Christophe Ginisty

Peut-on commenter la politique en restant aimable ?


Rédigé le Dimanche 4 Décembre 2016



Cette note m'a été inspirée par une discussion que j'ai eue avec ma mère la semaine dernière. 

Vous savez comment sont les mères, elles se font toujours du souci, surtout quand elles sont à distance.

Et puis il n'y a pas que les mères, les pères aussi se préoccupent de leur progéniture, je suis bien placé pour le savoir avec mes trois filles. Mes parents ont toujours été inquiets de me voir commenter la politique, ils ont toujours craint que ça m'attire des ennuis. 

Mais revenons au sujet de cette note. La semaine dernière. Suite à une série de notes sur mon blog autour de la primaire de la droite [et du centre] et dans l'incapacité de masquer mon antisarkozisme primaire (même secondaire et tertiaire, je vous l'accorde) et l'aversion pour les "valeurs" de Les Républicains, ma mère m'a dit que je ne devais pas insulter les uns et les autres, que j'étais fondamentalement un gentil garçon et que j'avais été élevé dans l'amour et pas dans la détestation de l'autre [fut-il sarkoziste].

Cet échange m'a fait réfléchir.

Certes, je suis un gentil garçon (si, si, je vous l'assure, vous le sauriez si vous preniez la peine de me connaître dans l'intimité), certes j'ai été élevé dans l'amour, mais la question qui a tourné en boucle dans ma tête depuis cet échange est la suivante : peut-on rester calme et respectueux quand on commente la politique ?

C'est une vraie question !

Quand on est passionné comme je le suis, c'est assez difficile à gérer. Je ne dis pas et je n'ai jamais dit que j'avais raison (si, je l'ai peut-être dit ici ou là) et je ne demande à personne de s'aligner sur ma pensée. Mais le fait de s'intéresser sérieusement à la politique met en colère. Inévitablement.

Je sais à quel point cela peut être toxique car, croyez-le bien, avant d'éructer telle ou telle critique contre un leader politique, on a vraiment mal à l'intérieur de soi. Mes colères publiques sont presque toujours précédées d'une douleur physique. Je ne me lève pas le matin en me disant que je vais écrire une note contre quelqu'un, ce sur quoi j'ai envie de faire une note me fait mal et j'ai du mal à le dissimuler. J'ai l'impression qu'il faut le dire pour éviter aux autres de souffrir de la même manière. 

En tout cas, c'est ainsi que je fonctionne. 

Croyez-moi, j'aimerais tellement vous donner l'image d'un mec léger, insouciant, drôle, positif et inspirant mais la chose publique a pris tellement d'importance dans ma conscience intime que je n'arrive pas à fermer mon clavier quand un truc me révolte. 

J'ai pourtant essayé un nombre incalculable de fois et vous ne pouvez pas imaginer le nombre de notes que je n'ai pas écrites ou que j'ai effacées, tout simplement parce que je les trouvais au final trop dures, trop tranchées, trop impubliables...

Ma mère a raison.  Evidemment que je devrais rester courtois et aimable mais le monde l'est-il ? 

Quand on est confronté au spectacle de ces vanités déplorables, quand on voit la planète se faire détruire par des attitudes aveugles et étriquées, quand on assiste à la disparition des valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité dans lesquelles on avait pourtant grandi avec espoir et candeur, peut-on faire autrement que de râler, de vociférer, de bloguer, de dénoncer celles et ceux qui conduisent notre humanité à sa perte ? 

C'est précisément parce que j'ai été élevé dans l'amour que je sais que l'amour est exigeant et qu'il n'est pas acquis. C'est précisément parce que j'ai été élevé dans l'amour que j'ai presque le devoir d'être en colère et de ne rien laisser passer. Il me semble même que c'est un devoir que nous avons tous.  

J'espère que ces reflexions ont du sens pour vous. 

A suivre... 

               Partager Partager
Notez


Lu 1830 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Mes voeux pour 2013 - 30/12/2012

J - 1 avant ça ! - 23/11/2010

1 2

Privé | Politique | Destinations | Inclassable | Livre | Pensées | Mon blog | Mémoires | IPRA | Conférences



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Ce moment où tu découvres que le FN a un sens de l'humour dont tu ignorais tout. #DupontAignan premier Ministre... La bonne blague...!
Samedi 29 Avril - 14:13
Note digne, déterminée et utile à lire sur le blog d'Alain Juppé : https://t.co/uqpXMC4xw1 Respect ! @alainjuppe
Samedi 29 Avril - 13:15
@jeremybouffier Merci Jeremy
Samedi 29 Avril - 09:20
Pourquoi je vote https://t.co/uxNlRR1U8Q
Samedi 29 Avril - 09:01
Pourquoi je vote: Alors que se multiplient un peu partout sur la toile les leçons de... https://t.co/aZKpiVVCCL https://t.co/bUKu7E0JNu
Samedi 29 Avril - 08:48
RT @MatthiasFekl: Notre police est à l'image de la France. Honte à M. #LePen qui salit l'hommage à #XavierJugelé et le magnifique discours…
Vendredi 28 Avril - 18:15

Recherche