Christophe Ginisty

Procès Chirac : l'échec du temps judiciaire face à l'immunité


Rédigé le Mardi 6 Septembre 2011



Procès Chirac : l'échec du temps judiciaire face à l'immunité
Evidemment, tout démocrate qui se respecte ne peut qu'être choqué par le fait que le procès Chirac ne permettra pas de confronter le principal intéressé avec la justice de son pays. Evidemment aussi, sa maladie est un cas de force majeure que tout le monde peut comprendre.

Mais si nous en sommes là, c'est avant tout parce que nous sommes dans un pays qui place les élus en situation d'immunité, voire d'impunité et ce, de manière institutionnelle.

Rendez-vous compte que la justice a dû patienter près de 20 ans avant de pouvoir espérer entendre et juger Jacques Chirac pour des faits passibles de condamnations pénales. Sans préjuger de sa culpabilité ou de son innnocence, la justice s'est tout simplement heurtée à une impossibilité d'avancer du fait du statut particulier du chef de l'état.

J'entendais un ancien procureur de la République rappeler que tout cela était l'héritage de la royauté qui plaçait nos monarques au dessus du commun des mortels, détenteurs d'un droit divin. Cette règle n'a aucune raison de s'appliquer dans une démocratie où la légitimité est issue du peuple, et uniquement de celui-ci.

Or, si l'on peut comprendre qu'un Président de la République doive être protégé contre un éventuel acharnement judiciaire qui n'aurait d'autre but que de l'empêcher pour de sombres motivations politiques d'effectuer sereinement son mandat, il est intolérable d'interdire à la justice d'entendre le chef de l'état sur des faits commis préalablement à son entrée en fonction.

Lasse d'avoir attendu tant d'années, la justice ne pourra pas être dite et qu'on le veuille ou non, c'est indigne d'une démocratie moderne.

               Partager Partager
Notez


Lu 979 fois

Commentaires articles

1.Posté par JF le démocrate le 08/09/2011 00:54
Tout à fait... Et si Sarkozy devait être poursuivi un jour, je te rappelle qu'il n'existe toujours aucune loi organique qui le permette. Décidément ces parlementaires qui traînent des pieds sur certains sujets... Seraient-ils fainéants?

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/08/03/m-sarkozy-a-organise-son-impunite-penale_1555726_3232.html

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Douce France ? - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 7

Opinion | Politique | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
I can't realize #Trump is less than 1 mile next to me. I hate to feel him so close in this wonderful city of Brussels he has insulted
Mercredi 24 Mai - 18:10
Polémique Hanouna : retour sur le bad buzz https://t.co/dAHT2R9Muu
Mercredi 24 Mai - 14:04
And after meeting the Pope, did #Trump write "Great white suit, buddy, will never forget! Donald"? https://t.co/7asGu2Q1AS
Mercredi 24 Mai - 13:53
Polémique Hanouna : retour sur le bad buzz: Depuis une semaine, Cyril Hanouna est au... https://t.co/agvKRkR1cz https://t.co/lGi4vWQGK2
Mercredi 24 Mai - 11:58
@peter_otten @holmesreport Congratulations to the whole team! Well deserved
Mercredi 24 Mai - 10:06
RT @PatrickChWeber: It all comes from Manchester (Noel Gallagher) https://t.co/cBnReRddcd
Mercredi 24 Mai - 10:02

Recherche