Christophe Ginisty

Quel est le prix à payer pour le développement du numérique ?


Rédigé le Vendredi 16 Décembre 2011



Quel est le prix à payer pour le développement du numérique ?
"Nous pensons que les Etats-Unis sont à un tournant majeur dans l'adoption du numérique" a déclaré récemment Jeffrey Cole, director of the Center for the Digital Future. "Si nous trouvons des bénéfices considérables dans les technologies online, il y a également un prix personnel à payer pour ces bénéfices. La question qui se pose aujourd'hui et pour demain : jusqu'à quel point sommes nous à payer ce prix ?“

That is the question !

Ces propos font suite à la publication de la 10ème édition d'une étude très intéressante et très volumineuse réalisée par le Center for Digital Future qui recence une centaine de problèmes liés à la généralisation des technologies numériques aux Etats-Unis (un résumé de l'étude est consultable ici ). Le propos des chercheurs est d'analyser l'impact des technologies sur nos vies privées sans angélisme et sans caricature non plus, de sorte de proposer une image la plus objective possible.

Parmi les conclusions les plus intéressantes, on peut relever les points suivants :

Le poids des médias sociaux explosent mais le contenu perd en crédibilité.
'Notre étude la plus récente montre que 51% des utilisateurs de réseaux sociaux affirment qu'ils ne jugent crédibles qu'une infime partie de l'information trouvée sur ces espaces quand ce n'est pas aucune. Et seulement 14% des utilisateurs interrogés considèrent trouver une information en laquelle ils ont confiance."

Le travail est devenu une activité que l'on pratique 24/24 heures, 7/7 jours.
Les ordinateurs personnels et les technologies online ont contribué à augmenter l'efficacité et la productivité des américains. Cependant, pour beaucoup d'employés, le prix de cette efficacité passe par l'augmentation du travail qu'ils apportent dans leur vie privée, très loin du bureau.

La plupart des journaux imprimés disparaîtront dans 5 ans
"La diffusion des journaux imprimés continue de chuter et nous croyons que les journaux imprimés qui survivront vont se situer aux extrêmes : les plus grands et les plus petits. Aux Etats-Unis, nous pensons que seuls quatre quotidiens vont continuer à être imprimés - New-York Times, USA Today, Washington Post, Wall Street Journal - tandis qu'à l'autre extrêmité, des hebdomadaires locaux pourraient subsister."

Nous avons perdu notre vie privée
"La question de la vie privée est simple. Si vous allez online pour une raison précise, votre vie privée n'existe plus. Les américains aiment l'idée d'acheter en ligne, de consulter de l'information et de rejoindre des communautés actives. Le prix que nous payons est le fait d'être observés en permanence. Des entreprises privées savent tout ce qu'il y a à savoir de nous : nos centres d'intérêts, nos habitudes d'achat, nos comportements et nos croyances."

Internet va amplifier le fossé dans les habitudes d'achat au détriment du commerce traditionnel
"Notre toute dernière étude montre que 68% des américains achètnet sur Internet et que 70% de ceux qui achètent sur Internet affirment que cela réduit d'autant leurs achats dans les boutiques de commerce traditionnel. Nous ne sommes qu'au début de ce basculement dans les habitudes d'achat des consommateurs américains. Dans seulement cinq ans, le commerce traditionnel sera complètement différent de ce qu'il est aujourd'hui."

Nous ignorons tout de ce qu'il y a à venir

"L'un des sujets les plus intéressants à propos de l'impact des technologies online aux Etats-Unis est l'ignorance des tendances à venir. En 2006, YouTube et Twitter étaient juste nés et Facebook était un nourrisson. Cinq ans après, qui aurait pu penser que ces propositions technologiques récentes seraient devenu autant de standard dans les modes de communication en 2011? La prochaine tendance majeure dans le digital est juste en train d'être développée par une nouvelle génération de visionnaires qui n'attendent qu'une chose : être entendus."

Voici donc quelques éléments de réflexion à l'approche du week-end.

Ce que je trouve très intéressant dans ce travail, c'est l'objectivité qui se dégage des conclusions. On reproche souvent au petit monde de l'Internet de s'enthousiasmer à tort et à travers pour tout et n'importe quoi. Au moins, avec ce rapport, nous avons une opportunité de garder les pieds sur terre et de comprendre ce qui est en train de se produire de manière beaucoup plus globale.


               Partager Partager
Notez


Lu 1184 fois

Commentaires articles

1.Posté par Dave96 le 18/12/2011 00:50
Honnetement maintenant que le creu de nos mains contient un GPS, une chaine Hifi, une television et un appareil photo/camescope a la fois, un logiciel de traitement de texte, et une consolle de jeu de type Wii.... qu'imaginer de plus? En l'espace de quelques tres courtes annees tout le potentiel de hard ware semble avoir ete exploite jusqu'a l'os!

Ce marche me semble deja arrive a maturite, et s'oriente vers le declin faute de reserve d'innovation, et de clients additionnels.

Il faut esperer qu'au passage les prix baisseront tant pour l'acces aux reseaux que les appreils individuels. A ce titre en tant que Chevalier du Numerique Christophe ce serait pas mal de voir ce que les candidats proposent en termes de concurrence entre operateurs telecom, et de fabricants d'appareils numeriques.
Concernant les software: le "gratuit" mais "for profit" de facebook, google, et de tant d'autres applications est devenu un nouveau type de lieu public avec ses enjeux democratiques (liberte d'information, vie privee) et de lutte contre la criminalite.

Il sera interessant de voir ce que feront les successeurs des pionniers creatifs et idealistes de la silicon valey: Vont-ils se mettre a "tondre" tous les individus devenus dependants de leur toile/matrice, ou les democraties seront elles assez fortes pour nationaliser ou imposer des regulations a ces geants proprietaires de la cyber-planete?

Les joies de la decouverte de toutes ces innovations est peut-etre derriere nous... decouvriront-nous qu'elles sont ruineuses, destructrices des liens familiaux, alienantes??

Vu des Etats Unis: je vois bien que de plus en plus les jeunes ont un telephone dernier cri avec connection internet: mais avec quoi ils se payent ca? Pour moi le telephone est peut-etre devenu un genre de drogue qui leur prend leur argent, leur famille, leur temps, et peut-etre leur avenir. Certains sauront maitriser cet outil et seront plus forts, les autres en seront les victimes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2

Boulot | Web 2.0 | Analyse | Coups de com | Nouveautés | Chiffres clés | Communication de crise



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
@CChaffanjon et Bayrou, ne l'oublions pas
Vendredi 24 Février - 12:44
Alliance Macron Bayrou : le bricolage improbable dont les élécteurs ne veulent plus:... https://t.co/Omku8mI39M https://t.co/2j9yfr4lOa
Vendredi 24 Février - 11:49
RT @SenSanders: The attacks against transgender people are part of a bigotry which has got to end. To young transgender people I say: We st…
Jeudi 23 Février - 21:52
Soit #Macron met un vent à #Bayrou et reste anti système, fidèle à son début de campagne, soit il accepte et se désintègre. À suivre...
Mercredi 22 Février - 18:34
Turning point? https://t.co/IQvpHwdgwp
Vendredi 17 Février - 19:23
Et voilà l'élément viral qui va faire le buzz et se répandre partout en France ;-) https://t.co/Ju16TZqe5S
Vendredi 17 Février - 19:22

Recherche