Sympathisants Modem


la dictature des "sondages" pratiquée par le pouvoir actuel est une profonde maladie de la démocratie. Car ils sont trop réducteurs et sont pour moi du pur populisme.

Il faut un débat clair et net, avec des arguments précis, et pour connaître les arguments, il faut que les "votants" prennent le temps de les mûrir et d'y réfléchir. Tous les "sondages" que j'ai vu fleurir sur les différents blogs MoDem me tordent les tripes, tellement c'est démagogique et réducteur. Car ne peuvent voter que ceux qui s'expriment de toute façon sur le net, il y a par contre des dizaines de milliers de personnes qui n'ont PAS internet, ni même le téléphone portable, tout simplement parce que dans leur lieu de vie, les lignes n'ont même pas été installées - pas "rentables". Il ne faudrait pas que le MoDem deviennent un mouvement dirigés par les Parisiens ou les citadins des grandes villes. Ce serait mortel. D'ailleurs, dans les études d'opinion, on voit très bien qu'il n'interpelle pas les agriculteurs, ni les petits artisans. Il faut faire très attention !

Sur le commentaire 6.
Posté par Roulleaux Dugage le 31/08/2009 23:12
...La question est surtout de connaître la mission précisément allouée à ce groupe de travail. Groupe consultatif ou opérationnel ? Prospectif ou d'évaluation ?

On peut notamment y déplorer l'absence de juristes compétents en matière de libertés publiques et de droit de la presse. La "technocratie internet" au MoDem n'est pas souhaitable.


Comme l'écrit fort justement Christophe, il est très important que les missions soient claires et définies dans le temps avec des délais. La question juridique posée ci-dessus est tout aussi importante, mais les avocats sont toujours consultés en externe sur certains points et font rarement partie d'une équipe opérationnelle. On a recours à leur expertise "ad hoc".


15.Posté par FrédéricLN le 01/09/2009 09:30
Bonjour,

Je suis d'accord sur tout le contenu de ce billet ! Le sujet internet est tellement englobant qu'on peut partir dans 1000 directions différentes, de la conception d'un site web à celle du workflow de gestion des adhésions en passant par la "néthique" des interventions de militants dans les médias ou que sais-je encore.

Cependant je ne crois pas que ce soit au Bureau exécutif de faire ce travail (définition de missions, calendrier, etc.), car il n'en a guère les compétences humaines, en matière d'internet - ou alors, c'est que le problème serait déjà résolu.

Je crois plutôt qu'il appartiendrait au groupe, comme première étape, par exemple d'ici la fin des UR2009, de construire ses propres règles de fonctionnement, couvrant exactement les sujets définis par ce billet, et de les proposer pour validation / amendements à l'exécutif.

16.Posté par Danièle Douet le 01/09/2009 10:00
Frédéric, tu as raison, mais c'est une nécessité:

'il appartiendrait au groupe, comme première étape, par exemple d'ici la fin des UR2009, de construire ses propres règles de fonctionnement, couvrant exactement les sujets définis par ce billet, et de les proposer pour validation / amendements à l'exécutif.

17.Posté par Roulleaux Dugage le 01/09/2009 10:36
Salut David. Je pense que ce n'est pas l'endroit où déballer ce que tu sais. Contacte-moi à titre perso et je t'en dirai un peu plus.
@Daniele (avec un "l" j'ai compris cette fois) : le must en matière de stratégie internet est d'instaurer une déontologie stricte conforme à nos chartes qui garantit des débats honnêtes et libres, quand bien même ils seraient passionnels comme dans le débat sur la burqa qui ont été un échec. Je n'apprécie pas les forums avec un modérateur omniprésent, qui prend parti et qui orientent les débats, où certaines contributions sont modifiés a posteriori par on ne sait qui sans que cela soit signalé, où l'on expulse brutalement et autoritairement des contributeurs pour des raisons subjectives, voire hasardeuses, sans préavis et ni mesure en demeure préalable. Il faut une stratégie honnête composé par des gens honnêtes. Les juristes praticiens peuvent être utiles à ce niveau.

18.Posté par Christian Romain le 01/09/2009 11:59
Juste pour donner un petit aperçu, comme ça :

Le 1er septembre à 11h50, ce billet a donné lieu à 17 commentaires (non compris celui-ci). La teneur de ces commentaires est la suivante :

Expliquer au groupe ce qu'il doit faire : 5 commentaires (29,5%)
Attaquer une personne ou en dire du mal : 4 commentaires (23,5%)
Débattre sur la nécessité d'un "chef" au sein du groupe : 3 commentaires (17,6%)
Appeler les débatteurs au calme ou à la modération : 2 commentaires (11,8%)
Critiquer la composition du groupe : 1 commentaire (5,9%)
Critiquer le fonctionnement du MoDem : 1 commentaire (5,9%)
Féliciter les membres du groupe, les soutenir et leur souhaiter bon courage : 1 commentaire (5,9%).

19.Posté par Antonin le 01/09/2009 12:06
Je prend note des points que vous avez soulevé concernant la stratégie internet. Ils sont par ailleurs déjà inscrit dans la synthèse de la consultation "Et vous... La fédération internet ?"

20.Posté par CK le 01/09/2009 12:19
Et combien de Commentaires pour encourager Christophe
à bien défendre les couleur du Modem à i-Télé ?
(i-Télé, peut-être la seule - Analogique et TNT - dont la non partialité se rapproche du correct).


21.Posté par CK le 01/09/2009 12:59
@Danièle

Je ne vois pas des sondages dans l'esprit et présentation "Figaro".
Mais si par exemple d'une manière ou d'une autre parmi les SYMPATHISANTS
je savais à peu prés quel % serait pour une alliance avec les Ecolos
ou quel % serait d'avis que la fonction du Modem est d'être un outil pour F. Bayrou.
ou d'autres choses
Je crois que ce serait des appoints trés importants, je dirais même parfois décisifs pour
les débâts, dont je ne doute que beaucoup sont enrichissants, à la hauteur des participant(e)s,
et donc d'autant plus quand vous y participez.

22.Posté par Pierre Guillery le 01/09/2009 13:27
@Ch. Ginisty : tu sais très bien pourquoi le Modem répugne à nommer des chefs. Si, si... :)

23.Posté par FrédéricLN le 01/09/2009 13:37
@ Christian Romain "Féliciter les membres du groupe, les soutenir et leur souhaiter bon courage"

C'est qu'il y a déjà eu beaucoup d'occasions de le faire ;-) y compris en commentaires de blogs !

24.Posté par philippe borel le 01/09/2009 14:29
moi ce ne sont pas les nominations qui me génent ,c'est plutôt cette utilisation effrénée faitepar le modem des groupes de travail.Dans les entreprises quand on veut éluder un problème génant on crée un groupe de travail.(Exemple l'évolution de la masse salariale ) Ceci permet de remettre à plus tard une question qui demande une réponse immédiate.L'une des forces de la communauté des blogs sympathisant modem est d'être empirique indiscipliné et vecteur d'une vraie liberté de parole.C'est un réservoir d'idée et mettre de la stratégie dans tout çà.........Pour mémoire le dernier groupe de travail du modem était celui sur l'europe.............

25.Posté par Martine le 01/09/2009 14:52
@CK,
Peut-etre devriez-vous penser compte rendu d'expériences plutot que sondages :)

26.Posté par CK le 01/09/2009 15:19
@Martine

D'abord je n'aime pas le mot Sondage, disons, une Bonne Idée sur les Problèmes mêmes Délicats de l'Avis des Sympathisants. J'ai souvent plus confiance en eux que justement en l'expérience ou le professionnalisme de Pierre Paul Jacques ou même François.
Et puis il me semble bien que ça fait partie de la démocratie (directe)
On voit bien que l'Echaffaudage hiérarchique du Modem même s'il est certainement nécessaire (par ailleurs trop coincé, et sans réactivité suffisante) aboutit à une représentation largement inexacte des Sympathisants.
Je le sais ce n'est pas trés habituel ds les partis, Et bien je crois que ce n'est pas bien.
Je pense que certains Partis (pas seulement le Modem !!) s'en porteraient beaucoup mieux
Si on y avait appliqué une démocratie directe minimale pour les Sympathisants.

27.Posté par CK le 01/09/2009 15:38
@Martine

Entendons nous bien, Cela dépend des sujet, Par exemple si un "Expert" des Relations Internationales du Modem donne son avis sur ces relations internationales à priori je le crois,
si un autre "expert" vient me onner son avis sur les alliances ou même sur les présidentielles de 2012, parce que soi-disant en lissant des courbes on a ceci ou cela, ou bien alors vient nous faire un baratin "basé sur son expérience et sa science" à priori je n'ai aucune confiance en lui, je m'intéresse bien plus à l'avis des autres sympathisants, ne serai-ce pour savoir si je reste ou non, je ferais remarquer que cela est intéressant dans l'autre sens, pour venir de l'extérieur au Modem ou non..

28.Posté par erten le 01/09/2009 21:41
Au fait, Christophe, ton post de la semaine dernière n'a aucun sens...
Marielle ne se présentera pas en IDF...

29.Posté par Fotini le 02/09/2009 09:51
@erten

Non, elle dit qu'elle ne se présentera "finalement" pas... ce qui peut laisser supposer que le post de Christophe a fait mouche.

30.Posté par Ghislain le 02/09/2009 13:14
La décision de MdS est un élément qui n'était visiblement pas prévu à l'approche de l'UR. Cela me conforte sur le fond de la note "politique" de Christophe car MdS n'avait plus d'autre choix que d'affirmer son retrait pour les régionales pour rester crédible... dans le mille ;o)

31.Posté par buildfreedom le 03/09/2009 00:10
@fotini

Ce n'est pas Marielle de Sarnez qui dit qu'elle ne se présentera "finalement" pas, c'est le journaliste du Figaro... ce qui peut surtout laisser supposer que le post de Christophe a été pris pour argent comptant.

Suppositions, suppositions...

32.Posté par Roulleaux Dugage le 03/09/2009 11:44
Je suis surpris que personne ne réagisse à ma proposition d'instaurer une déontologie internet renforcée au sein du Mouvement.

33.Posté par 0fred le 05/09/2009 03:18
Le Modem après 2 ans est en train de pourrir sur place dévoré par l'ambition et le machiavélisme de certains membres qui ne pensent qu' a faire "carrière" en son sein.

Pitoyable cette histoire de kaiser de groupe de travail du numérique....
Mr Ginisty c'est pas la peine d'envoyer des amabilités pour mieux ourdir votre stratégie pour noyauter un groupe à votre sauce alors que sa fonction est seulement d'aider à mieux diffuser et animer le message du Modem avec les nouvelles technologies du web...

Alors animer et illuminer ...et pourquoi pas se prendre pour Jesus Christ pendant qu'on y est.
On va encore passer plus de temps sur la forme que sur le fond et oublier les objectifs de la com du Modem qui est incompréhensible pour les gens de l'extérieur comme de l'intérieur aussi à part peut etre Bayrou qui doit se comprendre lui même de temps a autre.

Dabord l'éthique et ensuite la technique.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2 3

Actualité en débats | Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique