Christophe Ginisty

The story of the impossible : chronique personnelle


Rédigé le Mercredi 13 Mars 2013



The story of the impossible : chronique personnelle
C'est en écoutant (à fond) ce matin dans ma chambre d'hôtel de Shanghai cette magnifique chanson de Peter Von Poelh, The Sory of the Impossible — chanson que je vous invite d'ailleurs à écouter en lisant cette note —, que j'ai été comme frappé par une évidence : cette dernière période où j'ai hésité pendant des semaines entre postuler à un job de salarié au sein d'une grande organisation et recréer ma boite pouvait finalement ce résumer à cette formule, l'histoire de l'impossible. 

Je dois me rendre à l'évidence, en l'état actuel du marché du travail français et accessoirement de mon profil, je ne suis pas compatible avec les opportunités qui se sont présentées à moi. Trop vieux, trop cher, trop différent, trop autodidacte, trop libre, trop visible, trop entrepreuner, trop tout court, trop ce-que-vous-voulez, j'ai été percuté par ces particules qui m'ont fait prendre conscience de cette implacable réalité. 

Quand on a le CV entre deux chaises, il faut choisir et j'ai choisi pour le moment. 

J'ai ainsi pris la décision de retourner vers l'entrepreunariat pour finalement recréer mes propres outils de travail, plusieurs sociétés qui seront le véhicule de la manière avec laquelle je vois ce monde et qui porteront chacune un projet professionnel audcieux. 

Je vous en dirai plus dans quelques jours à peine mais ma décision est prise. 

Que les choses soient bien claires, je ne fais pas ce choix par dépit. Il est vrai que certains challenges m'ont vraiment fait vibrer et que certains autres passeront sans doute sur ma route dans le futur mais je suis très heureux et incroyablement enthousiaste à l'idée de créer à nouveau. 

D'autant plus que je ne vais pas créer quelquel chose qui existe déjà. En tout cas, je le crois.

La première société sera une agence d'influence d'un tout nouveau genre. Je vous dirai tout la semaine prochaine et j'ai hâte d'avoir vos retours une fois que je l'aurais lancée. 

Et puis il y en aura d'autres sociétés qui porteront des projets précis ou qui feront un autre métier. J'ai tout noté dans mes petits carnets noirs qui ne me quittent jamais. Tout est là, les noms, les périmètres, les amibtiions, tout ! 

Je me sens à nouveau comme un navigateur explorateur qui sent qu'il va reprendre la mer, qui a un besoin physique des embruns du large et qui ne tient plus en place à mesure que les jours passent.

Comme tout explorateur qui se respecte, il va me faloir recruter et former des membres d'équipage. Je l'ai fait en partie pour la première boite mais si l'envie vous prend de tenter l'une de ces aventures avec moi, vous savez où me joindre.

Je ne vous garantie pas forcément de découvrir un nouveau continent mais je sais que le voyage sera passionnant. 

Mes tentatives hésitantes de rester salarié d'une grande organisation étaient vraiment cette histoire de l'impossible. Gageons que l'entreprenariat sera le triomphe du possible. 

A suivre...

               Partager Partager
Notez


Lu 1102 fois

Commentaires articles

1.Posté par Joker le 13/03/2013 14:56
Bravo !!! Bonne décision. Tu me diras, j'ai jamais douté que tu remettrais le couvert.
On attend de voir ce que tu vas annoncer. C'est pour quand ?
Ce sont tes anciens de chez Rumeur qui doivent commencer à flipper. Tu me diras, ils se repassent déjà l'info entre "associés" depuis ce matin et les langues se délient :-)

2.Posté par Christophe Ginisty le 13/03/2013 15:13
Merci beaucoup mais non, de grâce, oubliez-moi avec cette agence ! Ça ne va pas faire comme avec le MoDem où l'on va me le sortir à chacune de mes notes. Cela fait plus de deux ans que je l'ai quittée et franchement, c'est loin, très loin.

Mon nouveau projet n'a rien à voir avec un quelconque retour en arrière. Regardons devant, droit devant !

Merci quand même pour vos encouragements ;-)

3.Posté par Erwan MANGARD le 14/03/2013 17:48
Bonjour,
Je vous-tu lis depuis longtemps avec intérêt.
Une collaboration épisodique à distance ne me déplairait pas ! culotté
mon parcours est assez atypique
Erwan (Loir-et-Cher) Vive Momo !

4.Posté par Christophe Ginisty le 15/03/2013 20:01
Erwan, envoyez moi des infos sur vous par e-mail.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Mes voeux pour 2013 - 30/12/2012

J - 1 avant ça ! - 23/11/2010

1 2

Privé | Politique | Destinations | Inclassable | Livre | Pensées | Mon blog | Mémoires | IPRA | Conférences



Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.

Professionnel de la communication, optimiste exigeant et idéaliste compulsif, j'essaye de consacrer du temps au projet de changer le monde.


Facebook
LinkedIn
Skype
Twitter
Slideshare

@cginisty
Ce soir, table ronde & 'speed mentoring sessions' avec les étudiants @ihecs avec @EliseGuillet @avaltat @colingoeu
Jeudi 8 Décembre - 16:03
Et maintenant, il va falloir expliquer pourquoi un type condamné à 3 ans de prison ferme n'est pas incarcéré https://t.co/A9HkhujIOx
Jeudi 8 Décembre - 15:33
Très drôle ! https://t.co/4Fn2ubjbEm
Jeudi 8 Décembre - 11:06
Nice read! https://t.co/7emrU7422u
Mercredi 7 Décembre - 12:44
Great series of GIF created by Twitter ⚡️ “The Top 10 Global Conversations of 2016” by @twitter https://t.co/tbEPaGPTBy
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Manuel Valls : la gauche sans lyrisme https://t.co/V33ua6UkFn
Mardi 6 Décembre - 11:39

Recherche