Christophe Ginisty

Que penser du livre de Martin Hirsch ?


Rédigé le Vendredi 1 Octobre 2010



Que penser du livre de Martin Hirsch ?
Très franchement, lorsque j'ai appris qu'un livre de Martin Hirsch allait sortir pour porter un regard critique sur la politique française, j'étais plutôt enthousiaste. Même si je n'ai jamais cautionné son passage au sein d'un gouvernement dont je réprouve la ligne et l'idéologie, j'ai toujours eu du respect pour cet homme, son intelligence et la puissance de ses convictions.

Oui, mais voilà. Même si je crois qu'il est indispensable d'attaquer le système politique dans lequel nous sommes et son cortège de conflits d'intérêts, je ne crois pas que Martin Hirsch soit la bonne personne pour cela.

Ça n'a rien à voir avec ses qualités mais je n'arrive pas m'enlever de la tête cette ambiguïté : il critique aujourd'hui un système dont il s'est nourri et dont il fut le complice silencieux pendant au moins ses deux années au gouvernement. En acceptant de travailler sous la présidence de Nicolas Sarkozy dans une équipe qui tire sa légitimité d'un vote de confiance d'une assemblée nationale majoritairement composée par des élus UMP, il a implicitement participé à un système où les conflits d'intérêt sont légion.

Ne me faites pas croire qu'il s'est réveillé un beau matin de 2010 en découvrant toute l'horreur de la classe politique française et les positions d'un Longuet ou d'un Copé.

Il en est de même pour toutes ces femmes et hommes politiques qui font de grandes tirades émues pour dire qu'il faudrait désormais faire de la politique autrement. Si leur constat est juste (les pratiques politiques dans ce pays doivent complètement changer), ils sont incapables de tenir cette promesse tant ils sont eux-mêmes les artisans et les profiteurs d'un système qui leur confère d'innombrables privilèges.

Non, les pratiques politiques ne changeront pas sous l'influence de tous les Martin Hirsch repentis. Et même si ce que j'ai lu pour le moment de son livre est intéressant (je n'en suis qu'au début), les vrais changements viendront de citoyens libres dont la crédibilité sera assise sur leur indépendance vis à vis du système politique en place.

               Partager Partager
Notez


Lu 2243 fois

Commentaires articles

1.Posté par Nicolas Mauduit le 01/10/2010 17:11
tout à fait d'accord avec la dernière phrase... reste à faire prendre à nos concitoyens qu'il est de leur responsabilité et de leur intérêt de reprendre en main le système.

vaste programme? ;-}

2.Posté par Nicolas Mauduit le 01/10/2010 17:13
à faire prendre conscience

3.Posté par Jb le 01/10/2010 19:54
Les outsiders sont peu nombreux en France, c'est vrai, mais il en existe au moins deux dans le champ républicain:

- Mélenchon qui s'est totalement affranchi du PS et qui l'a payé assez cher.
- Dupont-Aignan qui s'est échappé du panier de crabes UMP en janvier 2007. Je suis moi même un militant de son parti. On peut être ou pas d'accord avec ses prises de positions, le fait est que c'est un maire qui a été réélu par deux fois à Yerres avec des scores supérieurs à 70% au premier tour sans aucun système politique. Il ne tient pas Yerres avec une mafia, il gère simplement la ville en bonne intelligence avec toutes les sensibilités des citoyens et dresse un bilan détaillé de son action à chaque fin de mandat puis le compare avec ses promesses de l'élection précédente.

Je m'arrête là, mais si je dis cela, c'est parce que NDA et je pense le politique le plus proche de la définition que vous donnez, même si je comprend qu'il ne vous convienne pas sur le plan des idées.

4.Posté par Ch. Romain le 01/10/2010 20:53
"Les vrais changements viendront de citoyens libres dont la crédibilité sera assise sur leur indépendance vis à vis du système politique en place."

Ça fait un peu "plaidoyer pro domo", non ? ;-)

5.Posté par Fabrice_BLR le 01/10/2010 22:03
A l'aune de cette analyse, que penser des gens travaillant dans l'administration ?

6.Posté par Keszey Annie le 03/10/2010 00:19
Je ne partage pas votre point de vue. Impliqué dans un régime de droite, de gauche ou du MoDem, Martin Hirsch aurait rencontré les conflits d'intérêt, le népotisme et autres maux non réservés à la droite. Actif, dans un gouvernement imparfait, il est arrivé à imposer le RSA et le service civique. Pour en connaître quelques bénéficiaires, ces mesures sont des aides sociales utiles. Des citoyens indépendants auraient moins facilement accès aux sources internes au pouvoir, nécessaires pour "dénoncer". Martin Hirsch reste, me semble- t- il, un politique au- dessus de tout soupçon. En connaissez- vous beaucoup, à droite ou à gauche?
Il n'a, de plus, jamais renoncé à son éthique et n'a pas suivi la traditionnelle solidarité gouvernementale, anachronique, qui n'est que lâcheté.

7.Posté par Gilles Dillenseger le 04/10/2010 12:24
@Keszey Annie

Je veux rappeler ici que Martin Hirsch n'a pas fait grand chose de plus que de renommer le RMI en RSA (soit il vaut convenir que l'on peut cumuler un TOUT PETIT revenu en complément et sous conditions, vivre seul ... etc ...)

J'ajoute que c'est bien François BAYROU qui est à l'initiative de l'ASS, qui existe toujours

463,00€, soit la moitié du seuil de pauvreté (950,00€)

Mais c'est déjà un pas.

En tout cas Martin Hirsch est à des années lumière de l'abbé Pierre !!

Sur ce point au moins (et peut-être m'en sera-t-il reconnaissante, puisque'il pense que je le déteste) je rejoins Christophe

8.Posté par Lorraine le 04/10/2010 21:09
" Ne me faites pas croire qu'il s'est réveillé un beau matin de 2010 en découvrant toute l'horreur de la classe politique française et les positions d'un Longuet ou d'un Copé. "...


Tout est dit dans cette phrase .Martin Hirsch, s'il en avait eues ( ! ) n'aurait jamais du entrer dans le système sarkozy .En tant que travailleur social, je ne comprends toujours pas le fonctionnement de son RSA qui est une vraie usine à gaz .D'ailleurs que peut pondre un énarque .Des usines à gaz et encore des usines à gaz....
J'espère qu'aucun parti politique ne voudra de lui . Il ne mérite pas qu'on s'y intéresse' .Je suis sévère à son encontre, même très sincère.

9.Posté par Fabrice_BLR le 04/10/2010 21:48
@Lorraine

1) Hirsch n'était pas rattaché au gouvernement, ou en tout cas ni plus ni moins que tout expert auquel le gvt demande son avis. (Doit-on condamner *tous* les hauts fonctionnaires qui acceptent mollement d'exécuter des politiques toutes plus débiles les unes que les autres ?)

2) Les média, stupides comme à leur habitude, ne se sont intéressés qu'à deux points de détails extrêmement bien choisis dans l'ouvrage de M. Hirsch. L'ayant terminé, je trouve que ce n'est vraiment pas lui faire justice. A aucun moment je n'ai eu l'impression de lire un brûlot contre la classe politique, mais au contraire un essai fort intelligent sur la notion de "Conflit d'Intérêt". Vraiment étrange que personne n'ait parlé du conflit d'intérêt le plus hallucinant dans cet ouvrage, à savoir la présence de M. Pébereau, dirigeant quasi-exécutif de BNP Paribas, dans la cellule de sauvetage des banques. Comme le rappelle Martin Hirsch, si tous les patrons de banque avaient été réunis, ok, mais là, entre le rachat par BNP de Fortis et les insolents résultats de BNP, le soupçon ne peut que régner. Pourtant, personne n'en a parlé...

3) Tout à fait d'accord avec vous concernant le RSA. C'était une bonne idée, mais qui passée à la moulinette de technocrates est devenue une usine à gaz sans nom. M'enfin, c'est pas le seul endroit où un technocrate a accompli ce genre de méfait (RSI, Direction du Trésor, etc...)


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
RT @jjdeleeuw: Des Experts très animés demain à 12h30 mvanhees @doulkeridis @cginisty @JulieTestAchats @Karimfadoul @chauchau60 https://t…
Vendredi 9 Décembre - 18:39
Ne manquez pas demain Les Experts sur @BX1Officiel autour de @jjdeleeuw @JulieTestAchats @Karimfadoul @Marco_VanHees @doulkeridis et moi
Vendredi 9 Décembre - 17:58
Très bonne tribune de @FaljaouiAmid dans @redacTendances de cette semaine "Comment les réseaux sociaux nous ramènent à la préhistoire"
Vendredi 9 Décembre - 13:55
#FFback and a great week-end to you too @berteloot @Orange_conseil @ACF_France
Vendredi 9 Décembre - 11:59
E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ? https://t.co/FE48EdlskW
Vendredi 9 Décembre - 10:25
"E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?" https://t.co/gQSIrx3J3D Décryptage perso de quelques événements clés via @Emarketing_fr
Vendredi 9 Décembre - 10:20

Recherche