Christophe Ginisty

Steve Jobs : l'homme qui a changé ma vie


Rédigé le Jeudi 25 Août 2011



Steve Jobs : l'homme qui a changé ma vie
On vient de l'apprendre, Steve Jobs a décidé de démissionner de ses fonctions de CEO d'Apple, sans doute épuisé dans le combat qu'il mène depuis quelques années déjà contre un redoutable cancer. C'est une page qui se tourne pour l'entreprise de Cupertino, une angoisse évidente pour tous les fans de la marque à la pomme (et je ne parle pas uniquement des boursicoteurs).

Pour moi, c'est une partie de ma vie qui s'éloigne.

J'avais tout juste 20 ans lorsque le Macintosh a été lancé (je sais, je ne suis pas tout jeune). Nous étions en 1984 et cet événement a boulversé mon existence puisque j'ai décidé à ce moment précis qu'il fallait que je consacre une partie significative de ma vie professionnelle aux nouvelles technologies. Grâce à Steve Jobs (et Steve Wozniak, ne  l'oublions pas), j'ai perçu qu'il allait se passer quelque chose d'immense et qu'une révolution était en préparation. En 1988, j'ai créé une agence de relations publiques dont l'une des ambitions premières étaient d'accompagner des acteurs de ce secteur sur le devant de la scène.

J'ai rencontré Steve Jobs la première fois en 1995 à Paris. Il n'était plus chez Apple mais avait fondé Next, une entreprise dans laquelle mon client de l'époque, Sun Microsystems, avait pris des participations. Steve avait débarqué à l'hôtel Concorde Lafayette pour y être interviewé par quelques journalistes triés sur le volet et je m'étais octroyé le privilège de staffer ces interviews.

En 2001, j'ai eu enfin l'opportunité de concourir pour le gain du buidget Apple et je l'ai gagné en 2002.

Presque 10 années s'en sont suivies au cours desquelles j'ai travaillé pour Apple et accompagné pour la France quelques un des lancements majeurs de la marque: les iMacs, les iPods, iTunes, iLife, Mac OS X, iPhone, iPad 1 et 2, les Apple stores,... et j'en passe. J'ai rencontré Steve Jobs à plusieurs reprises encore lorsqu'il venait à Paris pour inaugurer les Apple expo ou, plus tard à Londres pour certains "keynotes" dont il avait le secret. Il n'a jamais cessé de m'inspirer respect et admiration, tout en étant d'une exigence assez peu commune mais ô combien formatrice !

Depuis que j'ai rejoint Edelman en mai dernier, je ne travaille plus pour Apple et c'est pour cela que je me permets aujourd'hui d'écrire cette note.

Ce que je veux exprimer aujourd'hui, c'est vous dire que j'ai vécu des années extraordinaires avec Apple. Que Steve Jobs a éclairé 25 ans de ma vie professionnelle et ce fut tellement inspirant, tellement intense et en même temps complexe que ce fut également un enrichissement personnel, voire intime.

Au moment où il se retire pour se concentrer sur un combat vital, sachez que j'ai été fier de travailler pour son organisation. Je n'ai été qu'une infime goutte d'eau dans un océan de génie mais cette goutte d'eau continuera d'irriguer certanis de mes plus beaux souvenirs.

Merci Steve ! God bless you !

Et pour vous aider à méditer quelques instants, je vous propose de revoir l'un des discours les plus personnels et émouvants qu'il ait donné. Nous sommes en 2005, il a appris quelques mois plus tôt qu'il était atteint d'un cancer du pancréas et il a tenu à s'adresser aux étudiants de l'université de Stanford en Californie pour leur parler de sa vision de la vie et de la manière de donner du sens à tout ça. Il parle de son enfance, de son éducation, de l'amour qu'il a pour ce qu'il fait malgré les épreuves qu'il a pu traverser et qu'il a surmontées. Il parle aussi de la mort. Il conclue ce discours par une invitation que je ferai mienne également : "stay hungry, stay foolish!" (continuez d'avoir faim, restez fous !).

J'adore ce moment !


               Partager Partager
Notez


Lu 1609 fois

Commentaires articles

1.Posté par Arthur Mitchell le 25/08/2011 02:50
Really nice article. You are very lucky to have had such a long-standing relationship with Apple and Steve.

2.Posté par Christophe Ginisty le 25/08/2011 04:24
Thanks Arthur for your kind comment.

3.Posté par Christophe le 29/08/2011 10:24
Petit hommage au Grand Steeve : ce petit post que j'avais déposé sur Mac Generation en août 2008. Un petit scenari sous forme de clin d'oeil aux nouveautés d'alors, moi qui ai toujours eu le powerbook 12 pouces planté dans le coeur. Le titre : "Un soir dans le placard de Steeve Jobs". Promis j'avais rien fumé!...
http://forums.macgeneration.com/la-terrasse/un-soir-dans-le-placard-de-steeve-jobs-230131.html

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Boulot | Web 2.0 | Analyse | Coups de com | Nouveautés | Chiffres clés | Communication de crise



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Intéressant et bien tourné. Portrait à lire : https://t.co/WVDA73ovZk
Lundi 27 Février - 07:53
RT @JurisSleiers: "The battlefield [for presidency] today has shifted online." Le Pen’s online army leads fight for French presidency: http…
Dimanche 26 Février - 12:05
Flight attendants from #AirFrance welcome passengers with masks in Rio to celebrate #Carnaval https://t.co/Pvgxx6wGuh
Dimanche 26 Février - 09:42
Et ainsi la dictature de met-elle doucement en place... https://t.co/N8YU27KOxi
Samedi 25 Février - 13:29
@CChaffanjon et Bayrou, ne l'oublions pas
Vendredi 24 Février - 12:44
Alliance Macron Bayrou : le bricolage improbable dont les élécteurs ne veulent plus:... https://t.co/Omku8mI39M https://t.co/2j9yfr4lOa
Vendredi 24 Février - 11:49

Recherche