Christophe Ginisty

Rumeurs sur le couple présidentiel : qu'on foute la paix à Internet !


Rédigé le Mercredi 7 Avril 2010



Rumeurs sur le couple présidentiel : qu'on foute la paix à Internet !
Je trouve ça horripilant qu'à chaque affaire de rumeurs ou de diffamation on fustige et condamne Internet et sa cohorte de blogueurs dégueulasses qui se feraient un malin plaisir à répandre leur fumier sur la classe politique, là où les journalistes s'arrêtent, s'abritant derrière la noblesse de leur déontologie et de leur éthique. J'en ai assez qu'on oppose systématiquement la presse, sage et responsable et les internautes, sans scrupules et nuisibles.

D'abord il est utile de rappeler que tous les dérapages politiques auxquels nous avons assistés ces dernières années n'étaient pas le fait de blogueurs mais d'équipes de journalistes. La fausse ébriété de Sarkozy au G8 de 2007 ? Sortie par la RTBF. Le fameux "Casse-toi pauvr' con" ? Filmé et mis en ligne sur le site du Parisien. Les dérapages d'Hortefeux ? Capturés par une équipe d'iTele. Le ras le bol de Rachida Dati du parlement européen ? Filmé pour un reportage diffusé par M6. Ce ne sont pas les internautes qui sont à l'origine de ces images et ce ne sont pas les internautes qui les ont rendues publiques. Les journalistes ont bon dos de s'offusquer du buzz généré par les contenus qu'ils ont eux-mêmes captés. C'est une sorte de déni de responsabilité et c'est insupportable.

Et que dire de cette presse people qui fait de ses condamnations au nom du peuple français des unes successives ? Ce sont des blogueurs, ça aussi ? Non, car les blogueurs ne sont pas des voyous, ils sont souvent beaucoup plus civilisés que certains journalistes.

Et puis n'oublions pas que nous, les blogueurs, sommes soumis aux mêmes obligations légales que les éditeurs de contenus. Nous ne sommes pas dans une situation de non droit qui nous permettrait d'écrire n'importe quoi sans être inquiété par la justice de notre pays.

Dans cette histoire de rumeurs sur le couple présidentiel dont je vous avoue que je me fous comme de ma première chemise, que dire du conseiller spécial du Président de la République qui lance lui-même une rumeur sur l'implication de Rachida Dati ? Les journalistes se gardent bien de l'évoquer et de le critiquer, de peur sans doute de ne plus être dans les petits papiers de la "cour".

Il n'empêche qu'un blogueur va être poursuivi par la justice pour "Introduction de données frauduleuses dans un système informatique" à la demande du JDD et le gars risque la prison ferme, contrairement aux violeurs professionnels à la vie privée que sont certains journalistes de la presse people.

               Partager Partager
Notez


Lu 2927 fois

Commentaires articles

1.Posté par Christophe Elise le 07/04/2010 09:45
Christophe, je comprends ton ras-le-bol, cependant tu argumentes ton propos en mettant aux même niveaux une rumeur, fausse information, et des faits filmés... cela me semble un peu différent ;-)
Quand bien même, l'intérêt des faits relatés par ces images serait discutable.

2.Posté par Christophe Elise le 07/04/2010 09:45
(au même niveau)

3.Posté par Christophe Ginisty le 07/04/2010 09:46
Je suis désolé mais la rumeur d'ébriété de Sarkozy était fausse, même si les images étaient filmées.

4.Posté par Christophe Elise le 07/04/2010 09:55
D'accord, mais ce n'était qu'une affaire d'interprétation de chacun. Là, cette rumeur d'infidélité n'a aucun fondement sur lequel le citoyen peut se faire une opinion.
Les propos d'Hortefeux comme ceux de Rachid Dati étaient éloquents, j'oserais dire utile à connaitre. La rumeur ? comme toi "je m'en fous comme de ma première chemise".

5.Posté par Alexandre le 07/04/2010 10:10
Cette rumeur d'ébriété était totalement insignifiante. Certes, ça "nous" a fait plaisir de croire un instant que Sarkozy pouvait suffisamment mal se tenir pour arriver déchiré en conférence de presse.
Tous les ingrédients étaient là pour qu'on puisse le croire : Poutine (un russe, ça picole forcément pas que de l'eau), un entretien privé (on ne sait pas combien de bouteilles ils ont descendues) et le fait avéré que Sarkozy ne boit pas donc ne doit pas supporter l'alcool (mais peut-être que pour signer un contrat, on peut se compromettre un petit peu).
De toute façon, son hilarité était assez grossière (j'allais dire vulgaire).

Mais je pense que ce que voulais dire C. Elise, c'est que "Casse toi pauv'con" était un fait, pas une rumeur, que la plaisanterie déplacée de Hortefeux aussi, que Mélenchon pareil, etc.

Je crois profondément que tout ceci s'inscrit dans un contexte politique, journalistique, social et économique favorable à ce genre de dérive. Dans la Russie communiste, la télévision d'état avait son télénovelas maison qui s'appelait "Les riches pleurent aussi". Les médias jouent ce rôle de miroir sur le monde qui permet au peuple d'en bas de croire un instant qu'ils ne sont pas les seuls à payer (la sociologie des médias a donné un nom à ça, je l'ai oublié, mes cours sont loin). À l'heure où les JT ne diffusent que malheur sur le monde et la société, voir les responsables un peu éclaboussés, ça fait du bien, ça fait sourire, ça joue un rôle de soupape de décompression.

J'ajoute à cette tentative d'explication que les principaux intéressés savent parfaitement maîtriser ces grands outils de communication en leur faveur et connaissent par conséquent toutes les ficelles qu'emploient ceux qui les utilisent contre eux. L'apprentissage d'Internet est en revanche plus difficile pour eux car derrière son clavier et le relatif anonymat qu'il procure, l'internaute se lâche et sa réaction se contrôle bien moins facilement. Le JT a un début, un pendant et une fin. Un document qui part sur Internet, nul ne sait quand sa prolifération va marquer le pas, mais tout le monde est certain qu'il sera en ligne pour un certain temps.
Les politique et/ou people, quand ils voient une caméra, ont encore le réflexe télé. Ils ont beau savoir qu'Internet existe, qu'on y voit des choses qui bougent avec du son, ils ont manifestement la certitude que les images filmées sont pour la télé et que tout ce qui sort du convenu sera coupé au montage. Ils apprennent.

Alors oui, tu as raison, "Internet" n'est pas responsable de ces rumeurs ou de ces dérives en elles-mêmes et ce qu'il faut garantir, c'est la liberté d'expression et d'opinion sur le réseau. Les rumeurs et/ou informations sur le Net, c'est un peu comme des sables mouvant. Plus on gesticule pour en sortir, plus on s'enfonce rapidement.
Le mouvement, je ne t'apprends rien, va plutôt dans le sens de la censure et/ou du contrôle (peu importe comment, l'idée même me paraît condamnable) car personne n'a encore vraiment compris comment s'extirper de ces sables, comment battre le Net sur son propre terrain.

6.Posté par Alexandre le 07/04/2010 10:17
Et j'ajoute que : "on s'en fout !"
http://www.lepost.fr/article/2010/04/06/2020696_m-le-president-votre-vie-privee-je-m-en-fous.html#xtor=EPR-275-%5BNL_732%5D-20100407-%5Bpolitique%5D

7.Posté par Vlad le 07/04/2010 10:34
Bonjour, entièrement d'accord, rien à rajouter.
Je rêve qu'un jour le journalisme se redéfinisse par rapport à ses devoirs, son éthique et son rôle dans la société.
Dès qu'une industrie (du disque) ou une corporation (journalistes) voient leur monopole vaciller on met en cause internet. Faudrait que ces gens se remettent un peu en question au lieu de pleurer leur mère dès qu'il ont bobo.

8.Posté par Michel CATELIN le 07/04/2010 13:01
le plus
amusant
dans l'histoire, c'est que ce sont surtout les journalistes qui relaient les infos croustillantes sur le couple présidentiel, personnellement j'ai pas lu beaucoup de blog sur le sujet.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Libertés | Télévision | Pouvoir et médias | Presse | Blogosphère



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Great news! https://t.co/NLmmlFxjcj
Mercredi 18 Janvier - 15:02
RT @HerveMonier: Ce matin, SUITE et FIN de ma liste des 300 twittos du marketing et de la communication à suivre en 2017 (Part. 2) ⏩ https:…
Mercredi 18 Janvier - 13:39
Impossible de mettre le contact sur la moto. Serrure gelée ou serrure forcée ? Mystère !
Mercredi 18 Janvier - 08:10
RT @flahertyrob: An awesome new service from Ketchum... https://t.co/Zqdzb1cfaI
Mercredi 18 Janvier - 06:38
Analyse : Comment sortir de la post-truth? https://t.co/BiC8HYee4r
Mardi 17 Janvier - 07:25
RT @xavierwargnier: Les sommets du digital 2017 https://t.co/yklpWOf73u
Mardi 17 Janvier - 07:19

Recherche