Christophe Ginisty

Sarkozy et Hollande ensemble : une belle image qui ne doit pas nous faire oublier 2007


Rédigé le Mardi 8 Mai 2012



Sarkozy et Hollande ensemble : une belle image qui ne doit pas nous faire oublier 2007
Comme la plupart d'entre vous, j'ai été très ému par les images de Nicolas Sarkozy et de François Hollande ensemble pour les commémorations de l'armistice de la seconde guerre mondiale. Et alors que les journalistes se félicitaient de commenter des images "inédites", je n'ai pas pu m'empêcher de penser à 2007 et réfléchir à la portée du refus de Nicolas Sarkozy d'accepter l'invitation de Jacques Chirac.

Car c'est là un énorme paradoxe de Nicolas Sarkozy.

En invitant son successeur à l'accompagner dans cette cérémonie, il s'est montré digne de son statut et de la République qu'il préside depuis cinq ans.

Certains pourraient dire qu'il s'agit uniquement là d'une tradition et qu'il n'y est pour rien, soyons tout de même reconnaissants qu'il ait poussé l'invitation jusqu'à proposer à son successeur de partager l'ensemble des éléments du protocole.

Mais cela ne doit pas nous faire oublier 2007 avec le même Nicolas Sarkozy dans le casting.

Il est utile de rappeler aux plus amnésiques d'entre nous que Jacques Chirac avait également invité son successeur à l'accompagner dans la commémoration du 8 mai 2007. Mais ce dernier avait refusé, arguant qu'il n'était pas souhaitable de "donner l'image d'une présidence à deux têtes" en ce jour éminemment républicain.

Il avait alors préféré s'envoler pour une île de Méditerranée et le yacht de son ami Bolloré pour quelques jours qui furent un indécent prolongement à la fameuse nuit du Fouquet's. 

Je me souviens que mes amis sarkozistes m'avaient dit à l'époque : "Attend, il n'est pas encore président, il fait ce qu'il veut avec qui il veut et comme il veut."

Cinq ans plus tard, on voit la différence. François Hollande a non seulement accepté l'invitation de Nicolas Sarkozy mais il s'est mis tout de suite dans les habits du président.

Cette perspective historique me paraissait indispensable.

Je vais évidemment passer à autre chose et me consacrer au quinquennat qui s'ouvre dans quelques jours mais il y a dans les événements du jour une leçon à méditer au regard de ce qui s'est passé précédemment.

Et quand on sait à quel point les premières heures, les premiers jours de Nicolas Sarkozy furent déterminants dans l'image que le peuple de France a eu et conservé de lui, on se dit que les débuts de François Hollande sont assez réussis de ce point de vue.

               Partager Partager
Notez


Lu 1286 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Douce France ? - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 7

Politique | Opinion | PERSO | Libertés | Communication | WebDiversity | Culture | ReputationTime



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Nice read! https://t.co/7emrU7422u
Mercredi 7 Décembre - 12:44
Great series of GIF created by Twitter ⚡️ “The Top 10 Global Conversations of 2016” by @twitter https://t.co/tbEPaGPTBy
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme: Hier soir, j’ai regardé attentivement la... https://t.co/RNF0sSpEt4 https://t.co/chZ53Eo2YO
Mardi 6 Décembre - 10:11
En même temps, il parait que réduire de 20km/h la vitesse à Paris, ça revient à aller en marche arrière https://t.co/ouRNnfcfV9
Lundi 5 Décembre - 13:21
@PolitiqueInfo au contraire, je trouverais ça très malin
Lundi 5 Décembre - 12:49

Recherche