Christophe Ginisty

Pour Mélenchon, l'élimination de Julien Dray est l'oeuvre de Manuel Valls


Rédigé le Jeudi 26 Novembre 2009



Pour Mélenchon, l'élimination de Julien Dray est l'oeuvre de Manuel Valls
Il n'y a pas qu'au MoDem, et loin de là, que les gens s'agitent à quelques semaines des votes pour les investitures aux régionales. Il y a quelques jours, les franciliens apprenaient par la presse que Julien Dray était indésirable pour porter les couleurs du PS dans l'Essonne et que ce serait le suppléant de Manuel Valls, Maire d'Evry, qui s'y collerait. Manuel Valls a enchaîné les interviews pour compatir au sort de Dray, empêtré dans ses affaires judiciaires.

Hier, Jean-Luc Mélenchon a donné sa version des faits sur son blog perso. Une version qui tranche singulièrement avec celle de Valls :

« "J’ai été trop longtemps militant en Essonne pour m’en désintéresser totalement à présent. Mais si je relève comment a procédé la commission exécutive fédérale du PS dans ce département, c’est parce qu’elle soulève une question de principe en général. Je commence par dire que je connais bien cette instance socialiste dans laquelle j’ai siégé vingt huit ans. Mon portrait est encore accroché dans le couloir qui conduit dans la salle de délibérations, avec ceux de tous les autres premiers secrétaires fédéraux qui ont dirigé cette fédération depuis 1971. Je connais aussi presque tous ceux qui y siègent aujourd’hui. Aujourd’hui l’homme fort du département est Manuel Valls qui tient les commandes essentielles. Le président du conseil général est son vassal et le premier secrétaire son employé. Rien ne se fait sans son avis. Je connais. J’ai tenu le rôle. C’est donc lui l’auteur de l’élimination de Dray avec l’appui enthousiaste de tous ceux qui tueraient père et mère pour qu’une place se libère et permette à la file d’attente des petits vassaux d’avancer d’un cran vers la lumière de l’élection automatique. Tout cela en ayant un œil sur les futures élections territoriales à la sauce Sarkozy. En effet leur savoureuse liste annexe de candidat à élire à la proportionnelle permettront aux bien placés d’aujourd’hui de se maintenir en fonction demain. Dès lors il faut lire ce que dit Manuel Valls et les larmes qu’il jette sur le sort de Dray comme un record d’hypocrisie. Tel est aujourd’hui le PS. 
Ce n’est certes pas mon affaire et je n’oublie rien des coups que Dray m’a porté dans ce département du temps où je m’échinais moi aussi dans ce monde kafkaïen. Mais une fois de plus c'est de notre rapport à la justice, nous gens de gauche, dont il est question. Je note la performance lamentable de ces champions de la morale en face de Julien Dray. » (Source : http://www.jean-luc-melenchon.fr/2009/11/tous-les-innocents-seront-ils-forcement-coupables/)

Ca se passe de commentaire.

               Partager Partager
Notez


Lu 4247 fois

Commentaires articles

1.Posté par Dom le 26/11/2009 20:37
Il est possible que Valls ait tenu un rôle non négligeable dans l'élimination de Dray. Mais vous êtes bien placé pour savoir que de telles décisions sont prises par la direction du parti : la non-investiture de Dray a été décidée au plan national, et non local.

Le billet de Mélenchon, qui est un vieux roublard, n'est pas dénué d'arrière-pensées.

Quant au votre, s'il tient à démontrer que le PS a lui aussi des pratiques assez peu démocratiques, je crois que personne ne contestera.

2.Posté par KESZEY ANNIE le 26/11/2009 21:53
Jean-Luc Mélenchon a quitté le PS, mais il en dénonce les dérives. Christophe Ginisty a quitté le MoDem, mais il en dénonce aussi les dérives. Qu'ils continuent tous deux leur travail démocratique de VERITE. Annie Keszey.

3.Posté par Chui Kalm le 26/11/2009 23:43
Ce "papier" de Mélanchon ne mérite qu'un "non commentaire".

4.Posté par Dom le 27/11/2009 00:38
@ Annie Keszey

Jean-Luc Mélenchon et Christophe Ginisty ont en effet quelques points communs. Appeler cela la "vérité", et en majuscules s'il vous plait, ne me semble pas tout à fait approprié.

5.Posté par Ch. Romain (Nanterre) le 27/11/2009 00:44
"ceux qui tueraient père et mère pour qu’une place se libère et permette à la file d’attente des petits vassaux d’avancer d’un cran vers la lumière de l’élection automatique."

Il écrit bien, ce Mélenchon.

On s'y croirait... ;-)

6.Posté par leon le 27/11/2009 06:50
Décision de prudence je pense, compte tenu du contexte judiciaire de l'intéressé, les électeurs n'appliquant pas toujours le principe de la présomption d'innocence...

7.Posté par jean-pascal le 27/11/2009 09:30
money money money

8.Posté par Dom le 27/11/2009 10:27
@ leon

Si les partis n'appliquent pas la présompion d'innoncence, on se demande comment les électeurs pourraient le faire.

Je vous rappelle que plusieurs figures de la droite, Balkany par exemple, ont été élues ou réélues sans problème, malgré leurs casseroles judiciaires.

Dray a été lâché par son parti, un point c'est tout.

Le plus contestable, à mon avis, n'est pas qu'il ait été écarté des listes, mais qu'il l'ait appris par la presse. La méthode, encore et toujours...



9.Posté par Chui Kalm le 27/11/2009 17:04
Passons sur la leçon de Morale donnée à Valls.

"Tel est aujourd'hui le PS" Mais Mélenchon veut s'allier au PS au 2 ème tour.
Très franchement, il y a quand même un problème de conviction profonde.

Personne ne croira ensuite qu'il est devenu si différent que cela des Socialistes.

10.Posté par leon le 29/11/2009 13:21
@ dom

Les partis appliquent une règle d'efficacité et cherche les meilleurs candidats pour gagner, non ?

Etre désigné n'est pas un droit acquis que la présomption d'innocence obligerait à respecter.

Curieux débat que celui de la morale à toutes les sauces y compris pour des domaines qui relève de la liberté individuelle ou de celles des associations et partis.

Imaginez que JD soit coupable, qu'est ce qu'on entendrait pas ! Sans le condamner d'emblée, la prudence s'impose, sinon le citoyen ne comprend plus rien ou de travers (tous copains tous pourris etc).

Pas de chance pour les personnages publics, mais quand ils sont soupçonnés, même à tord, ça fait baisser leur cote, c'est tout. Quand on leur attribue des mérites qu'ils n'ont pas, là leur cote monte et c'est tout aussi injuste ... C'est la médiacratie...

11.Posté par Dom le 29/11/2009 13:32
@ leon

Je suis plutôt d'accord avec vous. Peut-être n'avez vous pas lu la dernière partie de mon post :

"Le plus contestable, à mon avis, n'est pas qu'il ait été écarté des listes, mais qu'il l'ait appris par la presse. La méthode, encore et toujours... "

12.Posté par Dom le 30/11/2009 11:03
Pour info :

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jKI4nNc1OnqObZ1ar0jnfjCIPpDQ

Régionales: Julien Dray maintient sa candidature et accuse le PS

(AFP) – Il y a 23 heures

PARIS — Le député PS de l'Essonne, Julien Dray, a annoncé dimanche qu'il maintenait sa candidature aux élections régionales sur la liste de l'Essonne, estimant qu'en rejetant celle-ci, le PS avait "foulé aux pieds" des "valeurs fondamentales de la République", comme la présomption d'innocence. (...)

13.Posté par Chui Kalm le 30/11/2009 17:11
Merci pour le lien.

J'approuve mille fois Julien Dray pour deux raisons

1) Malheureusement une mise en accusation peut fort bien, surtout en ce moment, être motivée par le désir de faire du tort, et ne pas respecter scrupuleusement la présomption d'innocence (en prétextant des inconvénient futurs) c'est faire gagner cette pratique.

2) Martine Aubry dans l'absolu a contre elle d'énormes présomptions de culpabilité dans le bourrage décisif des urnes PS. Elle n'est même pas capable de saisir la justice pour se défendre.
C'est carrément surréaliste qu'elle donne des leçons sur le sujet.
.

.



14.Posté par KESZEY Annie le 30/11/2009 17:41
Dom! Le mot vérité, en minuscules ou majuscules, n'a qu'un sens. Le MoDem du 92, dont je viens de démissionner, pour pouvoir en parler librement, est divisé en deux: une majorité intègre et idéaliste dans laquelle je place (sans avoir sollicité son avis) Christophe Ginisty, entre autres, et une minorité de menteurs (très menteurs sur leurs blogs, sans être corrigés, puisqu'ils censurent), imposteurs, opportunistes, prêts pour une République de copains délinquants. La présence intérieure au parti de cette minorité est incompatible avec les livres et discours de François Bayrou.

15.Posté par Dom le 30/11/2009 18:03
@ Annie Keszey

Je me suis moquée (gentiment) de votre emploi des majuscules, une pratique dont abusent certains blogueurs, qui ont l'impression que ce qui est écrit en gros a plus de poids que ce qui est écrit en minuscules... A forte dose, je trouve cela aussi pénible que les gens qui crient pour se faire entendre. Quant au mot "vérité", je le garde pour les grandes occasions.

A part cela, je suis dans l'ensemble d'accord avec vous. Même s'il m'arrive de tacler, ce qui est parfois mérité, je pense que l'engagement de Christophe Ginisty repose sur de réelles convictions, dont je crois partager l'essentiel.

J'ai toujours gardé un oeil sur Corinne Lepage, je vais maintenant suivre ce qui se fera à Terre Démocrate. Je sais qu'il faut laisser du temps à cette équipe, mais je trouve désastreux l'effet produit par leur "site vitrine", sur lequel il ne se passe rien. L'actualité ne manque pourtant pas de sujets sur lesquels des points de vue pourraient être exprimés, parallèlement au travail de fond, et par d'autres membres que Corinne Lepage. Je pense surtout à ceux du Comité scientifique, qui sont de qualité et ne peuvent être soupçonnés d'opportunisme.

Terre Démocrate, si vous m'entendez...





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49
Allez, je parie sur Najat Vallaud Belkacem pour remplacer @manuelvalls à Matignon @najatvb
Lundi 5 Décembre - 12:39
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47

Recherche