Christophe Ginisty

Pulvar / Montebourg : C'est le conflit d'intérêt qui est le véritable animal sauvage


Rédigé le Vendredi 26 Novembre 2010



Pulvar / Montebourg : C'est le conflit d'intérêt qui est le véritable animal sauvage
S'il y a bien un truc qui m'exaspère en politique, c'est l'attitude faussement naïve des personnalités convaincues de conflit d'intérêt et qui s'étonnent qu'une telle critique puisse, ne serait-ce qu'être formulée.

En lisant la presse du jour depuis mon exil dans les îles, j'ai remarqué ce matin la chronique d'Audrey Pulvar dans Libération, titrée Animale sauvage dans laquelle la journaliste politique vedette de iTélé revient de son éviction momentanée de l'antenne politique en raison de la candidature de son compagnon, Arnaud Montebourg, à la primaire socialiste pour les présidentielles.

Jusqu'à présent, j'avais trouvé l'attitude de Pulvar plutôt intelligente et mesurée. Mais dans le texte qu'elle signe pour Libé, elle adopte une attitude parano stupide et déplacée, mettant sa mise à l'écart sous l'angle de l'atteinte au féminisme.

"Ainsi donc, une femme serait encore condamnée à penser comme et par son compagnon. […] Elle serait toujours incapable de s'émanciper non seulement du jugement dudit compagnon, mais aussi des sentiments qu'elle nourrit pour lui."

Je trouve cela d'une mauvaise foi sans nom. Quand est-ce que les gens de la classe politique et des médias vont-ils comprendre la nécessaire séparation des pouvoirs entre personnel politique et médias politiques ? C'est pourtant une question de bon sens en démocratie. Et si une femme politique avait un compagnon journaliste politique, je trouverais évidemment tout aussi normal que le journaliste (l'homme donc) se mette en congès pour éviter tout conflit d'intérêt.

Notre société se flétrit sous le nombre pesant et croissant des conflits d'intérêt qui salissent la politique. Si l'on veut que la politique retrouve un tant soit peu ses lettres de noblesse, il faut traiter en priorité ces confits qui ne font rien d'autre que de mettre de la suspicion dans l'esprit des gens. Nous avons besoin de politiques forts, nous avons besoin d'une presse également forte et la force du politique et celle de la presse ont besoin de se nourir de l'indépendance de l'autre.

Audrey Pulvar est trop professionnelle pour feindre l'ignorance et nous faire croire que la vraie raison serait ailleurs. C'est n'est pas digne de son intelligence d'avoir signé un texte aussi réducteur qui passe totalement à côté du sujet principal. A moins que ce soit une manière de rappeler la candidature de son compagnon le jour où ses concurrents socialistes tentent de l'ignorer.


               Partager Partager
Notez


Lu 1923 fois

Commentaires articles

1.Posté par Zenon le 28/11/2010 18:11
Il y a bien évidemment conflit d'intérêt et A. Pulvar à tort quand elle place le débat sous l'angle d' une atteinte au féminisme . Si machisme il y a, c'est plutôt du côté d'A. Montebourg qu'il faut aller le chercher, puisqu'en se présentant à des primaires, tout en sachant que ses chances de succès son très minces, il cherche surtout à faire parler de lui et place sa compagne dans une position intenable .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Fait pas chaud en moto https://t.co/DFdoxOWc5O
Lundi 5 Décembre - 08:47
Question existentielle : peut-on commenter la politique en restant courtois et aimable ? https://t.co/CAKO9yYASD
Lundi 5 Décembre - 07:22
Au lieu de de focaliser sur la défaite d'un populiste, pourrait-on parler de la victoire heureuse de l'écologie en Autriche ?
Dimanche 4 Décembre - 22:51
Wow!!!! https://t.co/7I94TIfJR0
Dimanche 4 Décembre - 22:47
Peut-on commenter la politique en restant aimable ?: Cette note m'a été inspirée par une... https://t.co/CAKO9yYASD https://t.co/mKqbr1s3Ya
Dimanche 4 Décembre - 21:56
Ségolène Royal couvre Fidel Castro de louanges. Remarquez, elle avait bien vu en François Hollande l'homme idéal #okjesors #désolé
Dimanche 4 Décembre - 20:14

Recherche