Christophe Ginisty

Saga Lance Armstrong : 15 ans d'une magnifique opération de communication


Rédigé le Lundi 22 Octobre 2012



Saga Lance Armstrong : 15 ans d'une magnifique opération de communication
Ce qui me fascine parfois dans l’actualité, c’est la faculté des opinions publiques à parfois céder à des opérations de communication et à en être les acteurs sans en avoir la pleine conscience.

Dans cette histoire de Lance Armstrong, tout n’est que communication, du début à la fin.

Ne faisons pas l’erreur de croire que c’est du vélo ou même du sport. La saga du champion cycliste le plus connu de la planète se résume à près de 15 ans de communication.

Communication d’abord dans l’histoire personnelle du cycliste dont le combat contre le cancer est d’une force surpuissante. Aujourd’hui, on appellerait ça du « story telling » (c’est-à-dire l’art de susciter l’imaginaire en racontant une histoire) et cela vous pose le sol sur laquelle une légende peut être fertilisée.

Communication ensuite dans les qualités médiatiques du bonhomme. Un beau mec, américain, marié à une chanteuse pop, doué d’une classe naturelle et, lorsqu’il fait un effort, d’un faciès de gladiateur inoubliable. Il n'apparait jamais épuisé mais puissant. Il produit une rupture par rapport à ces cyclistes qui ne savent ou ne peuvent pas aligner trois mots mis à part un « euh,… je crois que là j’ai tout donné » essoufflé.

Pendant toutes les années où il a régné sur le peloton (certes en trichant), il a produit un spectacle absolument superbe et a élevé l’intensité dramatique et esthétique d’un sport très populaire, donnant aux bobos facilement méprisants une occasion de s’intéresser à la petite reine.

Communication aussi dans les produits dérivés de l’icône marketing. J’avoue avoir acheté le petit bracelet en caoutchouc jaunes en entrant un jour dans la boutique Nike de New York et l’avoir porté pendant des mois. Je trouvais le symbole très efficace et j’avais envie de le montrer.

Communication également dans un come-back raté mais si gonflé que personne ne pouvait s’enlever de l’esprit que le gars était un homme hors du commun à la volonté surréaliste, qualité qui inspire le respect tant nous rêverions tous d’en être dotés.

Communication enfin dans ce feuilleton qui dure depuis des années et qui prend la forme d’une course effrénée et passionnante entre les journalistes, les instances du vélo, les laboratoires et l’icône Armstrong, course qui a pris fin hier par le dernier acte.

Depuis des années, l’histoire de ce champion (car c’est tout de même un champion, même s’il a triché) est une longue succession d’actes de communication majeurs.

Et alors que les langues ne se font pas assez cruelles aujourd’hui pour tirer sur Armstrong, on oublie un peu trop vite que nous avons tous été les acteurs de cette saga.

Dans un processus de communication, il ne faut jamais oublier que les spectateurs ont la plus grande des influences.
Il y a sport que chacun d’entre nous pratique avec plus ou moins de bonheur et d’endurance mais avec authenticité et sans tricher et puis il y a le spectacle que nous a proposé Lance Armstrong pendant des années.

Depuis qu’il a quitté le circuit, le Tour est bien moins passionnant à regarder et, je vous le dis tout net, ce ne sont pas les frères Schleck qui vont réussir à me donner le frisson.

Ne nous faisons pas plus naïfs que nous le sommes sous prétexte que le type a triché. Tout le monde savait que c’était bidonné mais tout le monde se plaisait à allumer son poste de télévision pour se planter, bouche bée, devant une étape de montagne.

Armstrong était bien plus qu'un sportif, il était une star médiatique qui a remarquablement bien joué et qui nous a passionné. D'une certaine manière, je comprends ces milliers de donateurs qui lui renouvellent leur confiance en finançant sa fondation. Ils ne le font pas pour le sportif mais pour le symbole qu'il est.

D’un point de vue sportif, ce fut un fiasco mais d’un point de vue médiatique, ce fut une très grande réussite.

               Partager Partager
Notez


Lu 1054 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Douce France ? - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 7

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
RT @MatthiasFekl: Notre police est à l'image de la France. Honte à M. #LePen qui salit l'hommage à #XavierJugelé et le magnifique discours…
Vendredi 28 Avril - 18:15
RT @AlainGerlache: Pour Jean-Marie #LePen, l'hommage national à Xavier #Jugelé célébrait plus "l'homosexuel" que "le policier" https://t.co…
Vendredi 28 Avril - 16:56
Lettre ouverte à Emmanuel Macron de la part d'un supporter confiant mais fébrile https://t.co/3Zob7OVHnx
Jeudi 27 Avril - 15:26
Lettre ouverte à Emmanuel Macron de la part d'un supporter confiant mais fébrile: Cher... https://t.co/nhYv5suKqi https://t.co/90vY3vDPBN
Jeudi 27 Avril - 10:19
@jomcdowell @ipraofficial @BDliveSA Wow, I need to be there
Mercredi 26 Avril - 22:55
@BGriveaux n'employez pas Le futur, de grâce, mais le conditionnel... Et ne lâchez rien
Mercredi 26 Avril - 20:36

Recherche