Christophe Ginisty

Oui, François Fillon est capable d'émotion


Rédigé le Jeudi 7 Janvier 2010



Autant vous le dire tout de suite, je trouve cette vidéo magnifique et bouleversante. Sans aucune considération politique, voici un moment de communication comme on aimerait en voir beaucoup plus souvent. Il s'agit de l'hommage rendu à Philippe Seguin ce matin par François Fillon.

Pour toute personne qui a un rôle public, il n'existe pas de meilleure communication que celle qui laisse apparaitre l'humain à travers les mailles serrées du personnage que l'on doit jouer. A cet égard, cette prise de parole du premier ministre est exceptionnelle. Lui qui est d'habitude si placide, si froid, si transparent d'une certaine manière et donc si inhumain au sens premier du terme, ne peut s'empêcher d'être lui-même et de faire tomber l'armure quand il parle de son ami.

C'est un vrai beau moment de communication.

               Partager Partager
Notez


Lu 3535 fois

Commentaires articles

1.Posté par christophehumbert le 07/01/2010 13:37
C'est un beau moment effectivement

2.Posté par l'hérétique le 07/01/2010 20:42
Ils ont été très très proches. perso, j'ai très longtemps considéré Fillon comme un séguiniste. j'ai été très étonné de le voir rejoindre Sarko, et encore plus de le voir mener la politique qu'il mène à l'heure actuelle.

3.Posté par JF le démocrate le 07/01/2010 21:49
Parmi toutes les réactions que j'ai pu visionner, celle de F. Fillon est la seule qui "fait tomber l'armure" comme tu l'écris fort justement. C'est tout à son honneur en tant qu'être humain, et ce n'est sûrement pas un moment de communication, mais plutôt un exercice de communication qui a tourné au moment humain, sans artifice aucun. Beaucoup devraient s'en inspirer car sans l'avoir voulu, je suis prêt à parier que Fillon va prendre 10 points dans les sondages.

4.Posté par juste milieu le 08/01/2010 10:27
Il y a une différence entre cet hommage et les hommages convenus y compris ceux de Chirac et Pasqua qui ont quand même lâché Seguin dans le moment le plus pénible de sa carrière (municipales de Paris 2001) . C'est la notion d'amitié politique qui est une véritable auberge espagnole . Il y a l'amitié véritable qui traverse les années et les obstacles et transcende les divergences stratégiques . Et puis l'amitié politique occasionnelle, éphémère et fragile. Qui peut même devenir ensuite haine et ressentiment.
Fillon a perdu un ami politique mais surtout un ami . C'est ce qui donne sa force et surtout son authenticité à cet hommage.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Boulot | Web 2.0 | Analyse | Coups de com | Nouveautés | Chiffres clés | Communication de crise



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Intéressant et bien tourné. Portrait à lire : https://t.co/WVDA73ovZk
Lundi 27 Février - 07:53
RT @JurisSleiers: "The battlefield [for presidency] today has shifted online." Le Pen’s online army leads fight for French presidency: http…
Dimanche 26 Février - 12:05
Flight attendants from #AirFrance welcome passengers with masks in Rio to celebrate #Carnaval https://t.co/Pvgxx6wGuh
Dimanche 26 Février - 09:42
Et ainsi la dictature de met-elle doucement en place... https://t.co/N8YU27KOxi
Samedi 25 Février - 13:29
@CChaffanjon et Bayrou, ne l'oublions pas
Vendredi 24 Février - 12:44
Alliance Macron Bayrou : le bricolage improbable dont les élécteurs ne veulent plus:... https://t.co/Omku8mI39M https://t.co/2j9yfr4lOa
Vendredi 24 Février - 11:49

Recherche