Christophe Ginisty

ReputationWar : making of et petites histoires


Rédigé le Jeudi 10 Janvier 2013



ReputationWar : making of et petites histoires
Ca y est, demain aura lieu la conférence ReputationWar que j'ai imaginée en septembre dernier et qui va se concrétiser par une journée de présentations et de tables rondes absolument exceptionnelles dans les anciens locaux de l'ENA, au 13, rue de l'Université à Paris dans le 7ème arrondissement.

Mais avant de me rendre cet après midi au séances de répétition et finir de tout mettre en place, je voudrais revenir quelques instants sur sa raison d'être et sur les ressorts de sa préparation. Car ce n'est pas un événement comme les autres.

C'est d'abord l'histoire d'une passion pour mon métier
Je fais le métier des relations publics depuis près de 25 ans. Je ne l'ai pas appris. J'en ai eu envie et je me suis lancé. J'avais à l'époque 24 ans.

Ce qui m'a d'abord motivé était la possibilité de travailler au contact des médias pour faire passer des idées révolutionnaires, en l'occurrence les bouleversements majeurs liés à la percée des nouvelles technologies en passe de changer le monde.

Je l'ai dit, je n'ai pas fait d'études spécifiques pour apprendre ce métier, j'ai donc exercé ce métier librement et à ma manière, en me concentrant sur le fond des messages et en apportant un service que je voulais exceptionnel à l'ensemble de mes interlocuteurs.

Mais la passion n'a pas toujours été au rendez-vous et je dois avouer que c'est la révolution numérique du milieu des années 2000 qui est venue booster cette vieille activité pour en faire ce qu'elle est aujourd'hui, l'une des activités de communication les plus stratégiques qui soit.

Jamais les relations publics n'ont été aussi fantastiques, jamais il n'a été aussi prenant d'en être un professionnel et c'est pour le dire haut et fort que j'ai imaginé cette conférence.

C'est aussi l'histoire d'une passion pour la société et ses comportements
J'ai fait toute ma carrière dans l'univers et de l'Internet et des nouvelles technologies et pourtant les technologies ne m'intéressent pas. Je ne suis pas un geek du tout.

Moi, ce qui m'a toujours fait vibrer c'est l'appropriation de la technologie par les individus, c'est cette promesse que tout ceci n'est pas futile et que cela apporte de vrais services aux Hommes, que cela leur permet de disposer d'un meilleur accès au savoir, d'être davantage éclairés sur leur citoyenneté et de communiquer plus librement entre eux pour ne citer que ces trois aspects.

De la même manière que j'ai écrit mon livre, j'ai voulu faire une conférence sur un monde connecté dans lequel on ne parle que des comportements, et pas des technologies.

C'est ensuite l'histoire d'un pari humain réussi
Lorsque j'ai lancé l'idée d'organiser une conférence, je n'avais pas le commencement d'une idée de la manière avec laquelle j'allais la faire. J'ai donc eu l'idée de lancer ici sur ce blog un appel à volontaires pour l'organiser avec moi.

De très nombreuses personnes ont répondu à cet appel, à commencer par les administrateurs de Syntec-Relations Publics qui s'est proposé de co-organiser cette manifestation et sans qui, reconnaissons-le, tout ceci aurait été impossible tant leur travail a été admirable.

Et puis il y a ces individus qui se sont aussi passionnés pour le projet, qui ont décidé d'y investir du temps en fonction des libertés que leur agenda leur accordait, qui ont apporté leur enthousiasme et leur professionnalisme et qui ont bâti ensemble une conférence de toute beauté.

Je suis connu pour être une grande gueule, pour être assez individualiste dans mon boulot, là je veux le dire le plus clairement du monde, cette conférence n'aurait jamais existé sans ces bénévoles et je serai très ému demain de les retrouver pour les féliciter et les remercier chaleureusement. Ce sont mes "warriors" et je les embrasse.

Le collaboratif et le partage ont un sens et ils produisent de très belles choses. Merci à eux et bravo !

C'est également l'histoire de partenaires déterminés
Il existe une économie qui se met en place autour des relations publics et c'est un signe qui ne trompe pas. Quand j'ai commencé ce métier, mis à part les organismes de surveillance de la presse, peu d'acteurs misaient un modèle économique sur les professionnels des relations publics.

Le web a tout changé là aussi.

Désormais, il existe des entreprises, fournisseurs de solutions technologiques, qui fondent leur raison d'être sur la pratique des relations publics intelligentes et évoluées. Ces entreprises ont eu à coeur de nous accompagner dans notre projet, elles sont toutes répertoriées sur cette page et très franchement, elles apportent une preuve supplémentaire qu'il est en train de se passer quelque chose dans les RP.

C'est enfin l'histoire d'une expertise de très haut niveau
Combien de fois j'ai entendu que ce métier des RP ne requérait pas de compétences particulières et qu'il était pratiqué par des femmes et des hommes de peu de valeur ?

Souvent. Trop souvent.

Plus personne ne peut sérieusement l'affirmer aujourd'hui et il n'y a qu'à étudier les profils des personnes qui prendront la parole demain pour en être totalement convaincu.

L'iceberg numérique qui a heurté les métiers de la communication de plein fouet à une face cachée qui est celle d'une impressionnante mise à niveau des compétences, de l'éducation de la formation.

Adieu facilité, nonchalance et copinage, nous opérons désormais sur un champ de bataille d'une infinie complexité qui demande une rigueur de tous les instants, la maîtrise de nouvelles compétences et une vision élargie du monde.

Voilà tout ce que je pouvais dire sur cette conférence à la veille de son ouverture.

Je suis très heureux qu'elle ait lieu et, pour ceux qui s'y sont inscrits, je vous donne rendez-vous demain matin, 9h00. Pour les autres, restez connectés et suivez notre hashtag #reputationwar

A suivre...

               Partager Partager
Notez


Lu 1700 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

ReputationWar



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
RT @RepTimeBXL: #posttruth goes beyond political affairs! @Ryanair using it to their advantage! https://t.co/clWndrTlP8
Vendredi 20 Janvier - 22:16
Pensée du jour... https://t.co/tXEVhEanvP
Vendredi 20 Janvier - 15:49
Bon eh bien ça y est, les "Tuche" arrivent à la Maison Blanche ;-(
Vendredi 20 Janvier - 14:32
Nice image! https://t.co/buXy9ekltX
Vendredi 20 Janvier - 12:12
#FFBack Thanks Stan and have a great week-end @berteloot @MathieuBruc @BerthierGilles
Vendredi 20 Janvier - 11:07
RT @BpifranceHub: 📱Améliorer en continu l'expérience utilisateur via l'#ABtesting + le #marketingautomation 👌🏻Et optimiser votre #contentma…
Vendredi 20 Janvier - 10:10

Recherche