Christophe Ginisty

Réflexions sur l'indignation des français face aux actes de Frédéric Mitterrand


Rédigé le Vendredi 9 Octobre 2009



Réflexions sur l'indignation des français face aux actes de Frédéric Mitterrand
En observant les rebondissements de ce qui est désormais l'affaire Frédéric Mitterrand, une question me revient en boucle : pourquoi les gens qui s'en offusquent aujourd'hui ne s'en sont pas offusqués lorsque le livre est paru, il y a quelques années ? Pourquoi l'indignation générale est-elle si perceptible aujourd'hui alors que ce récit était passé à l'époque pour une confession plutôt courageuse et lyrique d'un producteur de télévision ?

Eh bien je crois que cela montre que les français sont toujours très attachés au symbole de la fonction ministérielle et à cette espèce d'exemplarité qu'ils imaginent devoir être la marque de fabrique de celles et ceux qui sont membres du gouvernement.

Un présentateur télé qui sombre dans l'enfer du tourisme sexuel en Thaïlande, ça ne choque presque personne. Quand il devient ministre, cela prend une tout autre dimension. Aussi curieux que cela puisse paraître d'ailleurs, ce n'est pas tant l'acte que les gens répugnent à commenter que la correspondance entre l'acte et la fonction.

Nous avons dans cette histoire une attitude finalement très dérangeante d'un public qui semble s'intéresser plus à la personnalité du fautif qu'à celle de ses victimes. C'est très révélateur de l'état d'esprit de nos concitoyens et de la manière avec laquelle ils conçoivent eux mêmes qu'il puisse y avoir deux poids, deux mesures dans ce type d'affaires.

Pour ma part, j'aimerais qu'on ne fasse pas de différence et que l'on condamne ces agissements, indépendamment de la fonction politique de celui qui les a commis.

               Partager Partager
Notez


Lu 5275 fois

Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

84.Posté par Aude nectar le 11/10/2009 15:40
Il faut dire aussi que lorsque le livre est paru, le paragraphe choquant en question n'était pas cité et aussi visible dans toute la presse, ce qui a touché moins de monde et suscité moins de vives réactions. Et le poste occupé, le désir d'avoir des ministres un minimum intègres et qui donnent l'exemple, jouent en effet.

Bonne fin de journée !

83.Posté par Virgile le 11/10/2009 12:07
80. Posté par Philippe le 10/10/2009 14:28

Décidemment , nous n'avons pas les mêmes valeurs .Vous êtes humaniste ?
Vous êtes respectueux de l'intégrité morale et physique des plus faibles ?
Les peuples asiatiques exploités grâce à ce tourisme nauséabond ça ne vous interpelle pas ? J'espère que vous n'êtes pas au Modem. .Je n'aurais rien à partager avec vous. Mais vraiment rien .Je suis praticien social et je vois la misère des exploités .... et j'en reste là .En fait , je me dis à quoi bon .Entre vous et moi, il y a un autre monde ….

82.Posté par Martine le 10/10/2009 21:57
Vous avez raison républica, peut etre devriez vous envoyer un message...

81.Posté par Republica le 10/10/2009 21:47
Pour moi, la prostitution de gens pauvre qui en ont besoin pour vivre s'apparente à de l'esclavagisme, qu'il s'agisse de prostitution homosexuelle ou non. Qu'il s'agisse d'un gamin de 17 ou de 19 ans, n'est-ce pas aussi choquant ?
Pour moi, l'exhibition de ses pulsions sexuelles, qu'elles soient homsexuelles ou non, rabaisse les hommes. Ne sommes-nous pas un petit plus que nos hormones même si celles-ci participent à notre construction. ?
Pour moi enfin, ce qui me choque le plus n'est pas la conduite de Frédéric Mitterand, mais cette distance entre le microcosme et les gens qui lui a fait écrirer ce qu'il a écrit en toute paix.
Plutôt que de réduire le débat à une personne, ne pourrait-on pas débattre des vraies questions ?

80.Posté par Philippe le 10/10/2009 14:28
Quelle Histoire pour des relations sexuelles tarifées entre adultes ! je me demande ce qui dérange le plus un certain nombre d'entre vous ! , que ces relations soient Homosexuelles ? qu'elles soient Thaîlandaise ? qu'elles engagent le présentateur de télévison qu'il était a l'époque ? , le ministre d'aujourd'hui ? , il s'en est tres bien expliqué dans son livre , l'acte n'est pas glorieux , il le sait et l'a reconnu , ne hurlons pas avec les loups , passons à autre chose .

79.Posté par Jean-Baptiste BOURNISIEN le 10/10/2009 08:30
@dom & Christian Romain

Je partage moi-même chaque mot que vous avez écrit...

78.Posté par Christophe Rabiet le 10/10/2009 03:41
Il est quand même étrange de retrouver M. Mitterrand participant, fusse pour y lire un texte de Camus, à un court métrage de 1995 intitulé "Mon copain Rachid" qui gravite autour de la sexualité de deux adolescents. Ce court métrage peut être visionné sur le site du réalisateur Philippe Barassat : http://www.barassat.com/

Le sujet semble bien intéresser notre vertueux ministre de la culture qui est allé en Thaïlande pour avoir des relations sexuelles tarifées avec des hommes de 40 ans si j'ai bien compris ses propos dans son interview au JT.... de TF1... comme par hasard.

Bizarrement, M. Miterrand n'apparaît pas dans les versions de ce film qui ont été diffusées à la télévision. Et la marmotte met le chocolat dans le papier !

77.Posté par LaurentO le 10/10/2009 02:14
sur le message précédent, il convient bien entendu de lire :
"je veux bien croire M. MITTERRAND lorsqu'il me dit qu'il ne s'agissait pas de mineurs "


76.Posté par LaurentO le 10/10/2009 02:07
Pour ma part, je veux bien croire M. MITTERRAND lorsqu'il me dit qu'il s'agissait de mineurs

Je peux accepter de comprendre des explications et lire son livre en entier (les 11 chapitres) et resituer son comportement (de l'époque - il y a 10, 20 ans ...?) dans une histoire personnelle tortueuse...

...Car je ne veux pas tomber - même pour des affaires sexuelles - dans un reniement systématique de l'homme qui a commis des actes moralement ou pénalement répréhensible...

et je partage ainsi le point de vue qu'à tenté de défendre Mme LEPAGE lundi soir sur les délinquants/criminels sexuels... la peine de mort ou l'enfermement à vie (le bannissement) n'est pas LA solution qui évitera des drames et qu'il nous appartient de donner les moyens à notre justice de permettre une réinsertion avec la meilleure chance de réussite possible..


MAIS malgré tout, je ne peux accepter un Ministre ayant pratiqué le tourisme sexuel même sur majeurs "consentants...."

et oui Christophe, pour ma part, j'exige plus de "moralité" d'un homme Ministre qui représente la France que d'un écrivain
..mais je parle bien de "sens moral" et non de "respect des lois" car je considère - à défaut d'éléments prouvant le contraire - que M. MITTERRAND a respecté la loi lors de ces excursions thailandaises..

Enfin, au delà du cas de M. MITTERRAND, ce qui me désole le plus dans cette affaire finalement, c'est :
1° les réactions désespérantes de corporatisme politique (je ne vois pas d'autre terme) de la part de la plupart des hommes et femmes politiques et du gouvernement, avec en plus des arguments que le premier venu peu démonter

2+ que vu l'état de la gauche, vu l'état du Modem aujourd'hui, et vu cette affaire... on ne peut dorénavant pas exclure d'avoir à choisir entre Mme LE PEN et M. SARKOZY au second tour des présidentielles de 2012 !

75.Posté par jm le 09/10/2009 23:59
@ Christian Romain (Nanterre),
Je suis d'accord sur votre interprétation de la phrase en question, mais avez-vous lu tout l'extrait ? On y trouve beaucoup de termes appartenant au champ lexical de la jeunesse, comme : "garçon", "juvénile", "éphèbe" ...

74.Posté par Géraldine le 09/10/2009 23:31
Pardon ! Je voulais écrire à Christophe Romain

73.Posté par Géraldine le 09/10/2009 23:15
@Christophe Rabiet

Je voulais parler de la différence d'âge et répondre à ceux qui disent qu'ils emploient eux-mêmes le mot "garçon" , même s'ils parlent d'" hommes", et qui répètent que FM emploie le mot "garçon" pour des" hommes" ayant son âge (ou 5 ans de moins).
Il y a tellement de blogs où l'on parle de FM que j'ai pu me tromper en postant ici.

72.Posté par Dom le 09/10/2009 22:51
@Christian Romain (#71@Géraldine)

Je me suis fait la même réflexion, mais par lassitude je ne l'ai pas écrite. Merci pour cet utile commentaire.

71.Posté par Christian Romain (Nanterre) le 09/10/2009 22:44
@ Géraldine

Bonsoir,

Je ne souhaite pas en rajouter dans ces commentaiires, mais je me permets d'intervenir à propos de votre post n° 65. Ma remarque sera purement "littéraire" (il se trouve que j'ai une petite expertise comme auteur et, de façon occasionnelle, comme enseignant en lettres).

Tel que le passage que vous citez est rédigé, il me semble que le mot "gosse" et le mot "homme" ne s'opposent pas. "Gosse" suggère effectivement une certaine jeunesse, ce qui reste suffisamment relatif pour autoriser toutes les hypothèses, depuis l'enfant prépubère jusqu'au pré-adulte de 17, 18 ou 19 ans. En revanche, il me paraît clair que dans le passage incriminé, "hommes" s'oppose à "femmes".

L'auteur décrit une scène d'amour physique en évoquant son propre comportement "exagéré, insolite". Il précise que ce comportement doit paraître insolite au "gosse" parce que, justement, en rupture avec les comportements habituels des autres clients. C'est à mon avis le sens et le propos de la phrase "Ces gosses ont l'habitude des hommes..." (c'est à dire : connaissent leurs attitudes habituelles et savent comme s'y conformer). Et la fin de la phrase vient confirmer mon hypothèse : "...bien qu'ils ne les aiment pas vraiment". C'est à dire, bien qu'ils soient hétérosexuels par tendance et qu'ils ne se livrent à des étreintes homosexuelles que par nécessité.

Donc, sauf erreur de ma part, ce texte ne pose pas l'opposition que vous pensez y lire.

Bien cordialement,

70.Posté par Dom le 09/10/2009 22:33

@ jm

Il ne s'agit pas de "mon texte", comme vous dites, mais de l'édito du Monde d'aujourd'hui, dont je partage l'esprit et la lettre, y compris le passage que vous citez : " ...si le ministre de la culture n'a pas menti sur l'âge de ses partenaires sexuels..."

Dans l'hypothèse où vous n'auriez pas lu mes précédents posts, sachez que je ne défends pas Frédéric Mitterrand, que j'affirme que le tourisme sexuel est une horreur, que je trouve au demuerant qu'il est un mauvais ministre de la culture, mais que je conteste les arguments de ses lyncheurs.

Lorsque vous dites qu'il "suffit de lire le passage en question de son livre pour se convaincre" que ses partenaires sexuels étaient "non pas des adultes, mais des enfants ou des adolescents", je vous trouve bien sûr de vous.

Permettez-moi donc de reprendre la phrase que vous citiez plus haut dans son intégralité : "Alors si le ministre de la culture n'a pas menti sur l'âge de ses partenaires sexuels, le lynchage dont il est la victime est une tache sur tous ceux qui, au nom d'intérêts mesquins, hurlent avec les loups."

En ces termes, le débat me semble bien posé.




69.Posté par Dom le 09/10/2009 22:22
@ Christophe Rabiet #67-68

Aucun doute, nous ne sommes pas sur la même longueur d'ondes. Si en plus vous avez une histoire de témoignage dans une affaire de viol à vous mettre sous la dent, j'imagine que vous allez ronger votre os. Bon week-end...

68.Posté par Christophe Rabiet le 09/10/2009 21:29
Et la fête continue :

Une nouvelle affaire pourrait embarrasser Mitterrand...

Une lettre publiée vendredi révèle que le neveu de l'ancien président est intervenu en sa qualité de directeur de la Villa Médicis pour offrir une perspective de réinsertion à deux jeunes impliqués dans une affaire de viol collectif.

Source : http://www.lefigaro.fr/politique/2009/10/09/01002-20091009ARTFIG00605-frederic-mitterrand-temoin-de-moralite-pour-un-violeur-.php

67.Posté par Christophe Rabiet le 09/10/2009 21:08
@ dom
Et bien moi, je ne partage pas un mot, et surtout pas l'esprit, de l'édito de Fottorino qui cautionne et banalise ce répugnant tourisme sexuel qui permet aux plus riches d'aller assouvir à l'étranger leurs plus bas instincts aux dépends des plus faibles et des plus démunis.

Quand leur richesse et leur impunité leur vient du sommet de l'Etat, c'est encore plus intolérable.

Si Tonton n'avait pas installé le rejeton inavouable à la télé publique, si Sarko ne l'avait pas nommé à la tête de la Villa Médicis, puis ministre, pour bons services rendus, que serait ce Mitterrand de basse volée ?

Il faut sans doute que ce résidu ait "hérité" de quelques "fiches" bien compromettantes pour bénéficier d'une telle immunité médiatique et politique. Cela ne fait que s'ajouter au déshonneur de notre pays.

66.Posté par jm le 09/10/2009 21:06
@dom, Il y a ce bout de phrase qui est important dans votre texte : " si le ministre de la culture n'a pas menti sur l'âge de ses partenaires sexuels".
Je ne sais pas si on peut réellement parler de lynchage dans le cas présent, mais toujours est-il que beaucoup de gens considèrent qu'il a menti là-dessus, et qu'il s'agissait non pas d'adultes, mais d'enfants ou d'adolescents.
Il suffit de lire le passage en question de son livre pour s'en convaincre.

65.Posté par Géraldine le 09/10/2009 20:17

FM fait la différence entre "gosses" et "hommes"

"il a plus de mal à retirer son pantalon et son caleçon américain, il évite mon regard, un fond de pudeur, une ombre d’inquiétude peut-être devant mon comportement qui doit lui paraître exagéré, insolite. Ces gosses ont largement l’habitude des hommes bien qu’ils ne les aiment pas vraiment"

64.Posté par Dom le 09/10/2009 19:42
L'éditorial d'Eric Fottorino, dans Le Monde, dont je partage chaque mot :


Chasse à l'homme, par Eric Fottorino
LE MONDE | 09.10.09 | Article paru dans l'édition du 10.10.09

Frédéric Mitterrand a commis au moins deux erreurs : réagir par trop d'émotion à l'affaire Polanski ; se livrer à des actes sexuels tarifés avec de jeunes prostitués thaïlandais. Aveu qui n'en est pas un puisqu'il figure dans son récit paru en 2005, La Mauvaise Vie, dont la critique salua la force. Il n'est pas simple pour un individu de confesser ses bassesses, et il faut avoir lu le livre - ce qu'à l'évidence n'ont pas fait les esprits vengeurs du moment - pour mesurer la part d'humanité et de remords qui court au long de ces pages suffocantes d'où sourdent malheur et malaise.

Mais soyons précis : dans son texte écrit sans autre contrainte que celle de la sincérité, Frédéric Mitterrand parle d'acte homosexuel, pas de pédophilie ; de relation entre adultes consentants, même si la prostitution, dans le tiers-monde plus qu'ailleurs encore, inclut toujours une sujétion par l'argent. Sur ce tas de faux secrets, certains ont engagé une chasse à l'homme. Avec le Front national et quelques figures socialistes en chefs de meute. Bel attelage en vérité, que celui de l'hypocrisie, de la vindicte et du populisme mêlés. La proie est si tentante. Pensez ! Un ministre d'ouverture, donc faible. Peu considéré à droite, regardé plus que de travers à gauche, pain bénit d'une extrême droite qui veut se refaire à bon compte.

Mais revenons aux faits. Ce livre était-il connu ? Oui. M. Mitterrand a-t-il commis un viol ? Non. L'homosexualité est-elle un crime, un délit ? Pas davantage. Alors ? Alors si le ministre de la culture n'a pas menti sur l'âge de ses partenaires sexuels, le lynchage dont il est la victime est une tache sur tous ceux qui, au nom d'intérêts mesquins, hurlent avec les loups.





63.Posté par Martine le 09/10/2009 19:29
@Mirabelle,
Mon cas, je n'ai pas lu " l'oeuvre" . Pourquoi?
Euh bonne question...Peut-etre parce que certaines émissions avaient des effets soporifiques et donc peu incitatrices, et puis et puis...Tant à lire, qui me correspondait mieux.
Biz


61.Posté par Mirabelle le 09/10/2009 19:06
réponse conne et brève : parce que le bouquin, on ne l'avait pas lu !!!! ...

60.Posté par Christophe Rabiet le 09/10/2009 18:44
@ Jean-Baptiste
Votre indulgence semble être dans l'air temps puisque la classe politique quasiment unanime donne un quitus à F. Mitterrand. Sarkozy et Fillon renouvèlent leur estime et leur confiance. M. Valls se contente d'un timide "dont acte".

Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes et sans doute faudrait-il que nous présentions nos excuses auprès à tous les adeptes du tourisme sexuel.

Quels "secrets" peut bien détenir FM pour bénéficier de cette complaisante indulgence ?

Nous avons donc un gouvernement comptant, avec Kouchner, un prévaricateur, un "présumé" pédophile amateur de prostitution et de "marchés aux esclaves", des menteurs et des incapables en nombre, peut-être quelques Al Capone en herbe, façon Pasqua. Il ne nous manque plus comme le disait qqn ds ce fil que qq violeurs ou assassins pour compléter le tableau.

59.Posté par Jean-Baptiste BOURNISIEN le 09/10/2009 17:53
Ouais... le problème est toujours le même quand on se base sur un écrit, il est toujours soumis à interprétation. Et il peut y avoir autant d'interprétation que de lecteurs.

Moi, je ne vois pas dans les passages que j'ai lu que Frédéric Mitterrand faisait l'apologie du tourisme sexuel. Le fait même de l'écrire pour moi semble au contraire une dénonciation.

Christophe, je n'ai jamais dit que je cautionnais l'acte (et encore une fois quel acte exactement ?) en lui-même, simplement qu'il était mal venu de faire le procès d'un homme sur aussi peu de matériel. Si il a eu une relation pédophile contre (ou non d'ailleurs) rémunération, alors oui, c'est mal et il devrait démissionné, et on devrait le poursuivre devant les tribunaux. Si il a eu une relation avec un adulte contre rémunération, c'est déjà moins grave non ? Certes, le tourisme sexuel (et la prostitution "forcée" d'aussi) est quelque chose de scandaleux, je ne dis pas le contraire bien sûr, mais tout le monde n'est pas l'abbé pierre, l'homme est faillible. C'est vraiment "que celui qui n'a jamais pêché me jette la première pierre"... Christophe, penses-tu vraiment que tu ne commettras jamais de faute ? que tu seras toujours en accord avec la loi ou la morale ? Si oui, tu es bien prétentieux.

Sinon, concernant le fait que le mot gosse veuille dire enfants, il faut être de mauvaise foi : à 30 ans, il m'arrive encore d'être appelé de la sorte par des gens de 60 ans... Pour moi la plus probable interprétation est que FM a euune relation sexuelle payante avec un homme de 20-25 ans alors qu'il était agé de 45-50 ans. C'est pas jojo, j'en conviens, surtout dans le pays où s'est arrivé, mais si on devait lapider tous ceux qui ont en fait de même...

Histoire de détendre l'atmosphère, une petite blague : la véritable histoire de la femme adultère. Alors que la foule s'apprête à lapider la femme, Jésus s'avance et dit : "que celui qui n'a jamais pêché lui jette la première pierre !". Un silence puis une grosse pierre, venant de derrière Jésus, vient s'écraser sur le visage de la femme. Jésus se retourne et dit : "oh, maman...".

58.Posté par Christophe Rabiet le 09/10/2009 17:07
@ marie #53
merci de venir à mon secours pour la consultation du site du modem :)

la "version intégrale" de l'entretien de FB n'apporte rien de plus que le communiqué de l'AFP.
C'est de la pure langue de bois, en décalage total avec la réalité et avec ses propos antérieurs sur DCB.

Nous n'allons revenir sur DCB, mais lorsque je parle de "moindre gravité", je ressitue les propos de DCB ds le contexte des années 70 où ils ont été écrits et de nos connaissances en pédo-psychologie qui permettent de les comprendre. Il n'y a aucune comparaison possible avec FM quant la nature des faits et au statut des protagonistes.

57.Posté par Pierre Jourdan le 09/10/2009 16:27
Christophe,

Je t'avais dit dernièrement que l'accusation de Polanski me paraissait relever des arcanes de la justice américaine avec un procureur particulièrement opiniâtre, pour ne pas dire enragé. Concernant Frédéric Mitterrand, mon attitude n'est pas la même : je condamne sans appel toute forme de tourisme sexuel par ses accointances directes avec la pédophilie, une des formes les plus scabreuses de la dépravation humaine. FM aurait mieux fait d'agir sur lui même dans sa plus stricte intimité au lieu de recourir à des jeunes hommes ou des jeunes enfants. Cette engeance me fait penser aux expériences du célèbre écrivain André Gide. Après cela, on se drape dans les gloires de la culture et de la littérature. Quelle ignominie !

56.Posté par jm le 09/10/2009 16:26
On dirait que Bayrou cherche à se rattraper par rapport à ce qu'il avait dit à Cohn-Bendit.
A mon avis, il n'était pas nécessaire faire à ce point profil bas.

Et puis ici, le contexte est différent.

Encore une fois, je trouve Bayrou à côté de la plaque.

55.Posté par Dom le 09/10/2009 15:53
@ propos de la réaction de Bayrou, qui semble très langue de bois à certains : "Je pense qu'un homme peut se tromper et a le droit de changer. Il peut même se tromper lourdement et après il a le droit de se reconstruire, de changer, d'avouer ses erreurs."

Peut-être cette inhabituelle tolérance annonce-t-elle un coming out bien gratiné ?

Non, je plaisante...

54.Posté par jm le 09/10/2009 15:43
Lire ici : http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/10/08/extrait-de-la-mauvaise-vie-de-frederic-mitterrand_1251310_823448.html

On y trouve en autres les mots "gosse", "éphèbe", "juvénile".
Apparemment, ce sont donc des adolescents.

Voir aussi : http://doc-iep.univ-lyon2.fr/Ressources/Documents/Etudiants/Memoires/MFE2001/bauerc/these_body.html

53.Posté par marie le 09/10/2009 15:43
@ Ch. Rabiet

Que feriez-vous sans moi, Monsieur Rabiet ??? ;-)))

Pour vous faire une opinion tout à fait objective, allez plutôt visionner la vidéo intégrale de l'interview de F. Bayrou à France Info - sur le site officiel - (oui, je sais, pas ergonomique..... mais faîtes un effort !! ;-))
Et je vous assure, elle y est toujours, en première page, 4 ième place, date : 8 octobre !!
Juger quelqu'un à partir d'un article de 10 lignes..... et dans le Figaro ,en plus...... c'est limite.....

Quant aux faits et propos de moindre gravité de DCB ????? AU SECOURS !!!!!!!!!!
Il s'agissait d'enfants entre 2 et 5 ans !!!!! et d'un raisonnement philosophique justifiant des jeux sexuels avec ces enfants-là....
Je ne m'aventurerai pas à nommer ces pratiques.....( les susceptiblités sont un peu exacerbées ces jours-ci ....) .
Ce que je peux dire, c'est qu'à l'époque ceci m'avait énormément choquée. Je me souviens en particulier d'une émission d' "Apostrophes" où DCB était invité avec Paul Guth notamment et Sapho ( je crois ), qui m'avait littéralement horrifiée .... et ça, je n'ai jamais pu l'oublier ....








52.Posté par Danièle Douet le 09/10/2009 15:25
Je n'ai pas lu les commentaires, mais juste une réaction après la lecture de ton texte.

Les "Français" comme tu appelles les citoyens de ce pays n'ont pas réagi tout simplement parce que le microcosme parisien ne les intéresse pas outre mesure et qu'ils n'avaient pas du tout lu le bouquin.

C'est à cause du "buzz" suite à la défense de Polanski que les gens se sont mis à y regarder de plus près.

En ce qui me concerne, ministre ou pas, je trouve ce tourisme sexuel, avec mineurs ou non - car je doute, vu l'extrait paru dans Le Monde - qu'il ait demandé sa carte d'identité aux "garçons" qui s'y vendent pour faire manger leur famille, absolument ABJECT.

Voici l'extrait publié par Le Monde:
http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/10/08/extrait-de-la-mauvaise-vie-de-frederic-mitterrand_1251310_823448.html#xtor=AL-32280184


J'ai entendu ce matin à la radio une intervention de ceux qui se battent pour que ces pratiques cessent, ils ont tout simplement demandé à ce monsieur de s'engager pour mettre fin à ce trafic. On verra bien ce qu'il en fera.

Pour ma part j'en doute.

@si sous la plume de Daniel Schneidermann a publié plusieurs articles à ce sujet... le dernier étant:
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2398

51.Posté par Fotini le 09/10/2009 15:14
@Christophe

Au sujet de l'intervention de François Bayrou, il se décrédibilise complètement, car dans ce cas pourquoi avoir lui aussi vilipendé publiquement Cohn Bendit ?

Surtout que l'idée chrétienne et juste de rédemption qu'il évoque ne colle pas dans ce contexte puisque FM a depuis publiquement en tant que ministre défendu un cinéaste présumé pédophile, ce qui peut justifier a posteriori les soupçons à son égard.

50.Posté par Fotini le 09/10/2009 15:11
@nad55

"Mais ils n'ont pas fait de tourisme"

Vous n'en savez rien, ils n'en ont peut-être simplement pas parlé publiquement.
Le problème est tourisme sexuel + soupçons sur mineurs + fonction étatique (affaire Polanski).

49.Posté par Fotini le 09/10/2009 15:09
@nad55

La politique est une monde sans pitié.

Faut arrêter là, quand on accepte ce genre de poste on sait à quoi s'en tenir.
Le personnage doit être tout de même un peu vaniteux... comme notre French doctor, pour se permettre de réagir comme il l'a fait au sujet de Polanski.

48.Posté par Fotini le 09/10/2009 15:05
@Jean-Baptiste BOURNISIEN

Cf mon dernier post.

47.Posté par Fotini le 09/10/2009 15:05
@

"et j'ai du mal à penser qu'un homme aussi intelligent que Frédéric Mitterand (après on l'aime ou on l'aime pas) se soit tiré une balle dans le pied en reconnaissant publiquement avoir eu des relations pédophiles"

Ah bon ? Il a pourtant été assez stupide pour dire des inepties au sujet de l'affaire Polanski, non ? Et Costas Gavras et consorts ?
Ne pensez-vous pas qu'on puisse, par une sorte de sentiment d'impunité dans certains milieux, se permettre de dire publiquement des choses tolérées dans ces milieux ?

Pour le reste, je ne comprends rien à votre commentaire.

46.Posté par Christophe Rabiet le 09/10/2009 14:53
@ Jean-Baptiste BOURNISIEN

P.S. : j'aurais dû écrire "L'âge et le genre des "gosses" est relativement secondaire dans cette affaire."

face à vos "soupçons" ridicules d'homophobie.

45.Posté par nad55 le 09/10/2009 14:51
Son livre a fait un petit scandale à l'époque.
Petit car peu l'ont lu.
Mais maintenant il est ministre.
Son ralliement récent à Sarkozy, son commentaire sur polanski, son implication dans la loi hadopi ont fait que certains l'ont attendu au coin du bois.

La politique est une monde sans pitié.
Il est trop émotif et devrait se retirer et en rester à ses oeuvres littéraires.

44.Posté par nad55 le 09/10/2009 14:47
>On se dirige vers un puritanisme à l'américaine, ce n'est vraiment pas le meilleur que l'on puisse prendre de ce pays.

Gnon, Gnon. D'autres politiques ont révéles leurs homosexualité et n'ont jamais eu de problémes. Je pense au maire de paris et à quelqu'un qui voulait être président de région.

Mais ils n'ont pas fait de tourisme

43.Posté par Christophe Rabiet le 09/10/2009 14:42
@ Jean-Baptiste BOURNISIEN

L'âge des "gosses" est relativement secondaire dans cette affaire. Quoique ...

La vraie question est : un ministre de ma République peut-il faire l'apologie du tourisme sexuel ?

et dire que "les marchés aux esclaves l'excite" ?

Si vous pensez que oui, bravo !

42.Posté par Christophe Ginisty le 09/10/2009 14:41
Jean-Baptise Bournisien -> Moi,c 'est votre aveuglement qui m'écoeure. Cautionner ce type d'actes sous le seul prétexte : "j'étais pas là, j'en sais rien" est honteux. D'autant plus que nous ne parlons pas d'une révélation pourrie d'un journal "people" mais des propres mémoires de Frédéric Mitterrand qui confesse que le commerce de jeunes hommes dans l'enfer de Bangkok l'excitait au plus haut point. Il ne se contente pas de parler de garçon mais il utilise aussi le mot de "gosses".

A tous, -> Je viens de lire la réaction de Bayrou et j'en suis bouleversé par cette langue de bois et incroyablement en colère.

41.Posté par Jean-Baptiste BOURNISIEN le 09/10/2009 14:28
@fotini et les autres

Je suis assez halluciné de voir tous ces gens lapider un homme sur la place publique de la sorte... On a aucune preuve de l'âge des garçons, en effet, et j'ai du mal à penser qu'un homme aussi intelligent que Frédéric Mitterand (après on l'aime ou on l'aime pas) se soit tiré une balle dans le pied en reconnaissant publiquement avoir eu des relations pédophiles. Sait-on même l'âge de FM à l'époque de ces faits ? On ne sait vraiment pas grand chose en fait. Si ce n'est qu'il y avait sans doute une différence d'âge entre FM et ces garçons.

Les réactions des gens comme @Christophe Rabiet ou @Fraise Tagada me font très peur... Comment peut-on faire le procès d'une personne sur aussi peu ? Comment peut-on même à ce point juger un homme que l'on ne connait pas ? Je me trompe peut-être mais j'aurai tendance à penser que vous êtes déjà homophobes pour réagir à ce point, mais c'est un autre sujet. Ce genre de réaction encourage la tromperie. C'est comme le mari ou la femme qui trompe son conjoint, tant que l'autre ne sait rien, il n'a aucune raison de souffrir...

Bref, je suis assez écoeuré sur la nature humaine, mais ce sont les gens qui jugent bien facilement les autres qui m'écoeurent, et non ceux qui reconnaissent leur faiblesse. La première chose est facile à faire, surtout sous couvert d'anonymat, la deuxième demande un vrai courage.

40.Posté par Fotini le 09/10/2009 14:05
@Christophe Rabiet

FB n'est plus crédible depuis un petit moment. Ce qu'il dit sur "la rédemption" n'est pas faux , sauf que FM est depuis devenu ministre et s'est exposé publiquement à propos de l'affaire Polanski.

@sunnie

Pour ce qui est des "gosses" je suis d'accord avec vous, dans le passage cité, qui oppose "gosses" à "hommes".
Quant au terme "éphèbe", il est ambigu car peut s'appliquer à un jeune homme mineur (Antiquité) imberbe comme à un beau jeune homme majeur (de nos jours).

Pour ce qui est du tourisme sexuel, pourquoi n'y a -t-il pas eu de poursuites légales contre lui en 2005 ? Il doit y avoir des associations qui ont jugé que ça n'en valait pas la peine, soit parce qu'il n'en faisait pas l'apologie, soit pour d'autres raisons légales.

39.Posté par sunnie le 09/10/2009 13:47
@ Fotini post 25
Je vous rappelle que le tourisme sexuel est largement prouvé en ce qui concerne la teneur de ce livre et que c'est un crime puni par la loi. Quant à l'âge des "gosses" et des "éphèbes", je doute que FM soit allé spécialement en Thaïlande pour "rencontrer" des "éphèbes" d'âge mûr de 40 ans et plus...Il faut être stupide pour croire cela et ça ne trompe personne...
Quant à la réaction de F. Bayrou, elle me désole, il a carrément retourné sa veste par rapport à sa réaction contre Cohn-Bendit, voici quelques mois, elle est on ne peut plus complaisante vis-à vis de FM, ... Comment pourra-t-il paraître crédible maintenant aux yeux des électeurs...??

38.Posté par Christophe Rabiet le 09/10/2009 13:43
voici la réaction de F. Bayrou :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/10/08/01011-20091008FILWWW00669-bayrou-un-homme-peut-se-tromper.php

Révoltante et absurde déclaration de Bayrou particulièrement après avoir fait un procès à Cohn-Bendit pour des faits et des propos de moindre gravité !

37.Posté par Dom le 09/10/2009 13:23
@Fotini

Yes :-)

36.Posté par Fotini le 09/10/2009 13:20
@Dom

Il faut bien des exceptions à la règle :-)

35.Posté par Dom le 09/10/2009 13:14
@ Fotini

Décidément, nous ne tomberons pas d'accord -)

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2

Démocratie | Valeurs | Poléthique | Gouvernement | Parti Socialiste | UMP | Sarkozy | Communication | MoDem | Présidentielle 2012 | Numérique



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
@inesevoika you've got mail ;-) thanks for your spontaneous cooperation
Samedi 3 Décembre - 13:10
@inesevoika sure, that would be great
Samedi 3 Décembre - 12:51
I do remember 3 years ago when I spoke at #PRilika2016 - it remains a great souvenir
Samedi 3 Décembre - 10:57
Looking for a speaker who could elaborate on the importance of social networks for women in the Arab world as an emancipation tool
Samedi 3 Décembre - 10:55
RT @jjdeleeuw: Grand moment. Les expertes à 12h30 sur @BX1Officiel : @celinefremault @Assita_Kanko @SylvieLausberg @Bea_Ercolini @zariauror…
Samedi 3 Décembre - 09:03
RT @ldcRTBF: #Molenbeek Un nouveau panneau au style hollywoodien à l’entrée de la commune @FredericNicolay #InitiativeBruxelloise #UCLWebCo…
Samedi 3 Décembre - 08:53

Recherche