Christophe Ginisty

Pourquoi je soutiens l'acte de candidature de Corinne Lepage


Rédigé le Mercredi 5 Octobre 2011



Pourquoi je soutiens l'acte de candidature de Corinne Lepage
Il ne vous a certainement pas échappé que Corinne Lepage avait décidé de se lancer dans la campagne électorale pour la présidentielle de 2012. Près de 24 heures après sa déclaration au journal de 20h de TF1, voici les raisons qui m'amènent à soutenir son acte de candidature.

Un appel sans ambiguité à la rénovation de la démocratie

Vous le savez si vous me suivez ici régulièrement, je mène depuis longtemps un combat citoyen, actif et déterminé pour lutter contre un système politique qui est à l'origine de bon nombre de dysfonctionnements dans ce pays.

Je suis pour l'interdiction du cumul des mandats, je suis favorable à la limitation de la longévité politique, je plaide pour la définition d'un véritable statut de l'élu et je crie sur tous les toits que la séparation des pouvoirs est indispensable, qu'il est urgent de donner plus de pouvoir au peuple, seule source de légitimité dans une démocratie.

Or, Corinne a précisément tenu à lancer sa campagne sur ces thèmes, le jour anniversaire du la 5ème République. Et elle publie un petit livre téléchargeable gratuitement sur Internet, A vos droits citoyens que j'ai lu de la première à la dernière page et qui contient précisément des propositions de réforme que je serais prêt à signer des deux mains.

Une vision non partisane du développement durable

Nous devons tous, lorsque nous faisons de la poltiique, nous préoccuper du monde que nous allons laisser aux générations futures. C'est pour elles que nous devons nous engager, pour leur garantir un monde meilleur, ou du moins tout faire pour y parvenir. Et cette responsabilité dépasse de loin les clivages politiques partisans traditionnels.

Je vous le dis franchement, j'ai été choqué par la dérive "à gauche toute" d'Europe Ecologie les Verts dont je me sentais pourtant assez proche après les élections européennes de 2009. J'ai été catastrophé par les propos d'Eva Joly et par son agressivité vis à vis d'un Nicolas Hulot qu'elle a maintes fois humilié publiquement.

La vision de Corinne Lepage sur ce qu'un pays comme la France devrait développer pour accéder à un développement durable est une vision experte qui est le fruit d'un très long travail mené pour faire concrètement avancer ces sujets, devant l'opinion publique ou dans les tribunaux, investie qu'elle était dans les causes qu'elle a défendu.

Une candidature au centre gauche

C'est là que se situe ma sensibilité politique.

Je ne peux pas me résoudre à soutenir un candidat qui va inévitablement tomber dans les bras de Sarkozy lors du deuxième tour et qui fait en réalité campagne pour offrir un réservoir de voix à cette UMP qui nous dirige depuis 2002. Je ne me sens pas à l'aise non plus dans un Parti Socialiste qui est amené à faire alliance avec le Parti Communiste et le Front de Gauche pour conquérir le pouvoir, tant au niveau national que local.

Quand à la chimère d'un centre indépendant poursuivi continuellement par le MoDem, il n'existe pas et n'a pas sa place dans nos institutions qui tendent structurellement à faire perdurer la bipolarisation de la vie politique française. On peut le regretter, c'est malheureusement un fait.

Mon inclinaison naturelle est "social démocrate" et je suis content que ce soit sur cet ancrage que Corinne Lepage propose de faire campagne. Il y a là un espace politique laissé à l'abandon par les forces en présence.

Je pense qu'il mérite d'être incarné.

Une vision "bottom up" des solutions à nos problèmes

Contrairement à la plupart des leaders politiques qui prétendent tout résoudre et tout comprendre, qui nous inventent des solutions  toutes faites à des problèmes qu'ils ne maîtrisent souvent pas (prenez Hadopi par exemple), Corinne essaye de développer une démarche qui part de la créativité des citoyens et de leurs innovations dans la vraie vie.

Il existe d'innombrables exemples où les gens se rassemblent, mettent leur savoir et leur intelligence en commun pour contourner une difficulté ou venir en aide à leurs congénaires. Que ce soit dans le milieu associatif ou dans les petites entreprises dont notre tissu économique est parsemé, des solutions fleurissent et il est du devoir du politique de s'en inspirer.

Les hommes et les femmes qui nous dirigent doivent se débarrasser de la certitude de détenir la science infuse pour créer les conditions d'une action publique inspirée des pratiques citoyennes les plus porteuses. C'est sur cette base que Corinne Lepage entend construire son programme et je trouve ça intelligent.

Voilà pourquoi je suis heureux de dire que je soutiens l'acte de candidature de Corinne Lepage.


(1) Je précise que je ne suis pas membre de Cap21 ni d'aucun parti politique

               Partager Partager
Notez


Lu 2461 fois

Commentaires articles

1.Posté par bmalaguti le 06/10/2011 09:36
D'accord sur la forme et le fond de cet article, la candidature de Corinne LEPAGE est intéressante à plus d'un égard.

Toutefois, je suis en total désaccord sur ta vision du centre qui
n'existe pas et n'a pas sa place dans nos institutions qui tendent structurellement à faire perdurer la bipolarisation de la vie politique française.
, c'est baisser les bras un peu vite et oublier les orphelins de la politique qui ne se reconnaissent ni dans une alliance à gauche ni dans une alliance à droite, cette idée a rassemblé 7 millions de personnes.

1) Je précise que je ne suis pas membre de Cap21 ni d'aucun parti politique


Ote-moi d'un doute: es-tu le président, certes provisoire, d'un parti politique dénommé Poléthique que tu as créé avec quelques autres, parti qui place en premier la réforme des institutions avec notamment une modification de la loi électorale permettant au plus grand nombre d'émerger et par tant l'existence d'un centre indépendant?

2.Posté par Danièle Douet le 06/10/2011 13:46
Je t'attendais sur ce sujet...

Ayant connu CL lors de différentes rencontres, je te comprends d'un côté, mais ne suis pas dupe sur son ambition personnelle.

Elle aurait pu faire valoir ses positions au sein du MoDem, mais a préféré aller seule au charbon pour que son nom et ses idées apparaissent. Je doute que son score soit des meilleurs.

Dommage, car elle travaille bien, de manière structurée, ce que l'on ne peut pas dire de beaucoup de responsables du MoDem... ni du PS, ni de l'UMP d'ailleurs...

3.Posté par Dianae le 06/10/2011 14:31
Je suis dubitative, non sur la qualité de la candidature de Corinne Lepage, femme combative et experte, mais sur l'opportunité de lce genre de candidatures aux présidentielles, surtout celle de 2012.

Tu dis que le système pousse à la bipolarisation : alors pourquoi soutenir sa candidature ?

Autant soutenir le candidat qui propose une réforme de la loi électorale afin de permettre au pluralisme de s'exercer au sein du parlement et non avec la multiplication de petites candidatures anecdotiques aux présidentielles.

Cela ne me semble pas cohérent.

Si tu acceptes comme un état de fait le bipolarisme alors autant soutenir directement le candidat du PS et de privilégier l'alternance.

Ca nous évitera le risque d'avoir Sarkozy pour 5 ans de plus.

Le mieux est l'ennemi du bien.

4.Posté par Dianae le 06/10/2011 14:33
@Danièle

Tu connais beaucoup de gens qui ont pu rester et évoluer au MoDem avec des opinions différentes de celles du duo Marielle-François ?

C'est une illusion d'optique que de croire que Corinne Lepage aurait pu rester au MoDem. Elle n'avait tout simplement pas voix au chapitre.

5.Posté par bmalaguti le 06/10/2011 15:15
@ Dianae,

Je vous rejoins sur l'idée que Corinne LEPAGE n' aurait pas pu travailler sereinement au MoDem où tout est verrouillé par l'ambition d'une personne qui se veut une stature gaullienne et copie son glorieux ainé jusque dans sa détestation des partis (qui leur ont permis d'émerger) qui les enferment dans un périmètre trop petit pour leur talent.

Toutefois, attention de ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain, l'idée de sortir du clivage droite gauche a fait recette et résumer le scrutin de 2012 à pour ou contre Sarkozy serait une erreur tragique pour la démocratie, parce que le nouvel élu, s'il s'agit d'un candidat de gauche, concentrera autant de pouvoirs entre ses mains que son prédécesseur et les mêmes causes génèreront les mêmes effets.

Corinne LEPAGE aurait grand intérêt à ne pas s'écarter de la voie tracée en 2007, car elle est beaucoup plus crédible quant à sa capacité de mettre en oeuvre des mesures innovantes tant en matière d'institutions que de redistribution des richesses et de retrouver un électorat que les errements du président du MoDem a désorienté.

6.Posté par dave96 le 06/10/2011 15:58
Corinne Lepage est la seule dans le paysage politique avec qui je partage 90% des positions, et qui en plus m'impressionne assez pour son integrite et sa capacite a faire coincider paroles et actes.

Elle a des chances d'avoir ma voix au premier tour, et au second je voterai Hollande. Ce serait bien qu'elle soit devant Bayrou au premier tour!

7.Posté par Ch. Romain le 06/10/2011 16:09
Très bien.

Simplement : "congénères" (comme dans "génération"), pas "congénaires".

8.Posté par Dianae le 06/10/2011 16:50
@dave96

Vous êtes très confiant pour le 2ème tour.

Et si c'était Sarko-Le Pen ?

9.Posté par Dianae le 06/10/2011 16:57
@bmalaguti

"dans sa détestation des partis (qui leur ont permis d'émerger) qui les enferment dans un périmètre trop petit pour leur talent. "

Là où vous voyez du talent, je ne vois que des ego surdimentionnés qui ne veulent que le pouvoir.
Il y a d'autres modèles d'hommes politiques à mettre en avant.

Pour ce qui est de "sortir du clivage gauche-droite", ce clivage existe bien et il est davantage exacerbé par la crise.
Je crois que vous confondez clivage gauche-droite et alternance PS-UMP.
Le problème est que dans le jeu démocratique actuel il n'y a pas d'autres alternative que l'alternance PS à part celle du FN si un coup comme celui de 2002 se reproduisait.

Vaut mieux négocier avec le PS un changement de la loi électorale en faveur du pluralisme (qui inclue la reconnaissance du vote blanc) que de prendre le risque de voir un Sarko-Le Pen au second tour.

A chacun ses priorités.

10.Posté par dave96 le 07/10/2011 06:43
Dianae,

Je ne pense pas qu'un second tour sarko-lepen soit a l'ordre du jour, mais vous avez raison le but de ce processus electoral reste de participer au meilleur choix possible et l'utilisation la plus rationnelle de mon vote serait effectivement de voter utile pour Hollande des le premier tour.
Cela dit quand un des candidats, certes tres mal place selon les sondages, vous plait comme Corinne Lepage, ca fait reflechir!

Et je dois dire que le ps avec la primaire a montre une telle modernite que ca donne aussi envie de leur donner leur chance.

Et un message: en tant que centriste c'est hollande pour qui je souhaite voter au second tour et non Aubry que je trouve bien trop rigide: pouvez vous aller voter pour hollande a la primaire socialiste ce dimanche? Je suis a l'etranger et ils ne prennent pas les procurations; vos votes remplaceront le mien, merci!

Autre scoop: a washington DC, avec pas mal d'expats par definition de droite, il devrait y avoir plusieurs centaines de participants a la primaire; on en saura plus samedi!

11.Posté par Munichdémocrate le 07/10/2011 10:01
@dave96 : "avec pas mal d'expats par definition de droite". Merci pour la simplifaication. A savoir que les Français de l'étranger reflètetnt assez bien le paysage politique métropolitain. Ainsi, les "expars" aux USA ont voté Sartko à 54%, ni plus ni moins que la moyenne nationale.
Et en Allemagne, au premier tour, S. Royal arrivait en tête, devant Bayrou (28%) et Sarko. Deuxieme tour à gauche.
Les raccourcis de type expat = exilé fiscal votant à droite énervent profondément les français résidants hors de France ; la typologie sociale de ceux-ci est extèmemnt diversifiée.

@Danièle : Si Corinne n'avait pas quitté le MoDem, dont elle était l'un des fodateurs, elle aurait été virée. En tant que "démissioné involontaire" je connais les méthodes de ce parti.

12.Posté par JF le démocrate le 08/10/2011 00:17
Dis-donc Christophe, j'ai cru rêver, ou alors il y a quelques jours j'ai cru lire sur ce même billet que c'était toi qui assurais la com' de la candidature Lepage???

Merci de ne pas me censurer, dans un esprit de transparence que j'espère tu respectes autant que je le respecte.

13.Posté par Christophe Ginisty le 08/10/2011 09:27
JF le démocrate -> Je ne m'occupe pas de la communication de la candidate Corinne Lepage et je ne fais pas partie de son équipe de campagne dont elle a par ailleurs publié la liste des membres sur son site en toute transparence.

Mais tu as raison. Dans sa toute première rédaction, j'avais indiqué en début de note que nous avions travaillé ensemble, Corinne et moi sur la communication et je faisais essentiellement référence à notre collaboration passée sur le lancement de Terre Démocrate.

J'ai supprimé cette phrase effectivement car elle pouvait porter confusion et faire croire que je pilotais la communication de sa campagne, ce qui n'est encore une fois pas le cas.

Voilà pour la précision.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Douce France ? - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 7

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49
Allez, je parie sur Najat Vallaud Belkacem pour remplacer @manuelvalls à Matignon @najatvb
Lundi 5 Décembre - 12:39
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47

Recherche