Christophe Ginisty

Primaire socialiste : un exercice réussi pour des candidats bien ternes


Rédigé le Lundi 10 Octobre 2011



Primaire socialiste : un exercice réussi pour des candidats bien ternes
Hier, comme plus de 2,5 millions de français, j'ai voté à la primaire socialiste pour choisir celui ou celle qui portera les couleurs du PS à la prochaine élection présidentielle.

S'il faut saluer la belle idée du PS, s'il faut aussi louer la parfaite organisation du scrutin (mis à part le fait regrettable qu'on ne puisse pas voter en ligne en 2011), je n'arrive tout de même pas à m'emballer pour les deux candidats que cette primaire aura qualifié en finale.

Aubry contre Hollande. Establishement contre establishement, professionnelle de la profession contre professionnel de la profession. L'oligarchie à la française a accouché de deux perdreaux du siècle dernier.

Ces deux-là, je les ai toujours connu, d'aussi loin que je m'intéresse à la politique (et ça ne date pas d'hier, croyez moi).

Si je suis toujours autant déterminé à soutenir celui ou celle qui permettra d'en finir avec ces cinq ans de sarkozisme, j'avoue que c'est un soutien sans enthousiasme, le fruit d'une espérance qui ne se place pas tant dans le candidat lui-même que dans la promesse d'une alternance.

Le dicton nous clame: "Peu importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse." Peu importe le candidat, pourvu qu'on ait un changement ? That is THE question !

La finale socialiste nous démontre encore une fois que la classe politique française ne sait pas se renouveler, se régénérer. La faute aux électeurs qui n'accordent pas leur confiance à des jeunots de quadra ou la faute aux partis politiques qui ne laissent pas dépasser des têtes nouvelles? Sans doute un peu des deux.
 
Dans une semaine, nous saurons qui de Martine Aubry ou de François Holande aura la charge de porter le projet d'alternance en face de Nicolas Sarkozy. Je forme le voeu qu'un projet de société audacieux émerge et permettre aux français de se rassembler et de s'enthousiasmer.

Car pour le moment, si l'on s'en remet à la seule personnalité des candidats, tout ceci est un peu terne.

               Partager Partager
Notez


Lu 2616 fois

Commentaires articles

1.Posté par Dave96 le 10/10/2011 19:46
C'est soit que ce matin tu n'etais pas en forme, soit que tu t'assagis, si tu les trouves ternes.

En 2007 moi-meme je tractais comme un malade jusqu'a la derniere minute de la campagne... et finalement aujourd'hui je peux dire avec du recul que Bayrou est non seulement terne, mais un sombre calculateur.

Christophe je pense que Hollande serait un president davantage ouvert a des idees portees par des gens exterieurs au PS.

Je pense aussi qu'etant un homme, que beneficiant du soutien - certes humouristique - non dementi de Chirac, il est plus a meme d'apprivoiser l'electorat centriste qui pourrait etre un peu panique par Martine Aubry, qui nous a quand meme pondu sans ciller les 35 heures.

Je pense donc que Hollande est le bon choix: il a la maturite necessaire pour avoir de l'esprit critique, et en meme temps rassurer et rassembler les electeurs.

Il me tarde de voir Sarkozy quitter l'Elysee. Il emportera de l'argenterie, qq caisses de bon pinard, mais l'important c'est qu'il parte.

Avec son successeur tout ne sera pas parfait, ce sera terne, Mais n'oublions pas qu'aujourd'hui c'est noir, et que si on passe a "terne" ce sera deja une grande victoire!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49
Allez, je parie sur Najat Vallaud Belkacem pour remplacer @manuelvalls à Matignon @najatvb
Lundi 5 Décembre - 12:39
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47

Recherche