Christophe Ginisty

ReputationWar devient ReputationTime


Rédigé le Mardi 15 Décembre 2015



C'est avec beaucoup d'enthousiasme que je vous annonce aujourd'hui que la conférence ReputationWar que j'ai créée en janvier 2013 pour aborder les challenges de la gestion de la réputation à l'ère du web social, et dont quatre éditions ont été organisées à ce jour,  change de nom est s'appellera désormais REPUTATIONTIME

Plusieurs raisons ont motivé ce changement. 

Il y a d'abord, et ne le cachons pas, l'aspect très négatif du mot war. Ce n'est pas un mot ordinaire et c'est beaucoup plus qu'un concept. Lors de la toute première édition d'ailleurs, une main s'était levée dans l'assistante pour s'étonner de ce nom et en récuser le bien-fondé. Je m'en souviens très bien, cette personne avait dit quelque chose du style : "nous ne faisons pas la guerre à nos clients et cette analogie me perturbe." Cela m'avait fait réfléchir et je n'ai jamais oublié cette intervention. 

La deuxième raison est plus technique : associer systématiquement la réputation a une guerre introduit l'idée qu'on doive s'en occuper principalement pour éviter une catastrophe. Or, la gestion de la réputation est une opportunité positive pour les organisations. Il faut que tout le monde le comprenne. 

Il est vrai que la vitalité du web social fait peser un risque nouveau pour les dirigeants et leurs organisations mais il est réducteur de ne prendre le concept de réputation que sous cet angle anxiogène. Pour moi, gérer sa réputation revient à se mettre à écouter ce qu'expriment les parties prenantes (clients, partenaires, fournisseurs, employés, régulateurs,...) et à s'en inspirer pour définir de nouvelles stratégies de prise de parole. Comme je le dis souvent, on travaille son image et l'on récolte sa réputation : le fait de s'y intéresser fait passer de l'état d'organisation autoritaire caractérisée par une communication verticale descendante à celle d'une "community driven organisation", quelque chose de bien plus positif.

La troisième et dernière raison m'a été inspirée par les derniers événements qui ont marqué et ensanglanté cette année 2015 et pas seulement en France. Nous vivons des temps où le mot de guerre semble ressortir de nos livres d'histoires et prenddre une dimension nouvelle avec l'explosion du terrorisme. Je pensais qu'il était opportun et prudent de ne pas en abuser. 

ReputationWar est mort, vive REPUTATIONTIME. 

Ce changement de nom a été aussi l'occasion de travailler sur une nouvelle identité visuelle que vous découvrez en haut de cette note, identité illustrée par cette lettre R surmontée d'une barre sensée évoquer l'idée même de réputation, c'est-à-dire quelque chose d'extérieur qui nous est renvoyé par le public et qui domine la perception. 

Sur le fond, le projet demeure identique. L'ambition de cet événement est toujours de devenir la référence internationale sur les enjeux de la réputation à l'ère du web social. Servie par des intervenants rares au service de thématiques renouvelées, REPUTATIONTIME est conçue pour être une respiration dans un agenda embouteillé, une opportunité de prendre de la hauteur sur l'ensemble de ces thématiques. 

Comme je l'ai écrit récemment, la conférence aura lieu le vendredi 11 mars à partir de 13h00 et sera précédée le matin par une session de workshop réservée à un nombre très limité de personnes (environ 30 personnes) désireuses de suivre une session très pratique sur les techniques de gestion de la réputation (me contacter pour plus de détails). 

Je vous promets une très belle conférence et, comme toujours, si vous voulez participer à son organisation d'une manière ou d'une autre, n'hésitez pas à me contacter. Vous savez où me joindre ;-) 

Last but not least comme on dit, le prix des billets a été baissé de 25% pour pouvoir toucher un public encore plus large et vous pouvez d'ores et déjà réserver votre place au tarif Early Bird en suivant ce lien

A suivre... (et notamment sur Twitter)


               Partager Partager
Notez


Lu 1375 fois

Opinion | Politique | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
@CChaffanjon et Bayrou, ne l'oublions pas
Vendredi 24 Février - 12:44
Alliance Macron Bayrou : le bricolage improbable dont les élécteurs ne veulent plus:... https://t.co/Omku8mI39M https://t.co/2j9yfr4lOa
Vendredi 24 Février - 11:49
RT @SenSanders: The attacks against transgender people are part of a bigotry which has got to end. To young transgender people I say: We st…
Jeudi 23 Février - 21:52
Soit #Macron met un vent à #Bayrou et reste anti système, fidèle à son début de campagne, soit il accepte et se désintègre. À suivre...
Mercredi 22 Février - 18:34
Turning point? https://t.co/IQvpHwdgwp
Vendredi 17 Février - 19:23
Et voilà l'élément viral qui va faire le buzz et se répandre partout en France ;-) https://t.co/Ju16TZqe5S
Vendredi 17 Février - 19:22

Recherche