Christophe Ginisty

Pourquoi l'abstention risque-t-elle d'être encore plus forte dimanche prochain ?


Rédigé le Vendredi 19 Mars 2010



Pourquoi l'abstention risque-t-elle d'être encore plus forte dimanche prochain ?
Il y a quelque chose de fondamentalement paradoxal dans la posture de l'UMP tout au long de la séquence électorale de deuxième tour. D'un côté, les ténors vous disent qu'il faut aller mobiliser à tout prix les abstentionnistes. De l'autre, ils refusent d'entendre le message des urnes.

Comment voulez-vous convaincre des gens de retourner dans l'isoloir si, lorsqu'ils y vont et adressent un message clair par leur vote, on ne les entend pas ?

Car c'est bien ce qui s'est passé depuis dimanche dernier. Tout a commencé lors de la soirée électorale. Xavier Bertrand sur TF1 est totalement passé à côté de son sujet. Avec une langue de bois insupportable, il a campé sur un aveuglement consistant à affirmer que ce n'était pas une défaite pour l'UMP et que les électeurs avaient plutôt sanctionné les présidences sortantes. Il fallait se pincer pour y croire !

Puis les autres porte-parole lui ont emboité le pas. Le seul qui a reconnu, et encore du bout des lèvres, la défaite du premier tour est Jean-François Copé lors un meeting de campagne hier soir.

Je pense que les leaders de la droite ont commis une faute grave en gérant leur communication de cette manière et je ne serais pas surpris que l'abstention soit encore plus forte dimanche prochain.

Dans un contexte de marasme économique et démocratique, si les hommes politiques n'écoutent plus le message des urnes, ils vont provoquer des phénomènes abstentionnistes dont ils seront seuls les responsables.

Leur refus d'accepter l'évidence est une forme de déni de démocratie. C'est un manque de respect et l'une des clés du dépit abstentionniste.


               Partager Partager
Notez


Lu 3322 fois

Commentaires articles

1.Posté par Sam le 19/03/2010 20:47
Cher Christophe,

Totalement en phase avec toi, notamment sur le message non-entendu, ou plutôt totalement dévoyé (c'est le PS qui a perdu!!). C'est à la limite de l'insulte aux citoyens.

Et ma crainte va sur le fait que cela provoque des mouvements, réellement, mais pas que d'abstention.

Quand le politique démissionne au profit du politicien/partisan forcené à cette échelle là, il y a fort à craindre que les citoyens ne passent à des actions plus "directes".

mais peut-être est-ce le but recherché. rien ne vaudrait un bon couvre-feu et police dans la rue pour assurer à Sarko and Co une réélection dans deux ans.

Leur réaction est du même tonneau que le mémorable : "2 millions de personnes dans la rue, je vois surtout les 61 millions qui ne sont pas descendus" (Fillon). Hallucinant de provocation, indigne d'un Premier (sinistre) Ministre.

Sam.

2.Posté par ljud le 21/03/2010 20:24
Ce que j'aime bien avec toi Christophe, c'est que tu es toujours à côté de la plaque ! C'est ce qui fait ton charme !
Oublie la politique...C'est un métier.
PS : sauf erreur de ma part, tu avais écrit que tu ne parlerais plus du Modem et de Bayrou, lors de ton départ. Ce n'est pas ce que nous avons pu constater cette semaine. Et, comme tu le sais, tirer sur une ambulance, c'est moche et facile. Pas grave.
PS2 : on ne voit plus tes stats mensuelles. Cela a baissé à ce point ?

3.Posté par blaboun le 23/03/2010 13:49
christophe, ce qque j'aime chez toi, et qyu fait ton "charme" est que tu est toujours a coté de la plaque !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47
Question existentielle : peut-on commenter la politique en restant courtois et aimable ? https://t.co/CAKO9yYASD
Lundi 5 Décembre - 07:22
Au lieu de de focaliser sur la défaite d'un populiste, pourrait-on parler de la victoire heureuse de l'écologie en Autriche ?
Dimanche 4 Décembre - 22:51
Wow!!!! https://t.co/7I94TIfJR0
Dimanche 4 Décembre - 22:47
Peut-on commenter la politique en restant aimable ?: Cette note m'a été inspirée par une... https://t.co/CAKO9yYASD https://t.co/mKqbr1s3Ya
Dimanche 4 Décembre - 21:56
Ségolène Royal couvre Fidel Castro de louanges. Remarquez, elle avait bien vu en François Hollande l'homme idéal #okjesors #désolé
Dimanche 4 Décembre - 20:14

Recherche