Christophe Ginisty

Que nous apprend le selfie ridicule des journalistes français dans le bureau ovale ?


Rédigé le Mercredi 12 Février 2014



Que nous apprend le selfie ridicule des journalistes français dans le bureau ovale ?
Comment se taper la honte face à la terre entière quand on est journaliste dans une respectable et vénérable publication comme celle du journal Le Monde ? Le journaliste Thomas Wieder vient de trouver la solution en publiant cette photo ahurissante sur son fil Twitter ! 

Au-delà des réactions instantanées que cette photo a pu susciter chez chacun d'entre nous — j'avoue avoir immédiatement ressenti de la honte pour lui et son collègue d'Europe 1 (un ex-France 2) lorsque je l'ai vue — cette image nous en dit long sur la société dans laquelle nous vivons. 

Je ne suis pas du tout d'accord avec Bruno Roger-Petit lorsqu'il attribue dans sa note du jour l'apparition de cette photo à la faiblesse de la communication de François Hollande et qu'il invoque par comparaison le respect que suscitait François Mitterrand à une autre époque. Je pense que ce selfie malencontreux montre quelque chose d'autre. C'est la démonstration désolante du fait que la politique est devenue un spectacle, un show mondial dont les protagonistes sont des stars et les lieux de pouvoir des décors de théâtre. 

Dans combien de films avons-nous vu ce fameux bureau ovale ? On ne pourrait pas les dénombrer tant il y en a. Notre société médiatique et artistique en a fait le décor d'innombrables films à succès et j'imagine que les journalistes qui sont entrés dans ce bureau ont dû ressentir l'excitation du gamin grisé par sa soudaine proximité avec une légende de cinéma. Car ce bureau est une star planétaire, au même titre que son occupant du moment.

Il y a tout de l'attitude de la groupie captivée dans la réalisation de ce selfie. Et c'est évidemment là qu'est le problème. 

Car ni Barack Obama ni François Hollande, ni même le bureau ovale ne devraient inspirer de tels sentiments chez des journalistes professionnels et donner lieu à ce type de publications sur les réseaux sociaux. Vous allez me dire qu'il n'en sont pas moins hommes ? Certes, mais ils sont en mission professionnelle au service des citoyens, ils ne sont pas en voyage d'agrément et ne font pas du tourisme. 

Une démocratie en bonne santé a besoin d'une presse distante vis à vis du pouvoir politique, pas de fans.

Nos dirigeants, fussent-ils charismatiques comme le président américain, ne sont pas des rock stars ou des acteurs de cinéma. Ce n'est pas parce que notre société est hyper médiatique qu'elle doit se méprendre et leur conférer les attributs des vedettes de Hollywood. Finalement, je vois dans ce selfie l'illustration de cette confusion assez déstabilisante entre le réel et l'imaginaire sublimé par la fiction. 

Et puis, il y a autre chose d'infiniment dérangeant que cette image suggère. Les journalistes sont au premier plan, reléguant les deux chefs d'état au rang de quasi figurants impassibles, victimes malgré elles de l'égo médiatique de nos deux envoyés "spéciaux". C'est évidemment une inversion inappropriée qui évoque sans doute involontairement le peu de respect que les journalistes accordent au politique. 

J'ai beau tourner le raisonnement dans tous les sens, ce selfie est beaucoup plus qu'une petite maladresse. Espérons au moins que l'émotion suscitée chez de nombreux observateurs aura permis à ces journalistes d'en prendre conscience. 

A suivre... 

               Partager Partager
Notez


Lu 3403 fois

Commentaires articles

1.Posté par Lisa le 12/02/2014 22:03
Ils sont comme des idiots de touristes qui se trempent les pieds dans le Bassin de Neptune parce qu'il fait chaud, ou qui gravent leur nom sur les pyramides d'Egypte : ils ne comprennent pas où ils sont, donc ne respectent rien.

2.Posté par gab mastercase le 13/02/2014 09:43
Édifiant en effet et très belle analyse de votre part!

3.Posté par Eric Brondoni le 13/02/2014 10:13
Twitter
Le discours et l'analyse sont parfaits mais ...
je ne peux m'empêcher de trouver ça plutôt drôle même si effectivement on frôle la faute professionnelle.

4.Posté par Ledoc le 13/02/2014 10:16
Personnellement, je trouve que ça montre aussi l'egocentrisme, le niveau intellectuel et la connivence médiatique avec les puissants.

5.Posté par fatiha le 13/02/2014 17:04 (depuis mobile)
Exactement mon avis. Et cela reflète aussi le comportement toujours un peu incrédule de la France dès qu'elle à à faire avec les US. Comme si on hallucinait toujours du semblant d'intérêt que les US nous portent. Et quand cela arrive, on éructe. Ce c

6.Posté par Second Matthias le 13/02/2014 17:34
Désolé mais il n'y a aucun journaliste de France 2 dans ce selfie , en revanche , un ex journaliste :oui ,j'apprécierai que vous puissiez rectifier afin de ne pas jeter le discrédit sur notre rédaction , merci

7.Posté par Christophe Ginisty le 13/02/2014 18:17
Vous avez raison pour l'ex-journaliste de France 2. Je vais rectifier.

8.Posté par second matthias le 13/02/2014 18:24
En dehors de cette petite erreur : article très juste ...

9.Posté par Grenouille le 23/02/2014 14:07
Journaliste dont l'Ego est sans aucun disproportionné ... joindre le souvenir au professionnel ...
Seul point, ça "cause" si c'était l'ultime but final, c'est réussi ...!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Douce France ? - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 7

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Nice read! https://t.co/7emrU7422u
Mercredi 7 Décembre - 12:44
Great series of GIF created by Twitter ⚡️ “The Top 10 Global Conversations of 2016” by @twitter https://t.co/tbEPaGPTBy
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49

Recherche