Christophe Ginisty

Que reste-t-il de la politique à la télévision ?


Rédigé le Lundi 25 Janvier 2010



Que reste-t-il de la politique à la télévision ?
Ce soir le Président de la République va "occuper" TF1 et la quasi-totalité de sa soirée. Il y a quelques jours, c'était Eric Besson qui faisait les belles heures de France 2 aux côtés de Marine Le Pen. Politique spectacle, scénario de variété politique, je me demande souvent si la télévision participe toujours à animer le débat public ou si ces émissions ont une réelle influence sur la formation de l'opinion publique.

Quand j'étais gamin, les émissions politiques étaient vraiment importantes. A mes yeux d'ado en tout cas. Je me passionnais pour des trucs comme l'Heure de Vérité, présentée par François-Henri de Virieu. Une grand-messe ! On avait l'impression d'une certaine solennité, un peu comme si l'invité y passait son grand oral. Je me souviens aussi dans un tout autre genre de Droit de Réponse de Michel Polak qui restera longtemps dans ma mémoire comme l'une des plus grandes émissions citoyennes du paysage audiovisuel français.

Aujourd'hui, deux choses ont changé. Le langage s'est aseptisé, d'une part et d'autre part, la télévision a perdu de son influence.

C'est un truc que je regrette tous les jours. Nous sommes devenus d'une tristesse peu commune en devenant politiquement correct. On ne peut plus rien dire, plus rien montrer à la télévision qui ne soit consensuel et mou. Relisez Déprosges, foutez vous des sketchs de Coluche en boucle et vous réaliserez qu'il serait inimaginable qu'ils puissent sévir aujourd'hui. De nos jours, la seule impertinence est le fait de lobotomisés que l'on enferme l'été dans une maison truffée de caméras.

Coïncidence ou conséquence, ce n'est plus à la télévision que le débat public se déroule. A force de se vouer à la variété, la télévision est une devenue terre inconnue pour le politique et le citoyen. Ils ne s'y rencontrent plus. Quand Nicolas Sarkozy s'y invite sur la tranche horaire de Joséphine, Ange gardien, on ne sait plus si nous sommes dans le réel ou la fiction.

Si je suis heureux que le débat continue d'exister ailleurs et notamment sur Internet, je regrette malgré tout que la télévision ne joue plus ce rôle. Car cela reste le média de masse par excellence et il y a un certain nombre de débats qui mériteraient d'y être portés. Et ce qui pose question dans les émissions d'aujourd'hui n'est pas tant qu'elles soient préparées avec l'invité que le fait que ce ne soit plus qu'un spectacle.

               Partager Partager
Notez


Lu 2770 fois

Commentaires articles

1.Posté par Mox Folder le 25/01/2010 17:53
' Quand Nicolas Sarkozy s'y invite sur la tranche horaire de Joséphine, Ange gardien, on ne sait plus si nous sommes dans le réel ou la fiction. '

On est juste dans la com. non ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Ce soir, table ronde & 'speed mentoring sessions' avec les étudiants @ihecs avec @EliseGuillet @avaltat @colingoeu
Jeudi 8 Décembre - 16:03
Et maintenant, il va falloir expliquer pourquoi un type condamné à 3 ans de prison ferme n'est pas incarcéré https://t.co/A9HkhujIOx
Jeudi 8 Décembre - 15:33
Très drôle ! https://t.co/4Fn2ubjbEm
Jeudi 8 Décembre - 11:06
Nice read! https://t.co/7emrU7422u
Mercredi 7 Décembre - 12:44
Great series of GIF created by Twitter ⚡️ “The Top 10 Global Conversations of 2016” by @twitter https://t.co/tbEPaGPTBy
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39

Recherche