Christophe Ginisty

Pour moi, Arras, c'est autre chose


Rédigé le Jeudi 3 Décembre 2009



Pour moi, Arras, c'est autre chose
Alors qu'un parti politique que je ne citerai pas s'apprête à y tenir congrès, je ne peux pas passer à côté de l'occasion de vous révéler que, pour moi, Arras est et restera associé à des souvenirs d'adolescent aussi extraordinaires qu'inoubliables.

J'ai fait énormément de musique dans ma vie. J'ai commencé le conservatoire à l'âge de 6 ans à Bourg-la-Reine dans les Hauts de Seine. Au fil des années, poussé par des parents supporters inconditionnels et des professeurs particulièrement exigeants, j'ai acquis un assez bon niveau qui m'a permis de devenir concertiste et d'approfondir mon enseignement de la musique baroque.

Vers l'âge de 14 ans, alors que j'avais déjà remporté un petit nombre de prix, l'occasion s'est présentée pour moi de participer à un stage intensif de musique baroque organisé par une association très réputée. Le stage avait lieu la dernière semaine du mois d'août et se tenait au sein du Lycée agricole de la Ville d'Arras, envahi pour l'occasion par de jeunes musiciens venus d'un peu partout en Europe.

J'ai vécu des moments inoubliables là-bas. Des moments de musique évidemment, des moments de danse aussi (eh oui, j'ai appris à danser le menuet et la gigue), des moments de travail intensif avec les meilleurs professeurs d'Europe. Des moments de pré ado qui découvre l'éloignement de ses parents et qui se sent tout à coup devenir grand. Des moments amoureux avec une jeune et  jolie musicienne, italienne aux yeux azurs.

Je dis souvent que l'enseignement de la musique fut à la base de ce que suis devenu adulte. J'ai appris à travailler, à comprendre le sens d'un travail, à éprouver du plaisir et de la gratification dans la progression, à libérer une expression que le jeune garçon complexé et timide avait du mal à formuler par des mots parlés.

J'éprouve un sentiment de reconnaissance presque éternelle à l'égard de mes professeurs qui m'ont appris à travailler, avec obstination, constance, opiniâtreté, humilité mais aussi bonheur. Je crois que les stages musicaux auxquels j'ai participé à Arras font partie de mes meilleurs souvenirs de jeunesse.

Voilà, c'était juste une parenthèse intime. Rien de plus.

               Partager Partager
Notez


Lu 3329 fois

Commentaires articles

1.Posté par Olibé le 03/12/2009 20:08
C'est sympa d'apprendre un petit pan supplémentaire de ta vie, et qu'il est beau ! La musique secoue nos cœurs comme elle fait vibrer les mains des musiciens...

Tu ne nous dis pas de quel instrument tu jouais (joues ?) !

2.Posté par Martine le 03/12/2009 20:32
@Olibé,
Gafff, il va vous mettre en lien les "mots bleus"...!
J'en ai les "tripes" toutes retounées ou "tourneboulées" :o))) tellement c'est boooo .

3.Posté par JF le démocrate le 03/12/2009 20:57
Hum... Quelques détails sur les "moments amoureux avec une jeune et jolie musicienne, italienne aux yeux azurs"? Allez, fais-nous "Gala" ou "voici", puisque tu ne veux pas parler d'Arras :)

4.Posté par Fil Vert le 03/12/2009 20:58
Je ne voudrai pas que tu profites de ta tribune pour en quelque sorte t'attaquer au MODEM...

5.Posté par JF le démocrate le 03/12/2009 21:45
@ Fil Vert

Après tout, c'est son blog... S'il est allé une fois dans sa vie dans la Région Nord-Pas-de-Calais, eh ben qu'il en parle. S'il en a envie...

6.Posté par L'hérétique le 03/12/2009 21:55
ah, les Italiennes :-) J'ignorais que la musique était un de tes hobbies. Musique baroque, très bon goût :-)

7.Posté par Olibé le 03/12/2009 21:55
Ce cynisme ambiant qui traîne dans les commentaires...

8.Posté par JF le démocrate le 03/12/2009 22:03
@ Olibé

Les Italiennes et leur personnalité, la musique, tout ceci est très important. Surtout quand les Italiennes et la musique rejoignent Arras, ville trop oubliée et insuffisamment valorisée selon mon opinion.

9.Posté par Céline le 03/12/2009 22:08
Ben maintenant on veut te voir danser le menuet et la gigue, hein ;-)

10.Posté par JF le démocrate le 03/12/2009 22:14
@ Olibé

Une page à recommander pour mieux connaitre Arras (je soupçonne d'ailleurs Christophe d'avoir pris sa photo sur ce site):

http://www.nordmag.fr/nord_pas_de_calais/arras/arras.htm

On y découvre les merveilles architecturales de cette ville, encore une fois trop méconnue.

Pour ce qui est de la musique baroque, je passe la main, car je n'y connais pas grand chose.

Mais sur les Italiennes, je suis toujours aussi curieux...

11.Posté par Olibé le 03/12/2009 22:24
@JF le démocrate,

Merci pour le site, et surtout pour votre amour d'Arras et des Italiennes. Peut-être pourriez-vous faire vous aussi un billet sur cette ville, ou ces femmes ?

En tout cas, bienheureux de voir que Christophe peut écrire un article différent et échapper aux critiques politico-politiciennes l'espace d'un instant.

12.Posté par JF le démocrate le 03/12/2009 22:29
@ Olibé

Vous savez, moi je suis ch'ti d'origine (même si j'ai été parisien d'adoption), alors Arras et au-delà le Pas-de-Calais, je connais... Comme tous les Ch'tis d'ailleurs... Que vais-je leur apprendre?

13.Posté par Fotini le 04/12/2009 09:44
Faut toujours que les gens fassent de l'ironie quand on parle de soi de manière intimiste, et on dit que la musique adoucit les moeurs ;-) !

Je regrette que tu ne te déplaces pas, accompagné de ton instrument à vent, ça nous permettrait de t'entendre jouer.

Mais j'arrête là car je vois venir les remarques du genre "faire du vent, ça il sait faire", "jouer du pipeau aussi"...

Allez, ton oreille musicale t'a au moins appris à distinguer une fausse note d'une bonne et un mauvaise chef d'orchestre d'un bon ;-)


14.Posté par Dom le 04/12/2009 10:53
@ Fotini
Jolie chronique... Quel est son instrument ? Il ne le dit pas.

15.Posté par Christophe Ginisty le 04/12/2009 11:01
Ah... je jouais de la Flûte à Bec à cette époque là.
Par la suite, je me suis mis à la clarinette puis encore plus tard au Saxo. Sinon, je pianote aussi.

16.Posté par Danièle Douet le 04/12/2009 11:23
Je suis étonnée que la plupart des commentaires en restent au "people", ils sont bien dressés par les médias, comme le chien de Pavlov... Ils ne retiennent du tout que l'Italienne et la danse... Terrible.
Merci Christophe de parler de musique, je partage avec toi ce que tu décris ici "J'ai appris à travailler, à comprendre le sens d'un travail, à éprouver du plaisir et de la gratification dans la progression, à libérer une expression que le jeune garçon complexé et timide avait du mal à formuler par des mots parlés. J'éprouve un sentiment de reconnaissance presque éternelle à l'égard de mes professeurs qui m'ont appris à travailler, avec obstination, constance, opiniâtreté, humilité mais aussi bonheur."
Apprendre à travailler, à comprendre le sens d'un travail, à éprouver du plaisir et de la gratification dans la progression, à u[libérer]u une expression...
Apprendre à travailler, avec obstination, constance, opiniâtreté, humilité mais aussi bonheur...

Que c'est bien décrit ! Combien de gens le comprennent vraiment ?

Ce devrait être partout ainsi, tout enfant devrait apprendre ainsi en France...

Que notre Ecole en est loin, que tant de parents en sont loin !!!

Mes parents modestes, qui ont élevé 4 enfants, leur ont financé des cours de musique, pour moi c'était le piano pendant 10 ans. Je leur en suis très, très reconnaissante, car ils auraient pu consacrer cet effort pour des voyages ou leur propre plaisir. Je comprends donc très bien ce que Christophe exprime. C'est une école pour la vie.

D'autant plus que l'exercice des doigts - et pour le piano des deux mains qui jouent chacune une autre mélodie - exige une extrême coordination et forme les neurones du cerveau qui sont obligés de créer des automatismes et des liens, ce qui favorise l'apprentissage des maths, de l'informatique, la pensée structurée et logique, la sensibilité à l'art et à l'être humain, etc. etc...

J'ai aussi permis à mon fils d'apprendre le piano, il voulait aussi des cours de batterie, comme tout garçon... A l'âge de 13 ans, il a souhaité arrêter et je n'ai pas insisté. Et voilà qu'à l'âge de 25 ans, il a souhaité rejouer, il a un piano chez lui et s'y est remis à fond. Il nous a joué récemment une sonate de Beethoven avec beaucoup de sensibilité.

L'apprentissage de la musique - qui demande un effort constant, de l'obstination, sans cesse remettre l'ouvrage sur le métier - mais qui procure aussi du bonheur, est trop absente de l'Ecole en France. C'est fort dommage.

Ces intellos qui formatent les programmes scolaires, il leur manque une case dans le cerveau, ils ne pensent qu'aux "matières scientifiques" pour assurer "l'élite de la nation"... Terrible...

17.Posté par Dom le 04/12/2009 12:04
@ Christophe Ginisty

Merci pour la réponse, et bravo.

18.Posté par La Nueva le 04/12/2009 13:21
Merci pour cet article, c'est vrai u.n très bon souvenir et beaucoup d'espoir

19.Posté par Danièle Douet le 04/12/2009 13:39
Suite à mon commentaire précédent et à l'article de Christophe, voici comment je vois chaque classe de primaire:
http://www.mediapart.fr/club/blog/etoile66/190209/un-violon-ou-violoncelle-pour-chaque-enfant-en-cours-preparatoire-comment-

N'y a-t-il pas un ENORME effort à faire dans notre pays???

Tout cela est très humain et bien, bien loin des gens qui ne voient qu'une chose: "se faire élire"...

OÙ est le projet de société qui intègre la musique, l'art et le sport dès la maternelle - sans oublier les langues étrangères?


20.Posté par tamino le 04/12/2009 14:43
L'Hérétique qui prétend qu'aimer la musique baroque est une preuve de bon goût alors qu'il m'a avoué ne rien y connaître sur son blog. Où vont se loger les faux-culs !
Bon, moi je n'y connais vraiment rien mais m'est avis que c'est une toute autre forme de musique qui va se donner à Arras ce week end : instrument à l'honneur : le pipeau !
Sonates, concertos, symphonies concertantes, toutes les formes sont permises.
Il paraîtrait que serait donnée en avant-première le célèbre opéra de Franz von Bayrou : "Le pipeau enchanté."

21.Posté par Chui Kalm le 04/12/2009 20:47
Bravo pour les musiciens. J'ai fait un peu de Clarinette (et de Saxo) mais je préfère maintenant la guitare pop.
Le Programme de l'Opéra d'Arras me semble bien en valoir un autre, à condition de ne pas transformer la musique baroque en de la musique dodécaphonique.




22.Posté par Renard le 05/12/2009 22:53
Moi qui suis ch'ti, j'aurais surtout mis en avant le fait que dans cette ville comme partout dans la région, les gens sont fidèles à leur terre, à leur patois, à leur culture, et ne change pas de bord facilement, tout en étant de tout temps terre d'accueil, y compris pour les musiciens parisiens en herbe.
En ce sens il était bien que le MoDem y tienne son congrès.

23.Posté par Chui Kalm le 07/12/2009 00:04
Pour moi à Arras, Oraison Funèbre.
Mais bon les musiciens des différents orchestres d'ailleurs ont l'air de tellement bien s'amuser entr'eux. A vrai dire je me demande si cette musique est pour le public.
Oui c'est ça le public se sent de trop, je crois qu'il dérange les musiciennes et les musiciens.
Aprés tout, les gens du public n'ont qu'à aller se faire foutre, et doivent respecter la liberté individuelle et le très grand mérite des pros et semi pros de cette musique.




24.Posté par Dom le 07/12/2009 00:06
@ Chui Kalm

C'est le syndrome du Titanic...

25.Posté par Chui Kalm le 07/12/2009 00:23
@Dom

Hé Oui... L'orchestre joue plus ...prés de toi ... Mon Dieu...Je crois en toi ...
Seulement pas évident pour un passager 3 ème Classe de trouver un Canot de Sauvetage.

26.Posté par Dom le 07/12/2009 00:25
@ Chui Kalm

1ère ou 3ème classe, ils sont tous morts...

27.Posté par Chui Kalm le 07/12/2009 00:44
@Dom
Pas tous, quelques très rares (surtout en 3 ème classe) ont réchappé, chacun espérait être de ceux-là !!
Bonne nuit (sans cauchemar j'espère).

28.Posté par Dom le 07/12/2009 00:49
@ Chui Kalm

Bonne nuit à vous, cher rescapé.
Pour moi, elle sera douce : je ne suis pas à bord.

29.Posté par Voltaire le 07/12/2009 11:31
Un petit avis sur le projet voté ? (pas sur Ségolène, les alliances ou les bisbilles avec Mme Lepage, cela tout le monde s'en moque sauf les journalistes).

Maintenant qu'il a le mérite d'exister, même sous forme résumée, il serait intéressant d'avoir des opinions diverses sur les axes de propositions et les mesures envisagées.
J'ai personnellement noté, avec satisfaction, un très fort soutien envers les TPE-PME-PMI au niveau politique économique. Les parties libertés, économie et vivre ensemble m'ont semblées intéressantes, voire innovantes, celles sur éducation-culture et relations internationales encore un peu faibles, mais dans l'ensemble la ligne générale de ce mouvement politique m'a semblé assez censée.

30.Posté par Christelle le 07/12/2009 11:57
J'aurai aimé te voir à ce Congrès, tu m'as manqué... et tu as manqué un moment fort et revigorant.
Amitiés,

31.Posté par Christophe Ginisty le 07/12/2009 19:41
Voltaire -> Je ne m'étais pas exprimé sur le sujet (et je n'avais pas l'intention de le faire) mais puisque tu me le demandes, voici ce que j'en pense en quelques mots. Beaucoup de choses intéressantes dans ce programme effectivement. Tu sais, je n'ai jamais été profondément en désaccord sur le fond et cela n'a rien d'étonnant que je m'y retrouve dans certains aspects. J'ai un regret de taille pourtant : je trouve dommage que ce programme ne soit pas chiffré. Nous vivons avec des décifits abyssaux et de nombreuses mesures reproduites dans ce livret impliqueraient des investissements considérables. Je ne vois pas comment il serait possible de les financer.

Cependant, aussi pertinent soit-il, le programme du MoDem n'a plus aucune chance de toucher sa cible, c'est-à-dire les français, du fait des dysfonctionnements graves dans l'organisation du mouvement, des modes de gouvernance totalement délirants et de l'absence de démocratie.

C'est toujours le même problème. Bayrou est assez fort pour proposer des idées neuves mais il est incapable de trouver le véhicule qui va lui permettre de les diffuser dans la société. Il est devenu inaudible de ce fait et il en est personnellement responsable.

Christelle -> Ton commentaire me touche beaucoup.

32.Posté par Voltaire le 08/12/2009 09:20
@Christophe

Je ne ferai pas de commentaires sur le fonctionnement interne du MoDem. J'ai l'impression que chaque parti politique a ses propres problèmes, peut-être la liberté de ton est-elle plus grande au PS et au MoDem qu'ailleurs, ce qui explique que ces tensions soient plus médiatisées. Il est vrai qu'une mauvaise organisation interne nuit à l'efficacité, mais le parti le plus "efficace" est sans doute l'UMP où la critique est largement interdite et le système très dirigiste. J'imagine mal le MoDem suivre le même schéma...

Sur le fond, je ne partage pas ton avis: à 2 ans et demi des élections nationales, chiffrer un projet n'aurait guère de sens. Personnellement, je regrette d'ailleurs certaines propositions trop précises: l'intérêt de cet exercice était, à mon avis, de proposer une vision globale de la société et de l'illustrer par quelques exemples de propositions concrètes. Cela permet au MoDem de se situer clairement par rapport aux autres partis politiques, et donc à ceux-ci de devoir se positionner en fonction de ces propositions. Et mécaniquement cela désarme les arguments de ses concurents au sujet de la possibilité d'alliances.

Enfin, si François Bayrou a certainement impulsé certaines idées, ce projet, comme l'indique le Monde, semble venir très largement des propositions de la base de ce parti. Sa crédibilité renforce celle d'un parti finalement encore jeune.

33.Posté par Christophe Ginisty le 08/12/2009 09:43 (depuis mobile)
Voltaire -> pas du tout d'accord avec toi car des propositions sans financement possible, ce sont des leurres. Tout le monde ne peut qu'etre d'accord par exemple sur la promesse de doubler les logements étudiants. Mais avec quel argent ? Et qui paye ? Quand on connait un peu l'état des finances de l'enseignement supérieur, on reste interrogatif.

Rester vague sur des promesses comme celle-ci, c'est, me semble-t-il, proposer des choses infaisables.

34.Posté par Voltaire le 08/12/2009 11:31
Le projet comporte peu de dépenses supplémentaires, à part au niveau effectivement de la recherche et de l'enseignement supérieur.

Ce sont des secteurs clés, dans lesquels nos pays concurents ont investis massivements, notamment depuis la crise. Toutes les analyses indiquent d'ailleurs qu'il s'agit du domaine d'investissement le plus rentable pour un gouvernement.

Le projet prévoyant par ailleurs une hausse des contributions, je pense que les mesures proposées pour ces domaines sont réalistes. Un projet est nécessairement synthétiques, mais il existe une série de mesures possible pour le logement étudiant par exemple, surtout si l'on confie la responsabilité d'une partie de ceux-ci aux régions, dans le cadre de la fiscalité foncière.

35.Posté par FrédéricLN le 08/12/2009 13:38
Ce projet n'est pas chiffré, et n'est pas ruineux. Car dans beaucoup de cas les propositions signifient des réaffectations de moyens ou de patrimoine (personne ne pense reconstruire l'équivalent des cités U des années 60 en double). Il faudra chiffrer quand on en sera au benchmarking avec la concurrence. En 2007, sur un programme très similaire, le chiffrage avait ridiculisé les programmes des deux principaux concurrents. Ce qui ne les avait pas empêchés d'être qualifiés pour la finale, soit dit en passant.

36.Posté par centriste le 08/12/2009 14:01
@ CG,
la question du chiffrage est selon moi annexe, l'important à ce stade ce sont les valeurs et les orientations du projet. Force est de constater, pour ma part que c'est une bonne part de ces valeurs que je ne rejoins pas.
En revanche, la question de l'organisation me génait aussi quand je militais au MoDem. Mais franchement de l'extérieur, on s'en fout totalement, tant que les élus font leur boulot. Croyez vous que l'UDF de 2007 était organisée ? Lisez les commentaires des néocentristes, vous aurez la réponse ! Et ça n'a pas empéché Bayrou de faire 18%.
ce qui compte à la présidentielle, c'est un projet fédérateur, un discours qui rejoigne les aspirations des électeurs. L'organisation, c'est pure forme. On le voit au PS ou à l'UMP, où le vote des élécteurs sur les tetes de listes est remis en question par Sarko.
il ne faut pas se tromper de combat.

Je vous souhaite de bien vous amuser à terre démocrate, et de bien vous amuser, ensuite, avec les Verts et Europe ecologie puisque c'est l'unique objet de ce "club".

37.Posté par Danièle Douet le 08/12/2009 14:08
J'ai lu le "Livre Orange" sur 2-2 Préparer l’avenir : Enseignement Supérieur, Recherche, Innovation. Voici ce que j'écrivais ce matin sur le forum des commissions:

Merci à tous ceux qui ont bossé sans compter les heures.
Comme beaucoup me connaissent sur ce forum, je vais dire sans tabous ce que je pense...

J'ai lu avec attention la partie 2-2 Préparer l’avenir : Enseignement Supérieur, Recherche, Innovation et dois constater que ceci n'est aucunement une vision d'avenir pour le pays, mais un assemblage de petites rustines sans grande ambition et surtout sans aucune précision.

Il cumule en outre les exhortations du style "Nous devons...", "ne doit pas", "nous ne pouvons", "Enfin, nous voulons"... qui me semblent du style plus ou moins religieux ou doctrinal, un impératif, qui n'ont rien à faire dans un projet de société qui se veut une proposition au pays.

Ces propositions manquent de courage, de vision internationale et me font redouter que si certains y regardent de près, on entende de nouveau dans les médias: "Bayrou n'a pas de programme"...


Comme le responsable nous a informés le soir même, ce que je trouve hyper-sympa:
Si vous avez une idée, une suggestion, une proposition sur la façon de mieux faire connaître nos positions, de les discuter largement hors le MoDem, je serai heureux de la recueillir et de lui en faire part."

j'ai immédiatement envoyé mes remarques... et espèrent que d'autres feront de même, notamment ceux qui sont concernés et qui ont une expérience internationale, car rien ne sert dans ce domaine de jouer franco-français. Il est urgent de s'élever un peu du nez dans le guidon pour proposer une vision sur le long terme, finançable, réaliste et performante.

A suivre donc...

38.Posté par Dom le 08/12/2009 15:24
c'est vraiment hyper sympa

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Mes voeux pour 2013 - 30/12/2012

J - 1 avant ça ! - 23/11/2010

1 2

Privé | Politique | Destinations | Inclassable | Livre | Pensées | Mon blog | Mémoires | IPRA | Conférences



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Ce soir, table ronde & 'speed mentoring sessions' avec les étudiants @ihecs avec @EliseGuillet @avaltat @colingoeu
Jeudi 8 Décembre - 16:03
Et maintenant, il va falloir expliquer pourquoi un type condamné à 3 ans de prison ferme n'est pas incarcéré https://t.co/A9HkhujIOx
Jeudi 8 Décembre - 15:33
Très drôle ! https://t.co/4Fn2ubjbEm
Jeudi 8 Décembre - 11:06
Nice read! https://t.co/7emrU7422u
Mercredi 7 Décembre - 12:44
Great series of GIF created by Twitter ⚡️ “The Top 10 Global Conversations of 2016” by @twitter https://t.co/tbEPaGPTBy
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39

Recherche