Christophe Ginisty

Quoi ? La NSA espionne ? Non mais allô quoi !


Rédigé le Lundi 1 Juillet 2013



Quoi ? La NSA espionne ? Non mais allô quoi !
Lorsque je me suis posé la question du titre de cette note, la désormais célèbre réplique de Nabilla, starlette de la télé-réalité m'est apparue comme une évidence. Car il faut tout de même une immense dose de candeur pour s'étonner aujourd'hui que la National Security Agency (NSA) espionne la terre entière avec les techniques les plus sophistiquées du numérique. 

Et quand les chefs d'état et de gouvernement de l'Union Européenne feignent la stupéfaction et l'indignation, vocifèrent un "Oh my God!" à l'unisson, j'ai franchement envie de hurler à la mauvaise blague. 

Car de quoi parlons-nous ? 

Tout d'abord de la NSA. On ne parle pas ici d'un distributeur de baladeurs numériques ou d'une marque de yaourts aux fruits, mais de ce que Wikipedia définit comme "un organisme gouvernemental du département de la Défense des États-Unis, responsable du renseignement d'origine électromagnétique et de la sécurisation des systèmes de communications et de traitement des données du gouvernement américain."

Responsable du renseignement. Bien oui, c'est un peu son métier que d'espionner, ce pourquoi l'organisme en question perçoit des subsides de l'état. Pas de quoi tomber dans les pommes, même si on peut toujours disserter des heures sur le bienfondé du renseignement ! 

Mais, me direz-vous, on conçoit que cet organisme écoute et espionne les méchants mais pourquoi tant de zèle vis à vis de ses alliés que sont l'Europe, la France, la Grèce, j'en passe et des plus riches ? 

Je crois qu'il faudrait être naïf là encore pour imaginer que les techniques de renseignement ne visent que des situations de crise potentielle.

Gouverner, c'est prévoir, disait l'autre. Surveiller, c'est appréhender l'ensemble d'un écosystème pour le connaître, le comprendre et orienter la prise de décision dans des cas aussi divers que des négociations commerciales, des accords militaires, des campagnes d'influence, la liste est infinie. 

Même si je n'aime pas à titre personnel être espionné ou fliqué, non seulement je trouve ridicule l'émotion outrée dans laquelle se réfugient les chefs d'état et les ministres européens face aux révélations de surveillance mais j'ose espérer qu'ils en font de même de leur côté et qu'ils ont l'intelligence (c'est le cas de le dire) de faire du renseignement une arme stratégique.

Cet épisode est une farce en termes de communication. Il n'y a rien de crédible dans ces protestations et la scène que l'on veut interpréter aux citoyens toujours très prompts à consommer les mets de la théorie du complot est issue d'une assez mauvaise pièce de théâtre. 

Le développement des technologies de l'information et de la communication ont permis de développer l'intelligence et le renseignement à une grande échelle. Nous le déplorons tous à un moment de notre vie mais nous devons également vivre avec : Internet a fécondé un système d'espionnage planétaire dont de très nombreuses organisations profitent à chaque instant.

Il y a certes les gouvernements et leurs agences de renseignement mais il y a aussi les entreprises, les administrations centrales sans oublier, à tout seigneur tout honneur, les propriétaires des grands réseaux sociaux sur lesquels nous partageons de plein gré des informations confidentielles sur nos vies qui n'ont de privées que le titre. 

Le monde est devenu comme cela et encore, je ne vous raconte pas tous ce que mes clients me demandent de leur remonter comme informations à propos des journalistes, des influenceurs, des concurrents et toutes les parties prenantes de leur écosystème. 

Je n'approuve pas cette dérive, je dis simplement qu'elle existe et qu'il est stupide et enfantin de s'en étonner sous prétexte qu'un espion en fuite distille des informations immédiatement qualifiées de "révélations fracassantes" par des médias affolés.  

Le problème est moins dans les vélléités de surveillance dont font preuve certaines organisations que dans ce que nous faisons pour nous en protéger. 

Faisons preuve de pragmatisme mais aussi de sang froid.

Déployons notre énergie pour créer les conditions de notre propre discrétion et laissons les espions s'espionner. Dans quelques années, Snowden sera le héros d'un film à succès. 

A suivre... 

               Partager Partager
Notez


Lu 4594 fois

Commentaires articles

1.Posté par William Réjault le 01/07/2013 19:34
On a retrouvé la dernière personne qui dit "Non mais allo, quoi", les mecs :)

2.Posté par Christophe Ginisty le 02/07/2013 07:51
Eh oui... j'assume pour le coup ;-)

3.Posté par fultrix le 04/07/2013 11:01
Il me semble que vous ne mesuriez pas totalement l'ampleur du problème, aux vues des avancées technologiques et des personnes juridiques surveillées".
L'ère Bush a été particulièrement cruelle pour les libertés individuelles, au mépris du droit américain lui-même. Le président Obama continue sur cette lancée, malgré les beaux discours.
C'est l'illustration de la montée en puissance d'un système politique oligarchique, totalitaire, néo-libéral mondialisé.
C'est la négation juridique de "la liberté pour principe et de l'interdiction pour exception".

Vous ne pouvez pas soutenir que "c'est dans la logique des choses" puis vous indigner à propos de Indect, Echelon ou autre chose de ce genre. C'est un tout.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Douce France ? - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 7

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
RT @jjdeleeuw: Des Experts très animés demain à 12h30 mvanhees @doulkeridis @cginisty @JulieTestAchats @Karimfadoul @chauchau60 https://t…
Vendredi 9 Décembre - 18:39
Ne manquez pas demain Les Experts sur @BX1Officiel autour de @jjdeleeuw @JulieTestAchats @Karimfadoul @Marco_VanHees @doulkeridis et moi
Vendredi 9 Décembre - 17:58
Très bonne tribune de @FaljaouiAmid dans @redacTendances de cette semaine "Comment les réseaux sociaux nous ramènent à la préhistoire"
Vendredi 9 Décembre - 13:55
#FFback and a great week-end to you too @berteloot @Orange_conseil @ACF_France
Vendredi 9 Décembre - 11:59
E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ? https://t.co/FE48EdlskW
Vendredi 9 Décembre - 10:25
"E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?" https://t.co/gQSIrx3J3D Décryptage perso de quelques événements clés via @Emarketing_fr
Vendredi 9 Décembre - 10:20

Recherche