Christophe Ginisty

Sur le point de lancer "Reputation View", un service de veille sur Internet


Rédigé le Lundi 19 Avril 2010



Beaucoup de chefs d'entreprise ou de responsables de la communication semblent découvrir Internet aujourd'hui. Il y a encore quelques années, ça ne les intéressait pas. Ils méprisaient le web, considérant le phénomène comme un truc exotique pour ados attardés. Eux, ils étaient sérieux. Ils faisaient de la communication, de "la vraie" en utilisant des techniques éprouvées par le temps, de l'événementiel, de la publicité, du marketing direct, des relations publiques,... Ils n'avaient que faire de ces gens qui s'exprimaient sur Internet et conversaient entre eux.

Je pourrais vous raconter des dizaines (centaines ?) d'anecdotes vécues où l'on ne m'a pas pris au sérieux quand je prévoyais que le développement des conversations sur Internet allait bouleverser les règles du jeu. C'était le cas dans le business mais aussi en politique.

Et puis, il y a une tradition française ou occidentale qui consiste à s'enorgueillir de n'avoir pas une minute à soi. Bosser, être débordé, c'est une sorte de signe extérieur de réussite ou d'importance, comme si celui qui avait le plus la tête sous l'eau était celui qui avait le plus réussi.

Or, il est une constante que si vous êtes débordé, vous n'avez plus le temps de progresser et de très nombreux cadres dirigeants ne se sont pas donnés le temps pour considérer le phénomène Internet à sa juste valeur. Ils continuent de faire ce qu'ils ont appris, du temps où Internet n'existait pas.

Qu'est-ce qui a changé aujourd'hui ? Le phénomène Internet est désormais majeur et il n'est plus possible de le négliger. Les responsables d'entreprises ou les leaders politiques l'apprennent souvent à leur dépens. Alors qu'ils avaient le loisir de s'y former en y travaillant lorsque c'était encore un signal faible, c'est désormais trop tard. Le signal est trop fort.

C'est pour les aider à comprendre ce qui se passe sur Internet que nous allons lancer à l'agence un nouveau service, ReputationView. C'est une palette de services très simples qui tourneront autour de la mise en place d'un tableau de bord, recueillant tout ce qui se dit sur une marque, ses concurrents, ses dirigeants, son secteur. Ce sera ainsi la première étape pour comprendre le web et la diversité des conversations qui s'y tiennent. Ce sera également un moyen d'une efficacité redoutable pour anticiper d'éventuelles situations de crise en mesurant les inflexions de l'opinion publique.

Ce sera enfin le mariage de l'intelligence (au sens anglo-saxon du terme) et de la communication.
Sur le point de lancer "Reputation View", un service de veille sur Internet

               Partager Partager
Notez


Lu 2996 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Boulot | Web 2.0 | Analyse | Coups de com | Nouveautés | Chiffres clés | Communication de crise



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Coup de gueule contre @EconomieMatin : https://t.co/K7d6tOOO8s
Mardi 24 Janvier - 09:31
Aussitôt aux commandes, Donald Trump s'attaque à l'avortement https://t.co/MdB0IoYFle # via @HuffPostQuebec
Lundi 23 Janvier - 22:24
Coup de gueule contre Economie Matin: Il faut que je partage avec vous un truc qui m’est... https://t.co/K7d6tOOO8s https://t.co/ZMwhgXANoa
Lundi 23 Janvier - 20:33
Tellement ridicule ! https://t.co/AcMqTFXpkr
Lundi 23 Janvier - 13:42
Excellent ! J'y serai ;-) https://t.co/yPdI1BSzv8
Lundi 23 Janvier - 13:31
RT @Alyssa_Milano: Fact noun [fakt] A truth known by actual experience or observation; something known to be true. cc @KellyannePolls
Lundi 23 Janvier - 12:55

Recherche